Comme un Local: Vivez Montréal!

Encore une nouvelle catégorie d’articles sur le blog ! Si comme moi vous n’aimez pas être pris pour des « touristes » quand vous allez quelque part, que vous détestez payer une fortune dans des restaurants où la nourriture n’est pas bonne, que vous préférez les petites boutiques cachées aux magasins de souvenirs et que vous aimez sortir des sentiers battus en vous écartant du centre touristique pour découvrir des petites merveilles cachées, alors « Comme un local » est fait pour vous.


Aujourd’hui, destination Montréal. Ville cosmopolite située dans la province du Québec au Canada, ma deuxième patrie où j’ai vécu entre 2009 et 2010, Montréal ne cesse d’attirer des visiteurs venus des quatre coins du monde. Laissez-moi vous présenter mes coups de cœur pour un séjour des plus réussis.

D’après moi, la meilleure façon de visiter un lieu, c’est à pied, car marcher prend du temps et nous permet de nous arrêter quand bon nous semble pour nous attarder quelque part. Bien entendu, dans une ville aussi grande (car oui, la rue Sherbrooke fait 30 km) on ne peut pas tout faire à pied, alors, direction le métro. A Montréal, c’est un passage obligatoire, un lieu à visiter qui abrite une véritable ville souterraine. Vous pouvez traverser des quartiers entiers sous terre, la ville souterraine ayant été conçue pour faire face au froid hivernal. Aussi, quand vous entrez dans un bâtiment et que vous prenez l’ascenseur, si vous appuyez sur -1, vous vous retrouverez dans une rue sous la rue avec ses magasins et un secteur entièrement piéton. La plus grande concentration de la ville souterraine s’étend entre les stations Peel et Place des Arts sur la ligne verte du métro, ralliant la ligne orange entre Bonaventure et Place d’armes.

A la surface, il y a des quartiers et des rues que j’affectionne particulièrement pour apprécier la beauté de la ville. Tout d’abord, le Vieux Montréal, que vous pouvez rejoindre en descendant à la station Champs de Mars sur la ligne orange du métro. Après être passés devant l’Hôtel de Ville et le Château Ramezay, descendez le long de la Place Jacques Cartier donnant sur le port où se trouvent de nombreux restaurants et où les artistes de rue sont au rendez-vous dès le début des beaux jours. A savoir, en janvier, le Quai jacques Cartier accueil l’Igloofest, un festival de musique électronique au cœur de sculptures de glace. Par ailleurs, et ce durant tout l’hiver, c’est ici aussi qu’une partie du port gelé se transforme en patinoire géante à ciel ouvert.

IMG_1013.JPG
Vieux-Montréal
IMG_1708.JPG
Igloofest – Janvier 2010

Après quoi, longez la Rue Notre-Dame en direction de l’ouest pour atteindre la Basilique Notre Dame de Montréal, une merveille architecturale. Sur la route, vous pourrez vous arrêter à la boutique Noël Eternel, magasin spécialisé dans les décorations de Noël toute l’année. En sortant, rejoignez la Rue Saint-Antoine au Nord et suivez-la vers l’ouest le long du Palais des Congrès. Vous arriverez sur la Place Jean-Paul Riopelle où se trouve une sculpture-fontaine nommée « La Joute » ayant la particularité de mêler eau et feu toutes les ½ heures entre 18h30 et 23h. Poursuivez votre chemin sur la Rue Saint-Antoine vers l’ouest jusqu’au prochain croisement et tournez à gauche sur la Rue du Square-Victoria pour entrer dans le World Trade Center de la ville.

IMG_1016.JPG
Basilique Notre-Dame de Montréal

Un peu plus au nord, vous pouvez également vous rendre sur la Place des Arts dans le Quartier des Spectacles, où, à toute époque de l’année, vous découvrirez un lieu festif chargé de bonne humeur. L’hiver, lors du Festival Montréal en Lumières, de nombreuses animations sont proposées à travers la ville et c’est ici que la grande majorité est concentrée. Pour les gourmands, vous aurez la chance de déguster une Tire-sur-glace (sirop d’érable chaud versé sur la glace avec lequel on fait soi-même sa sucette avec un bâtonnet en bois, miam). Si vous entrez dans le Complexe Desjardins, vous pourrez voir une fontaine qui toutes les 5-10min s’élève à plusieurs mètres de haut pour atteindre pratiquement le haut de la véranda du bâtiment. En l’attendant, vous pouvez vous restaurer d’une Crème Glacée ou d’une Queue de Castor (sorte de tourtisseau ou beignet couvert de chocolat, sucre ou sirop d’érable). Et s’il vous prend l’envie de faire la cuisine pour dîner, direction le Marché Jean Talon (station Jean Talon sur la ligne orange).

IMG_1814.JPG
Festival Montréal en Lumières – Place des Arts -Janvier 2010

Prenez ensuite le métro sur la ligne verte et arrêtez-vous à la station Peel, descendez vers le Sud pour rejoindre la Rue Sainte-Catherine et continuez vers l’ouest. Arrivés Rue Crescent, vous y trouverez de nombreux bars et restaurants branchés. Je vous conseille également l’expérience d’un resto sur une terrasse des toits de Montréal, malheureusement celle où je m’étais rendue ayant fermé, je vous invite à vous rapprocher de l’Office de Tourisme pour en trouver une à votre goût.

Au cœur de la ville, vous devez vous rendre au Parc du Mont Royal et rejoindre le Chalet du Mont Royal pour admirer la vue. Sur le chemin, vous croiserez de petits écureuils peu farouches toujours en quête d’un petit bout de pain à se mettre sous la dent. Et si vous vous y rendez l’hiver, le Lac des Castors est le lieu idéal pour patiner et descendre la colline en luge-bouée. Pour la soirée, si vous aimez jouer au bowling ou au billard, dans un cadre lounge près de la station Guy Concordia sur la ligne verte se trouve le Sharx.

IMG_1269.JPG
Vue sur la ville au Parc du Mont-Royal

Vers l’ouest, pour les amateurs de style anglais, le Quartier de Westmount est une petite merveille abritant des résidences de toute beauté et des bâtiments faisant penser à l’Angleterre. Pour ça, descendez à la station de métro Atwater sur la ligne verte et rejoignez la Rue Sherbrooke en direction ouest pour atteindre le Westmount City Hall, puis le Victoria Hall Community Center. Sur le chemin du retour, vous pouvez faire une halte à la station de métro Lionel Groulx (ligne verte ou orange) pour aller chercher de délicieux cupcakes chez Itsi-Bitsi.

IMG_1300.JPG
Westmount

Enfin, vers l’est, relaxez-vous au Jardin Botanique, découvrez la faune du Biodôme et de l’Insectarium, observez le ciel au Planétarium et visitez le Parc Olympique. Tous les trois sont situés au même endroit, vous pouvez vous y rendre en métro en descendant à la station Pie IX sur la ligne verte.

IMG_0872.JPG
Jardin Botanique

Pour les accros au shopping, je ne saurais que trop vous conseiller la Rue Sainte Catherine, principalement du côté du Quartier Mc Gill. Et si vous avez un petit creux et êtes fan de sushis, poursuivez vers l’ouest jusqu’à Zushi Sushi, où les sushis sont à volonté ! Mais si manger français vous manque, Première Moisson saura répondre à vos besoins (plusieurs boutiques à Montréal). Vous pouvez aussi approfondir votre expérience avec le Centre Bell sur la Rue Saint-Antoine (station Lucien L’Allier sur la ligne orange), un lieu qui accueille de nombreux événements sportifs ou culturels (matchs de hockey avec les Canadiens de Montréal ou concert du groupe Muse pour vous citer quelques exemples).

Vous aimez les sensations fortes ? Vous en trouverez à La Ronde, un parc d’attraction situé sur l’Île Sainte-Hélène (station Jean Drapeau sur la ligne jaune). Si vous êtes plutôt Old School, je vous conseille le Monstre, si vous préférez avoir les pieds dans le vide, ce sera le Vampire et quand on veut atteindre des sommets, on va vers le Goliath.

IMG_1136.JPG
« Le Monstre » à La Ronde

Et voilà, notre petit tour de ville est terminé, j’espère que mes suggestions vous auront donné des idées, vous pouvez vous rendre sur Facebook & Instagram pour plus de photos.N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions, je serais ravie de pouvoir vous aider dans la préparation de votre futur séjour. Mais avant de vous quitter, je vous laisse ci-dessous une petite liste des spécialités culinaires que je préfère, ainsi que quelques traductions qui pourraient vous être utiles.

Miam :

  • Tire-sur glace (sucette au sirop d’érable)
  • Queue de castor (beignet avec garniture sucrée)
  • Pancakes au sirop d’érable ou à le confiture de myrtilles
  • Crème glacée (les vraies glaces à l’italienne)
  • Tourte aux bleuets
  • Beurre de cacahuètes
  • Pâté chinois (Hachis Parmentier avec des petits maïs)
  • Tourte à la viande
  • Cipaille (viandes de porc, poulet et bœuf cuit dans un faitou au four pendant une nuit avec des pommes de terre, recouvert d’une pâte à tarte)
  • Jambon au sirop d’érable avec des beans
  • Po-boy ou sous-marin (panini)

Quelques traductions :

  • Bonjour (le matin) : Bon matin
  • Bonjour (l’après-midi) : Bonjour ou Bonne après-midi
  • Salut : Halo
  • Au revoir: Bye
  • Je vous en prie : Bienvenue
  • Une voiture : Un char
  • Un pantalon : Des culottes (terme utilisé par les personnes âgées)
  • Un slip : Des bobettes
  • Des chaussettes : Des bas
  • Un pull : Un chandail
  • Un débardeur : Un top
  • Un téléphone portable : Un cellulaire
  • Un ordinateur portable : Un laptop
  • Monter (dans un véhicule): Embarquer
  • Descendre (d’un véhicule): Débarquer

Le mot de la fin :

On ne s’arrête pas à des panneaux « Stop » mais « Arrêt » et si vous entendez qu’il y a « full de monde en tabernacle à c’te place » c’est que « bon sang c’est la foule ici »… 🙂

9 commentaires sur « Comme un Local: Vivez Montréal! »

    1. J’y ai fait un condensé de tout ce qui m’avait vraiment plu lorsque j’y vivais. Montréal est une ville superbe, je te souhaite un très bon séjour là-bas et je suis ravie que mon article soit une source d’infos pour ton voyage. N’hésite pas à nous donner ton point de vue à ton retour 🙂

      J'aime

  1. J’ai adoré lire ton article !
    Je suis une petite Montréalaise, et j’approuve tout ce que tu conseilles !
    Par contre, la place Jean-Paul Riopelle est en rénovations. J’y suis passée il n’y a pas longtemps, ce n’était malheureusement pas encore terminer.
    Ça fait longtemps que je n’ai pas entendu le mot culotte pour pantalons. Précisions, les Québécois ont dit plutôt « des bobettes » même s’il y’en a juste une haha

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire, ça me fait vraiment plaisir que mon article t’ai plu. Pour la place J-P Riopelle, j’avais lu un article sur le fait qu’elle était en travaux mais comme celui-ci datait de l’année dernière, je pensais que ceux-ci seraient finis. Je vais rajouter l’info dans l’article. Pour les culottes, c’est ma mamie de Rimouski qui utilise ce terme 🙂 du coup je vais préciser que c’est un mot plutôt employé par les personnes âgées. Et les bobettes, j’ai effectivement toujours entendu « des bobettes » mais comme à chaque fois la situation faisait qu’il y en avait plusieurs, je n’ai jamais eu l’occasion de voir si le terme changeait quand il n’y en avait qu’une! lol Merci en tout cas pour tes précisions bien utiles. Je vais donc faire quelques petites corrections. N’hésite pas s’il y a d’autres lieux qui te semblent pertinents d’ajouter à la liste. Je regrette que certains établissement que j’aimaient aient fermé (restaurant l’Atelier du chef Laurent Godbout et Altitude 737 place Ville-Marie), j’aurais aimé les mentionner… Bye

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s