Escapades: Le Caire (Egypte) - Traces de Voyages

Escapades: Le Caire (Egypte)

Après un premier article sur le Sud de l’Egypte, voici celui sur la ville du Caire, capitale géante de 22 millions d’habitants aux vestiges millénaires… Notre première vision de cette ville fut pour le moins assez négative: arrivés la nuit, nous avons dû passer 1h30 dans les embouteillages pour rallier notre hébergement depuis l’aéroport. Ici, les pots d’échappements crachent de grosses fumées noires, formant un nuage de pollution auquel se lie le sable, toujours en suspension puisqu’il ne pleut quasiment jamais… Autant dire que nos poumons s’en souviennent encore… Mais les merveilles qui nous attendaient en valaient le coup!

L’Institut du Papyrus

Si vous vous demandez comment les papyrus étaient fabriqués et êtes intéressés par un petit souvenir authentique, vous pouvez vous rendre à l’Institut du Papyrus où les techniques de réalisations vous serons présentées. Vous y trouverez également de nombreuses oeuvres réalisées par des artistes locaux sur de vrais papyrus (certifiés par le ministère du tourisme). Les prix sont certes plus élevés que dans les sites touristiques mais ici au moins, ce sont des vrais (ceux vendus par les marchands sont souvent en plastique ou feuilles de bananiers).

DSC08834

Le Bazar de Khân al-Khalili

Toujours pour les chineurs et chercheurs de souvenirs, ne manquez pas le Bazar de Khân al-Khalili, un souk en plein centre ville du Caire où parfums, couleurs et bâtiments à l’architecture ancienne sont au rendez-vous. Nous n’avons malheureusement pas d’images à vous partager pour ce lieu qui étant très exiguë ne nous permettait pas de faire de plans larges sans intégrer les visages des personnes présentes (et en Egypte, tous les moyens sont bons pour demander un petit bakchich, soit un peu d’argent pour x ou y raison dont le fait d’apparaître sur une photo).

Musée Égyptien

Venir au Caire sans visiter le Musée Égyptien équivaudrait à venir à Paris sans voir le Louvre. Toute personne passionnée d’archéologie et d’histoire ne peut passer à côté de ce concentré de connaissances. Il faudrait plusieurs jours pour pouvoir en faire le tour tellement ses collections sont importantes et nombreuses. Actuellement, un nouveau musée est en construction afin de permettre une meilleur présentation des collections, mais aussi, dévoiler toutes celles actuellement en réserve par manque de place (ouverture prévue en 2023). Ce musée, nous n’y avons passé que trop peu de temps, ce fut un aperçut de 2h seulement qui nous a laissé un goût d’amertume, d’inachevé, de bâclé…! La faute au temps et à l’organisation du voyage, mais aussi à la guide qui au lieu de nous laisser déambuler seuls vers les salles pour lesquelles nous avions un intérêt plus prononcé, nous a réquisitionnés pour une visite un peu trop « scolaire » à notre goût dans une trop petite partie du musée… Nous pensons donc revenir par nous-même lorsque le nouveau musée sera achevé.

Le Musée Égyptien, c’est un concentré de trésors de l’Egypte Antique: sculptures en bois ou en pierre, sarcophages, morceaux de tombes, objets divers de la vie quotidienne, armes, papyrus, momies… des collections si variées et impressionnantes que nous avons profité de quelques minutes de temps libre à la fin de la visite pour parcourir autant que possible certaines salles que nous n’avions pas explorées!

Plateau de Gizeh

Comme beaucoup d’autres, la première image nous venant à l’esprit lorsque l’on évoque l’Egypte est celle des Pyramides de Khéops, Khéphren et Mykérinos, ainsi que le Sphinx. Un ensemble funéraire impressionnant situé sur le plateau de Gizeh, visible depuis l’espace et classé à l’UNESCO. C’est avec Saqqarah, l’une des deux principales nécropoles de Memphis, ancienne capitale de l’Egypte à l’époque antique.

La plus grande des trois, celle de Khéops, est aussi la plus ancienne. Édifiée il y a plus de 4500 ans, elle forme un carré de 230m de côté (à l’origine) x 147m de haut (aujourd’hui 10m de moins) pour un total de 2.6 millions de blocs de pierre de 1m3 pesant en moyenne 2.5 tonnes chacun! Dans l’antiquité, on la considérait comme la première des 7 merveilles du monde. A ses pieds, l’on retrouve des vestiges de tombes, la nécropole des hauts fonctionnaires.

La seconde est celle de son successeur, Khéphren. Plus petite, c’est la mieux conservée des trois qui aujourd’hui encore, possède en son sommet, un revêtement de calcaire blanc éclatant qui recouvrait entièrement toutes les pyramides à l’origine. Haute de 143m à l’origine, elle en fait aujourd’hui 136 pour une surface au sol de 215m de côté. Khéphren serait également à l’origine du Sphinx qu’il aurait fait tailler dans une roche située le long de la chaussée funéraire en lui donnant son visage.

La troisième, celle de Mykérinos, est beaucoup plus petite que les autres avec ses 104m de côté au sol et ses 65m de haut. A ses côtés se tiennent les 3 petites pyramides des reines ainsi que les vestiges de son temple funéraire.

Saqqarah

Le site de Saqqarah est immense, près de 20km le long desquels l’on retrouve de nombreux temples, tombes, mastabas et pyramides dont une des premières et donc plus anciennes d’Egypte, celle à degrés du pharaon Djéser. Vielle de 3 siècles avant notre ère, elle est l’oeuvre du grand architecte Imhotep (ne manquez pas le musée qui lui est dédié à l’entrée du site). Construit tout d’abord en forme de mastaba, il aura fallut de multiples modifications au tombeau avant qu’il ne prenne la forme d’une pyramide. Le complexe funéraire du pharaon comporte également de nombreuses tombes, temples, pavillons, cours et colonnades.

Nous aurions aimé explorer davantage ce site et découvrir le Sérapéum, une nécropole consacrée au taureau sacré Apis. Mais aussi pousser plus au sud du côté de Dahchour pour voir les plus vieilles pyramides d’Egypte: la pyramide Rhomboïdale et la pyramide Rouge, toutes deux attribuées au pharaon Snéfrou (à peine visible à l’horizon de la 2ème photo ci-dessus). Par ailleurs, au Caire, nous regrettons également de ne pas avoir pu visiter la Citadelle de Saladin et être seulement passés à côté lors d’un trajet. Peut-être tout ceci pourra faire l’objet d’un futur voyage à l’occasion de l’ouverture du nouveau Musée Égyptien?…

DSC08785 (2)

Infos pratiques et conclusion:

Nous avons effectué ce voyage via l’agence Kuoni en circuit organisé nommé Gloire des Dieux. Il s’agit d’un combiné croisière dans le sud de l’Egypte (dont nous vous parlons ici) et quelques jours au Caire. Contrairement à la croisière que nous avons adoré, nous avons eu un peu plus de mal avec ces quelques jours au Caire, cela dû à la pollution, aux repas imposés à 2-3 reprises et à notre nouvelle guide qui bien que très douce et gentille ne nous a pas autant satisfaits que le premier. Comme nous l’avions indiqué dans notre précédent article, à aucun moment nous ne nous sommes sentis en insécurité, il y avait parfois un policier ou garde du corps qui accompagnait notre groupe pour certaines visites (pas toutes) mais ça n’a jamais perturbé notre bien-être et sentiment de sécurité. L’Egypte est un magnifique pays à découvrir et il ne faut pas avoir peur de le faire (tout en restant attentif aux consignes de sécurité données par l’agence et le guide). Cet article n’est en aucun cas un article sponsorisé, nous souhaitions simplement partager avec vous notre ressenti sur ce magnifique voyage dans un pays aux mille trésors!

2 Comments

  • Escapades: L’Egypte au fil du Nil – Traces de Voyages 28 janvier 2018 at 14 h 47 min

    […] Qui n’a jamais rêvé de voir les Pyramides? Devenir explorateur et découvrir de nouveaux tombeaux en Egypte? Déchiffrer les hiéroglyphes des temples? Parcourir le désert à la recherche de vestiges inconnus? Depuis notre enfance l’Egypte nous attire et c’est donc tout naturellement que nous avons fini par réaliser ce rêve en janvier 2018. Laissez-nous vous présenter les sites extraordinaires que nous avons découverts au fil du Nil lors d’une croisière… Un autre article est dédié à la ville du Caire. […]

    Reply
  • Escapades: L'Egypte au fil du Nil - Traces de Voyages 6 février 2018 at 0 h 31 min

    […] Qui n’a jamais rêvé de voir les Pyramides? Devenir explorateur et découvrir de nouveaux tombeaux en Egypte? Déchiffrer les hiéroglyphes des temples? Parcourir le désert à la recherche de vestiges inconnus? Depuis notre enfance l’Egypte nous attire et c’est donc tout naturellement que nous avons fini par réaliser ce rêve en janvier 2018. Laissez-nous vous présenter les sites extraordinaires que nous avons découverts au fil du Nil lors d’une croisière… Un autre article est dédié à la ville du Caire. […]

    Reply

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :