Escapades: Souvenirs de La Martinique

Qui n’a pas un jour rêvé des Caraïbes? De ses eaux turquoises, ses plages de sable blanc, ses palmiers et cocotiers, son soleil, ses épices, ses fruits, ses couleurs et ses parfums?… Je me souviens de mon premier voyage en Martinique, j’avais 5 ans et pourtant, tous ces souvenirs sont restés intacts dans ma mémoire, en partie grâce au second voyage effectué quelques années après qui aura su implanter définitivement ces images dont je vais vous parler…

bateaux

tag

Pour moi, cette île c’était le paradis! Si je devais la décrire en un mot ce serait: Douceur. Car oui, les souvenirs que j’en garde sont tous emprunts d’une grande douceur, que ce soit dans ses paysages, son climat, ses habitants, ses plats (bien qu’épicés, jamais trop relevés), ses parfums de fleurs, son sable… tout là-bas respire le bonheur et la joie de vivre. Pas de stress, seulement de la détente et croyez-moi, ce n’était pas dû au fait que j’y étais en voyage, les habitants aussi étaient très détendus (du moins ceux que nous avons eu la chance de rencontrer). Un peu à la manière d’un portrait chinois, laissez-moi vous conter La Martinique de mes souvenirs…carnaval

plage2

montagne

Chaque lettre de l’alphabet pour un mot que j’associe spontanément à un souvenir de cette île, ma façon à moi de retourner là-bas et vous y emmener aussi…

A…nanas, ceux que l’on voient pousser dans les champs ensoleillés. B…ananes, mais pas n’importe lesquelles, les petites naines, taille enfant, dont je me régalais sur la route. C…olombo, cette épice délicieuse que l’on trouvait dans tous les plats. D…iamant, comme le nom du rocher qui se trouve dans la baie où était notre hôtel. E…pices, on en trouve partout dans les marchés et les parfums se mêlent dans un tourbillon de couleurs. F…rites, accompagnant un bon petit poulet grillé après la baignade, tout droit sortis de la rôtisserie ambulante, miam.

coucher de soleil 2

diamant

G…rimper aux arbres, ou plutôt aux cocotiers sur la plage pour en recueillir la précieuse coco à déguster à même le sable. H…uile, celle dans laquelle ont fait cuire les beignets d’ananas ou de bananes plantain. I…magination, celle que j’avais enfant, pensant qu’il y avait un trésor pirates caché sur le rocher du Diamant. J…ardins de Balata, un parc ornemental exotique merveilleux. K…ilomètres, ceux que l’on a parcourus à travers l’île à bord de notre petite twingo bleue de location. L…uminosité, elle était différente de celle que je connaissais et avait une douceur sans pareil.

plagecocotier

eau

M…atin, synonyme de ma première baignade dans les Caraïbes, c’est un matin à l’aurore que nous avons fait plouf dans l’eau turquoise avec mon papa. N…oix de coco, celles dont je me délectait sur les marchés, fraîchement coupées avec une paille plantée pour en boire le jus avant de manger les morceaux. O…cypode quadrata, c’est le nom scientifique de ce petit crabe de sable couleur doré que l’on trouve partout sur les plages. P…oissons multicolores, de toutes sortes et de toutes les tailles, j’ai passé du temps la tête sous l’eau à les observer. Q…iétude, celle qui nous habitait dans ce lieu magique.

coco

jardins de balata-2

R…aies, les premières que j’ai pu observer de près dans les eaux des lagons. S…orbets coco, ceux de la dame qui se tenait en haut d’une falaise avec son petit chariot ambulant, dominant l’île et ayant une vue formidable sur la baie. T…enues traditionnelles, elles sont pleines de couleurs avec de jolis chemisiers blancs à dentelle, ma maman m’en avait offert une que je n’ai pas quittée du voyage. U…v, ou les coups de soleil que l’on a attrapés dès les premiers jours. V…anille, un parfum de glace qui m’a marquée car elle était faite maison.

cap 110

cap 110 bisW…af, les chiens errants sont nombreux là-bas et il y avait une mère et ses chiots qui venaient toujours sur la plage de l’hôtel où nous étions (je rêvais d’en ramener un avec moi en métropole). X… cette lettre notée en gros sur ma carte aux trésors imaginaire (oui j’avais trop vu l’île aux pirates avant de venir). Y…oyo, petit objet en bois que les enfants n’utilisent plus et que j’affectionnait beaucoup là-bas. Z…en, une façon de vivre que nous avions adoptée et que nous aurions dû garder à notre retour.

jardins de balata

jardins de balata-3

N.B. les photos sont celles de mes parents, prises en 2010.

 

8 commentaires sur « Escapades: Souvenirs de La Martinique »

    1. Oui il y a un peu de ça, je ne savais pas trop comment écrire sur ce lieu car mes souvenirs datent d’il y a plus de 20 ans, bien qu’ils soient réels et toujours bien présents dans ma mémoire. Je ne me voyais pas écrire comme je le fais pour les autres endroits où je me suis rendue plus récemment. Je voulais plutôt faire ressortir des émotions et bribes de vie qui correspondent davantage à mes souvenirs. J’ai écrit cet article 1 semaine avant l’apparition des ouragans sans savoir exactement à quelle date j’allais le publier. Quand j’ai vu ce qui est arrivé, ça m’a fait vraiment mal au cœur… 😦

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s