Article collaboratif: Les plus beaux monuments religieux à travers le monde: l’Océanie, par 10 blogueurs voyage

Parce que la religion a toujours eu une place importante dans l’histoire et l’architecture du monde entier, et que nous ne cesserons jamais de nous émerveiller devant la beauté de ces bâtiments… Découvrez notre série d’articles collaboratifs sur les plus beaux monument religieux à travers le monde et pour clôturer cette série, c’est en Océanie que 10 blogueurs voyages vous emmènent aujourd’hui découvrir leurs coups de cœur.


Mélissa-Mel Loves Travel.jpg

Borobudur et le complexe de Prambanan (Magelang, Java) par Mélissa de Mel Loves Travels:

Tout doucement, les couleurs apparaissent sur le paysage de Borobudur… du noir, au bleu-gris, au rose. La brume noie le paysage de la plaine, enveloppe les palmiers et forme comme une gaze. Le chant du muezzin s’élève dans l’air frais du matin alors que les oiseaux commencent à chanter. Vous ? Vous êtes au sommet de la plus grande structure bouddhique au monde : Borobudur. Et même le moins religieux des voyageurs ne restera de marbre devant l’aspect quasi divin du lever du soleil sur cette stupa géante. Situé à quelques kilomètres de Yogyakarta, sur l’Île de Java, Borobudur est une des grandes merveilles du monde.  On ne sait qui l’a construit, ni pourquoi il a été subitement abandonné mais ses siècles d’esseulement ont permis une certaine conservation : 3 mètres de haut, 3 niveaux divisés en douze étages et sur sa surface, toute l’histoire et les enseignements du bouddhisme y figurent. Même si Java est à présent en grande majorité musulmane, Borobudur reste un lieu de pèlerinage pour les Bouddhistes et vous ne manquerez pas de croiser quelques pèlerins et moines rendre hommage au Seigneur Bouddha.  C’est tout simplement inoubliable ! Prambanan, pas loin de là, est d’une autre trempe. Construit à la même époque que Borobudur, il est le symbole de la coexistence de deux religions préislamiques à Java : l’hindouisme et le bouddhisme. Prambanan, ce sont les dieux de l’hindouisme qui montent vers le ciel avec des structures toutes en hauteur, comparé à Borobudur qui est plutôt “carré”. C’est le Trimurti, l’incarnation par les dieux des fonctions cosmiques de l’univers : la création (Brahma), la maintenance (Vishnu)  et la destruction (Shiva) qui est célébrée à Prambanan, mais c’est surtout Shiva qui tient la vedette avec son temple central. Plus orné, peut-être plus folâtre aussi, Prambanan n’est plus vraiment un lieu de culte, même si plusieurs fois par semaine, se tient la représentation du Ramayana,  l’épopée de Rama, avatar du dieu Vishnu, que l’on raconte via la musique et la danse. A ne manquer sous aucun prétexte si vous visitez Java !

Son article: http://mellovestravels.com/borobudur-et-prambanan-chefs-doeuvre-dindonesie/


Daïnah & Clément-Une virée à deux.jpg

Ulun Danu Bratan (Kabupaten Tabanan, Bali) par Daïnah et Clément de Une Virée à Deux:

L’île de Bali est connue pour ses temples, certains disent que l’île en abriterait près de dix milles. Lors de notre visite sur l’île des dieux, nous en avons croisé plusieurs mais il y en a un qui nous a particulièrement marqué. Il s’agit du temple Ulun Danu Bratan situé à quelques kilomètres de la ville de Munduk. Nous y sommes allés au petit matin, un moment paisible et empli de quiétude. A cette heure-ci, il y a juste quelques fidèles qui viennent prier. Nous les apercevons au loin car il y a certaines parties du temple qui ne sont pas accessibles aux touristes. Entre curiosité et peur de gêner, nous les observons quelques instants avant de continuer notre visite. Le temple est entouré par un lac et des montagnes ce qui lui donne une atmosphère toute particulière. On aime beaucoup l’ambiance qui y règne, c’est notre petit moment de solitude bien apprécié avant d’aller découvrir les rizières de Jatiluwih.

Leur article: http://unevireeadeux.com/2017/01/bali-nos-6-coups-de-coeur/


Virginie-Jolis Circuits.jpg

Gunung Kawi Temple (Tampaksiring, Bali) par Virginie de Jolis Circuits:

Situés au cœur de Bali, les temples de Gunung Kawi sont une pure merveille. Ces ruines remontent à la fin du XIe siècle. Il s’agit d’un site archéologique qui figure parmi les plus anciens de l’île mais qui est toujours utilisé en tant que lieu de culte hindou. Ce site se caractérise par une végétation luxuriante et des temples majestueux sculptés à même la roche. A l’issue d’une descente de 230 marches au milieu des rizières en terrasse et après avoir traversé un pont en bois où s’écoule la rivière Pakerisan, on découvre 10 temples (candi) : 5 d’un côté, 4 de l’autre et un dixième, le Griya Pedanda, un peu à l’écart, perdu dans les rizières. On ne peut être qu’impressionné par la taille si imposante de ces mausolées (hauts de 7m) et la richesse et la beauté de ces sculptures. Habituellement, un candi commémore un personnage important du royaume. D’après la légende, les 5 temples de la rive Est auraient été érigés en l’honneur du Roi Udayana, son épouse, son fils et ses 2 frères (Anak Wungsu et Marakata) tandis que les 4 monuments de la rive Ouest seraient dédiés aux favorites d’Anak Wungsu. Une autre hypothèse avance que l’ensemble des lieux aurait été construit en l’honneur d’Anak Wungsu, ses épouses et ses concubines et que le dixième candi isolé concernerait un ministre royal. La rivière Pakerisan présente également un caractère religieux. En effet, selon les préceptes de l’hindouisme balinais, l’eau qui s’écoule devant des candis devient sacrée. C’est pourquoi les eaux de la rivière Pakerisan possèdent une si grande importance. Lors de votre voyage à Bali, je vous recommande donc vivement de visiter cet ensemble de temples unique au monde entouré de nature et empreint de sacré.

Son article: http://www.joliscircuits.com/tres-grande-valise-circuits-long-courrier/asie/indonesie/excursions-ubud-tegallalang/


Stéphane-La page à pageau.jpg

Sri Siva Subramaniya (Nadi, Fiji) par Stéphane de La Page à Pageau:

Les îles Fidji sont surtout connues pour leurs plages idylliques, leurs eaux bleues et l’expression « Bula! ». Elles attirent notamment les couples en lune de miel et les participant-es crotté-es de la téléréalité « Survivor » (14e saison, diffusée entre février et mai 2007). Les villes disséminées ça et là sur les îles n’ont cependant pas la réputation d’offrir une large gamme d’attractions d’origine humaine et, d’après mon expérience, cette réputation s’avère justifiée. Par contre, des exceptions existent, comme le temple hindou Sri Siva Subramaniya à Nadi, sur Viti Levu (la plus grande île des Fidji). Il serait le plus grand temple hindou de l’hémisphère sud et il constitue en fait la seule attraction touristique digne de ce nom à Nadi (prononcé « Nandi »). Mais alors, pourquoi s’arrêter là-bas pour si peu? Eh bien, la ville constitue un passage obligé, car elle possède le principal aéroport international de l’archipel (code AITA : NAN). Pratiquement tous les vols internationaux atterrissent donc ici. Et tant qu’à y poser les pieds, aussi bien de profiter du temple avant de se rendre dans les îles avoisinantes. Un temple richement décoré, d’ailleurs, avec des statues colorées représentant les nombreuses divinités de cette religion. Il est en théorie interdit d’y prendre des photos. Or, comme c’était mon premier temple hindou à vie et comme je n’ai vu l’avertissement qu’à la sortie, j’ai allègrement enfreint cette règle. J’étais un peu gêné quand j’ai constaté mon manque de respect, mais personne ne m’a sermonné durant ma visite. Donc, si vous y allez, incrustez les images dans votre mémoire, et non dans une carte mémoire.

Son article: http://www.lapageapageau.com/2011/11/13/aux-iles-fidji/


Emily-Travel and film.JPG

Cathédrale Sainte-Marie (Sydney, Australie) par Emily de Travel And Film:

La cathédrale Sainte-Marie de Sydney est sans aucun doute le monument religieux le plus important de Sydney. Je dirais même que c’est la plus belle église d’Australie. Initialement construite en 1821, elle fut détruite par un incendie en 1865. Les travaux de la seconde cathédrale commencent en 1868 et durent très longtemps. La décoration intérieure se poursuit encore jusqu’en 1968, soit 100 ans plus tard. Entre 1998 et 2000 les flèches initialement prévues sont enfin construites et lui donnent l’apparence qu’on lui connait aujourd’hui. D’ailleurs ses deux grandes flèches de 75 mètres de haut font d’elle la quatrième église la plus haute d’Australie. L’architecture est de style néo-gothique du XIXème siècle. Cela vaut le coup de faire un tour à l’intérieur pour admirer les vitraux. Sa position en plein centre de Sydney est idéale, notamment parce qu’elle se trouve juste en face de Hyde Park, le parc le plus fréquenté de Sydney. Je passais souvent dans ce coin lors de mes balades lorsque j’habitais à Sydney. Ne manquez pas non plus d’admirer la sublime fontaine d’Archibald qui se trouve juste en face de la cathédrale.

Ses articles sur l’Australie: http://travelandfilm.com/blog-voyage/voyages-pays/oceanie-pacifique/australie/


Jennifer-Jen on the road.jpg

St John’s Anglican Cathedral (Napier, Nouvelle-Zélande) par Jennifer de Jen On The Road:

Ancienne colonie britannique, la religion officielle du pays est le catholicisme. Même si la religion est omniprésente dans le pays on en voit très peu les appartenances. Les églises et cathédrales sont particulières. Ayant fait un PVT en Nouvelle-Zélande j’ai eu pas mal de temps pour visiter ce pays ; je dois dire que j’ai été surprise par l’intérieur des églises. On se croirait plutôt dans une salle des fêtes qu’à l’intérieur d’un endroit religieux. C’est très perturbant ! De plus, la cathédrale St John se situe dans une ville art déco, je vous laisse imaginer le contraste culturel ! C’est une cathédrale anglicane et le doyen actuel (depuis 2013) est Michael Godfrey. Pour un peu plus d’histoire elle fut construite en 1890 mais fut détruite en 1931 à cause du tremblement de terre où 2 vies furent prises. Elle fut consacrée en 1967. D’aspect moderne, j’ai choisis de vous parler de cette église car elle m’a marqué ! Vous verrez avec les photos mais elle est originale et pour moi ne ressemble pas du tout à une cathédrale. C’est tout de même perturbant. En Nouvelle-Zélande, tous les lieux religieux sont différents des nôtres et sortent de l’ordinaire mais je pense que celui qui diffère le plus reste la cathédrale de Napier. Je vous laisse en juger par vous-mêmes !

Son article: http://jenontheroad.voyage/ile-du-nord/


Vanille & Olivier-Snooze Again.jpg

The Cardboard Cathedral (Christchurch, Nouvelle-Zélande) par Vanille & Olivier de Snooze Again:

La cathédrale initiale de Christchurch a été construite au milieu du XIXème siècle, et malgré les nombreux séismes qu’elle a connus, son clocher et une partie de la nef finiront par s’effondrer avec celui de 2011. Sa démolition totale est prévue et la nouvelle cathédrale sera bâtie au même emplacement. Pour l’instant donc, impossible de s’y rendre au-delà des échafaudages qui entourent le bâtiment. D’ici la construction du futur édifice religieux, l’architecte japonais Shigeru Ban a conçu une cathédrale « de transition », afin de permettre aux croyants de continuer à prier. Cet édifice a pour particularité d’être… en carton ! Enfin, une grande partie de sa structure est faite de tubes de carton (imperméables, bien sûr) mais également de poutres de bois et d’acier. Haute de 21 mètres, la cathédrale peut accueillir 700 croyants et est prévue pour durer 50 ans. L’architecte s’est forgé une réputation internationale pour ses constructions d’urgence dans des zones sinistrées telles que le Rwanda. Il précise que dans le cas de cette Cardboard Cathedral, il s’agit de sa construction la plus ambitieuse, ne serait-ce que dans le choix de ses matériaux. Son coût ? Environ 5 millions de dollars néo-zélandais (environ 3 millions d’euros). Face à cette cathédrale, un mémorial pour les 185 victimes du séisme est installé, et représente 185 sièges, vides, pour rappeler les « absents ». Plus de détails sur Christchurch suite au tremblement de terre, ainsi que la cathédrale transitoire sur notre article « stupeur et tremblement (de terre) »

Leurs article: http://www.snooze-again.com/christchurch/


Sandrine & Flo-Smartrippers.jpg

Wai’Oli Hui’ia Church (Hanalei, Hawaii) par Sandrine & Flo de Smartrippers:

Sur notre route vers la Nā Pali Coast, dans le nord de la petite île de Kauai située dans l’archipel d’Hawaii, nous avons découvert Waioli Huiia Church, une petite église incroyablement bien entretenue, qui semble tout droit sortie d’un musée. Bien que nous étions initialement partis pour profiter de la nature luxuriante de ce secteur de l’île, nous n’avons pas hésité une seconde à nous arrêter pour découvrir de plus près le bâtiment de bois au toit d’un vert émeraude. Les portes sont généralement ouvertes et permettent d’entrer découvrir l’intérieur plutôt simple mais tout aussi charmant, dont les vitraux semblent en harmonie avec la nature. La petite église chrétienne est d’ailleurs inscrite aux National register of Historic Places et est toujours en service. On y officie la messe et quelques cérémonies. On dirait qu’elle a été posée ici depuis peu, dans un décor somptueux entre les palmiers et les impressionnantes ridges (crêtes) au loin. Pour sa petite histoire, Wai’ Oli Hui’Ia Church a été fondée en 1912 bien après l’établissement de la Mission Hall qui accueilli les premier missionnaires chrétiens en 1834. Au-delà de son aspect historique assez récent, cette église est parfaite pour réaliser de beaux clichés, tant le cadre est enchanteur. Elle est d’ailleurs très populaire sur l’île si bien qu’elle possède son site internet. Quelques produits dérivés à l’effigie de l’église sont même en vente !

Leur article: http://smartrippers.com/fr/article/retour-d-experience-avis-apres-3-semaines-a-hawaii


Laetitia-Clouzote.jpg

Byodo-In Temple (Kaneohe, Hawaii) par Laetitia de Clouzote:

Lors de mon passage sur l’île d’Oahu à Hawaï, je m’attendais à trouver de tout, excepter un immense temple japonais perdu au milieu des montagnes hawaïennes. En effet, dans l’est de l’île sur la route de Kahekili se trouve le Byodo-in Temple. Ce monument bouddhiste fut construit en 1968 pour commémorer le centenaire de l’arrivée des immigrants japonais. Il est également la réplique parfaite d’un temple portant le même nom situé à Uji, près de Kyoto. Faire face au Byodo-in, c’est traverser l’océan en 5 minutes pour se retrouver au cœur de la culture japonaise. L’ambiance qui s’y dégage est à la fois intrigante et prenante.  Ses couleurs et son architecture en font un lieu unique parmi les célèbres endroits touristiques de l’île. Pour avoir moi-même visité le Japon, j’avais cette impression de m’être trompé de destination tant la transition culturelle était flagrante. C’est comme si le temps autour de moi s’était arrêté. Je ne voyageais plus à Hawaii, mais bien dans un vieux Japon traditionnel et mystérieux. Un peu comme dans le film la « Mémoire d’une Geisha ». Si vous souhaitez vous évader et changer totalement de paysage en une fraction de seconde, je vous conseille fortement d’aller visiter ce temple. Il vous transportera à travers l’océan et vous fera voyager dans une tout autre culture en un rien de temps.

Son article: https://clouzote.me/hawai-oahu/


Laurianne-Je suis partie voyager.jpg

Lahaina Jodo Mission (Lahaina, Hawaii) par Lauriane de Je Suis Partie Voyager:

Le Jodo Mission est un temple bouddhiste en territoire Hawaïen, en plein milieu du pacifique, dans la ville de Lahaina sur l’île de Maui. Insolite ? Pas tant que ça quand on connaît l’histoire d’Hawaii. De très nombreux japonais s’y sont installés au cours du 19ème et du 20ème siècle après l’annexion du territoire par les américains. Ce temple japonais bouddhiste fut construit en commémoration du 100ème anniversaire de leur arrivée. Le temple est situé près de la plage, un cimetière ensablé le jouxte d’ailleurs. D’un côté, l’océan roule ses vagues et de l’autre les montagnes volcaniques dessinent l’horizon de Maui. Autour d’une cour, une pagode et un Buddha, un des plus grands hors Asie, forment ce temple. C’est un endroit assez peu visité et serein où le coucher de soleil est un beau spectacle. Ambiance assurée même si on n’y passe pas des heures. Ce lieu saint est réservé à des cérémonies ponctuelles qui s’y déroulent lors d’occasions spéciales comme le jour de Buddha en avril. Un stop sympa à deux pas de la jolie ville de Lahaina.

Son article: http://jesuispartievoyager.com/hawai/


Et vous, quels sont vos monuments religieux préférés en Océanie?


Cet article vous a plu? Ne manquez pas les autres articles de la série!

3 commentaires sur « Article collaboratif: Les plus beaux monuments religieux à travers le monde: l’Océanie, par 10 blogueurs voyage »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s