Escapades: Salem, la ville des Sorcières - Traces de Voyages

Escapades: Salem, la ville des Sorcières

La ville de Salem dans le Massachusetts est mondialement connue pour son passé lié à la sorcellerie, mais bien au-delà de cet aspect historique, le lieu nous a enchantés de par sa beauté. D’un côté, le centre historique est composé de beaux bâtiments de briques rouges, rues pavées piétonnes et espaces de verdure, de l’autre, le port et sa marina avec une architecture toute en bois. Laissez-nous vous présenter ce lieu plein de charmes…

DSC03921 (2).JPG

Bewitched Sculpture (Lappin Park)

Fondée en 1626 par une société de pêcheurs, son nom est dans la bible, le premier nom de Jérusalem qui signifie « paix » en arabe et en hébreu. Les puritains voyaient en cet état le nouvel Israël, un lieu plein de ressources, et pensaient que la ville deviendrait la capitale du pays. Au cours de la guerre d’Indépendance, le port de la ville devint un nid de Corsaires, puis, un des plus actifs du pays, exportant principalement vers la Chine. C’est durant cette période de prospérité que la ville acquit la plupart de ses édifices historiques. Aujourd’hui encore, elle possède la principale concentration d’édifices privés des USA d’avant 1900. Mais, tout au long du 21ème siècle, son activité portuaire fut évincée par Boston et New York et en 1914, un grand incendie coupa la ville en deux, emportant plus de 400 maisons. Par chance, le cœur historique fut épargné, permettant ainsi de garder son statut de ville touristique.

DSC03949.JPG

Brookhouse Home & US Custom House

DSC03932 (2).JPG

Old Town Hall

Mais alors où est la sorcellerie dans tout ça? Tout commença en hiver 1691 dans la ville d’à côté (Salem Village, aujourd’hui nommée Danvers) où quelques jeunes filles, entre autres Abigail Williams, Ann Putnam et Betty Paris, accusèrent certains habitants de les avoir envoûtées et d’être des sorciers ou magiciens alliés à Satan. A cette époque, la communauté étant dépourvue de gouvernement légitime, ils condamnèrent les personnes à avouer les faits ou à être pendus. En moins de deux mois, 18 autres communauté furent également concernées. Les accusations tombaient et sans gouvernement définit, 80 personnes se retrouvèrent emprisonnées en attente de jugement. Durant cette période, certains d’entre eux moururent en prison. Ce n’est qu’en mai 1692 que les procès commencèrent dans la ville de Salem et les résultats furent dramatiques: une seule personne fut relâchée après que ses accusatrices se rétractèrent à son sujet, tous les autres furent condamnés à mort pour sorcellerie. Ce n’est qu’en plaidant coupables et en dénonçant d’autres suspects que certains évitèrent la peine capitale. Deux femmes quant à elles obtinrent un sursis car enceintes, mais une fois leur enfant venu au monde, elles furent pendues. Au mois d’octobre, les procès cessèrent et les suspects furent progressivement remis en liberté jusqu’au printemps sous l’ordre du Gouverneur du Massachusetts, Sir William Phips. Mais c’est le clergé de Boston qui lança un appel, disant qu’il valait mieux relâcher des personnes suspectées plutôt que de condamner des innocents.

DSC03943.JPG

Maison face au Witch Trials Memorial

DSC03940

The Old Burying Point

Mais alors qu’est-ce qui a conduit ces personnes à penser qu’elles avaient été envoûtées? Plusieurs théories ont été avancées. La première consiste à penser que sans gouvernement, les puritains qui géraient la colonie traversèrent une période d’hallucinations massive et une sorte d’hystérie religieuse. D’autres parlent de maltraitance sur enfants, de pratiques de divination tournant mal, d’ergotisme (un mal du moyen-âge provoqué par un champignon poussant dans le seigle qui donne les mêmes effets que le LSD), l’écrasement social des femmes ou encore d’un complot de la famille Putnam voulant détruire ses rivaux la famille Porter. Enfin, il en est d’autres qui avancent le fait que les attaques amérindiennes incessantes ont créé un climat de peurs et d’angoisses.

DSC03924

The Witch House

Insta1

The Witch House

Aujourd’hui, ce passage de l’histoire reste gravé dans les mémoires comme une des périodes les plus sombres. A Salem, de nombreux lieux en lien avec ces événements peuvent se visiter:

  • The Witch House: Il s’agit de la maison ayant appartenu à Jonathan Corwin, le juge qui a mené les procès. A l’intérieur, de nombreux documents d’époques et une décoration typique du 17ème siècle vous plongent dans cette période troublée (en couverture de cet article).
  • Salem Witch Museum: Quoi de mieux que le musée de la sorcellerie pour en apprendre davantage sur ces événements?
  • Witch Trials Memorial: Un espace vert de commémoration pour les 20 victimes des procès dont les noms sont gravés sur chaque banc l’entourant.
  • Le Old Burying Point Cemetery (sur Charter Street): Un des plus vieux cimetières du Massachusetts.
  • Broad Street Cemetery & Howard Street Cemetery: Deux autres cimetières anciens.
  • Proctor’s Ledge: C’est ici qu’auraient eu lieu les exécutions des condamnés à mort lors des procès de sorcellerie.

D’autres lieux d’intérêt vous en feront apprendre davantage sur l’histoire de la ville:

  • The House of the Seven Gables: Il s’agit de la maison d’un capitaine dont la famille était l’une des plus puissantes de la marine des colonies de Nouvelle Angleterre.
  • Pioneer Village: Une belle reconstitution de village puritain vous permettant d’an apprendre davantage sur leurs conditions de vie à l’époque des colonies.
  • Old Town Hall: Difficile de se rendre dans une ville sans en voir sa mairie, celle de Salem est d’ailleurs très jolie et située en plein cœur du quartier historique.

Et pour ne rien manquer, vous pouvez aussi suivre le chemin de briques rouges, le Salem Heritage Trail, qui vous conduira face aux lieux emblématiques de la ville.

DSC03948 (2).JPG

Salem Maritime National Historic Site

DSC03947.JPG

Salem Maritime National Historic Site


Nos adresses:

  • Melt: Glaces artisanales et milk-shakes.
  • Cape Ann Camp Site: Camping à 30 minutes de Salem dans un bel écrin de verdure.
  • Winter Island Park: Camping sur la côte de Salem possédant une plage (non testé faute de place mais nous nous y sommes rendus et avons vu les infrastructures)

No Comments

  • Le Grizzly Fûté 23 octobre 2017 at 5 h 06 min

    Super article 🙂

    Reply
  • Emilie 23 octobre 2017 at 12 h 47 min

    OLala ! Je rêve tellement de pouvoir y aller ! Depuis toute petite je suis fascinée par les sorcières… C’était d’ailleurs mon déguisement fétiche ! En sorcière de l’Ouest dans le Magicien d’OZ… Ca me manque tellement ! Haha ! Quoiqu’il en soit ton article est top ! Et me donne clairement encore plus envie de m’y rendre ! Un jour qui sait ? Bisous à toi et bon début de semaine ^^

    Reply
    • tracesdevoyages 23 octobre 2017 at 17 h 51 min

      Merci Emilie 😀 Oui Salem nous a toujours attiré depuis notre enfance également, moi c’était grâce à Hocus Pocus 😉 C’est vraiment une très jolie ville et je te souhaites d’y aller de tout cœur 🙂

      Reply
  • Florence 29 octobre 2017 at 11 h 42 min

    Oh moi je ne connaissais pas du tout! Je pense que les américains aiment beaucoup se rappeler des histoires de sorcellerie (comme il existe une ville où des gens ont vu des extra-terrestre) 😀
    Hihi…

    Reply
  • Article collaboratif: Terres de Légendes & Lieux Hantés – Traces de Voyages 29 octobre 2017 at 15 h 41 min

    […] Notre article: Escapades: Salem, la ville des Sorcières […]

    Reply

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :