Article collaboratif: Coups de cœur Street Art en Amérique & aux Caraïbes

Après le premier article sur les Coups de Cœur Street Art en Europe, voici le second sur ceux en Amérique & Caraïbes par 15 blogueurs voyage (dont nous).


Montréal (Canada) par Caroline de Fais Ta Valise:

Le Street Art à Montréal fait partie intégrante du paysage urbain. Peu importe le quartier ou l’on se trouve, on pourra forcement admirer une murale au détour d’une ruelle, sur la façade d’une maison ou sur un espace de stationnement. Cet art urbain a été si bien accueilli par la ville et les Montréalais qu’un festival lui est consacré depuis 2012 dans le Quartier du Plateau Mont-Royal. Cet événement attire chaque année des milliers de personnes qui ont la chance de pouvoir observer pendant 10 jours les artistes en pleine création.

Son article: Découvrir le Street Art à Montréal


Graffiti Alley (Toronto, Canada) par Marie-Michèle de Entre 2 Escales:

Les amoureux de street art qui passent par Toronto ne voudront sans doute pas manquer la célèbre Graffiti Alley. Située dans le Fashion District entre l’avenue Spadina et la rue Portland, cette allée haute en couleur peu facilement passer inaperçue si on n’ose pas s’aventurer dans la petite ruelle qui l’abrite. Le projet a commencé en 2000 lors d’un événement intitulé Style in Progress. Pendant 24 heures, les artistes ont pu peindre légalement les œuvres que vous pouvez toujours admirer près de 18 ans plus tard. Aujourd’hui, le projet se poursuit, mais les artistes doivent demander la permission aux propriétaires des immeubles avant d’y laisser leur marque.


Moncton (Canada) par Moran de Rencontre Le Monde:

Durant mon road-trip dans le sud-est du Canada j’ai eu la chance de visiter le Nouveau-Brunswick et de revoir une amie à Moncton. Celle-ci y vit depuis quelques années et est fortement impliquée dans la vie culturelle de cette ville. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il y a de quoi faire ! Chaque année à lieu le festival Inspire qui fait venir des artistes du monde entier pour réaliser des murales impressionnantes ! Nous avons donc pu visiter Moncton au travers de son street-art avec une amie qui le vit, un moment magique. Je ne vous en dit pas plus mais les photos valent déjà le coup !

Son article: Moncton, à la découverte de son street-art en photos


Williamsburg (New-York City, USA) par Mathilde de Voyager en Photos:

Si le street art est né à New York, il y tient encore aujourd’hui une place importante. Pour cela, il faut prendre le métro et sortir de Manhattan, et prendre la direction de Williamsburg. Dans les années 1990, ce quartier de Brooklyn n’avait pas bonne réputation. Mais les loyers modestes et la proximité de Manhattan à seulement une station de métro ont attiré en nombre les artistes et hipsters qui se sont peu à peu approprié la ville et le quartier sordide s’est peu-à-peu transformé en quartier bobo. Aujourd’hui, un tour à Williamsburg fait partie des incontournables d’un voyage à New York. Pour la vue imprenable sur la skyline mais surtout pour découvrir les magnifiques œuvres street-art disséminées un peu partout autour de la station Bedford Avenue.

Son article: Williamsburg: balade street-art dans le quartier hipster de New-York


Bushwick & la Bushwick Collective (Brooklyn, USA) par Valentine de Awwway:

Le quartier de Bushwick est l’endroit parfait pour une balade à la découverte de tous les styles de street art. Du pochoir, au graffiti, en passant par les murals, tous les types de cet art de rue y sont représentés. Cette ancienne zone industrielle, à l’époque peu fréquentable, est à présent considérée comme la Mecque du street art à New York. Ce quartier est vraiment une galerie d’art urbain à ciel ouvert grâce notamment à The Bushwick Collective. Des artistes du monde entier viennent laisser leur marque de fabrique sur les murs de ce quartier lors d’un événement annuel : The Bushwick Collective Block Party.

Son article: Brooklyn hors des sentiers battus avec New York Off Road


Las Vegas (USA) par Charlotte de Les Aventures de la Tribu de Chacha:

On vient du monde entier à Las Vegas pour voir ses casinos démesurés, ses néons, son strip, ses limousines, et ses girls en juste aux corps pailletés. D’autres passerons directement par la case wedding chapel avec un Elvis intemporelle en mode Love me tender. Mais Las Vegas a aussi un autre secret, tout un quartier dédié au street art : Art District. Des graffitis XXL,  monochrome ou multicolore, qui s’affichent sur tous les immeubles. Un régal pour les passionnés ou les fans de photos instagram.

Son article : Un 4 juillet haut en couleurs à Los Angeles… Enjoy !


Mission District (San Francisco, USA) par Grégory de I-Voyages:

Mission est l’un des quartiers latinos de San Francisco. On y trouve pas moins de 600 fresques murales. Balmy Alley et Clarion Alley sont les deux rues les plus riches mais le street-art est présent dans tout le district. Peintes par des artistes locaux ou internationaux, les peintures trouvent leurs origines dans les années 70 lorsque la communauté hispanique a souhaité protester contre les discriminations dont elle faisait l’objet. J’ai arpenté le quartier pendant deux jours à la recherche de cet art de rue. C’est mon coup de cœur à San Francisco !

Son article: San Francisco: Street Art à Mission Disctrict


Philadelphie (USA) par Rachel de Découverte Monde:

Philadelphie est un musée à ciel ouvert d’œuvres d’art urbaines. On n’y retrouve pas moins de 3500 murales à travers la ville, ce qui lui confère le titre de capitale mondiale de l’art urbain. Il suffit de se balader dans ses différents quartiers pour les découvrir. Un bon nombre d’espaces de stationnement bétonnés ont été enjolivés par ces murales. Ce projet porté par le Mural Art Program (MAP) est avant tout un projet communautaire pour lutter contre la délinquance et les graffitis qui représentaient un réel problème dans la ville. À travers ces œuvres, dont certaines  sont très originales, différents thèmes sont traités: l’histoire de la ville, les luttes sociales, la vie quotidienne, etc. Pour les amateurs d’art urbain, Philadelphie vous ravira à coup sûr.


Wynwood (Miami, USA) par Emily de Travel And Film:

Wynwood, c’est le quartier artistique de Miami. Les murs du quartier sont recouverts de street art et il y a plus de 70 galléries d’art dans le coin. Beaucoup de lieux de rencontres alternatifs autour d’œuvres originales. Allez visiter les Wynwood Walls, des peintures murales en plein air dans un espace fermé, mais gratuit. Et si vous êtes à Miami le deuxième samedi du mois, ne manquez pas la Wynwood Art Walk avec des food trucks et des DJ, et surtout beaucoup de rencontres en perspective.


La Martinique (Caraïbes, France) par Charlotte de Traces de Voyages:

Le Street Art Martiniquais est à l’image de l’île : coloré et festif ou encore historique! Sur les murs, c’est une mise en valeur de la vie locale que l’on retrouve, ambiance jazzy des bars de l’île, romance et danse dans un festival de couleurs éclatantes, mais aussi des peintures plus sombres. C’est à Fort-de-France que vous trouverez le maximum de fresques murales et principalement dans la zone portuaire. Bien que cet art soit apparut vers la fin des années 60, c’est dans les années 80 que le collectif Mada Paint éclôt réellement en Martinique, un mouvement porté par les graffeurs James et r-Man. Aujourd’hui, il fait peau neuve avec de jeunes talents et a changé de nom pour devenir: NPL Mada Paint.

Notre article: Escapades: Souvenirs de La Martinique


Curaçao (Antilles Néerlandaises) par Catherine de The Go Fever:

Depuis quelques années, le street art a pris beaucoup d’ampleur sur l’île de Curaçao, dans les Antilles Néerlandaises. Des murales, des sculptures et des projets de grande envergure créés par des collectifs d’artistes ont vu le jour, surtout dans la ville de Willemstad, dans les quartiers de Scharloo Abou, Punda, Otrobanda ou Pietermaai. Il est maintenant possible de se joindre à des tours guidés pour découvrir les œuvres les plus cachées de l’île, toutes plus impressionnantes les unes que les autres. Les murales de l’artiste Garrick Marchena sont nombreuses et parmi les plus reconnaissables, comme celles illustrées ici.

Son article: Top things to do in Curaçao


La Candelaria (Bogotá, Colombie) par Sharone de Povecham:

Notre plus grand coup de cœur en matière de Street-art est incontestablement Bogotá, et plus particulièrement son quartier emblématique : la Candelaria. Dans bon nombre des petites rues – pas très fréquentables une fois la nuit venue – que compte ce quartier, on trouve de nombreuses fresques avec des styles et thèmes extrêmement variés. Le meilleur moyen pour découvrir et comprendre ces œuvres est de participer au Bogota Graffiti Tour qu’il faut réserver en avance et qui fonctionne sur le système des dons. Cela vaut vraiment la peine car les guides sont souvent eux-mêmes des street-artists et sont passionnés par ce qu’ils nous montrent.


Le Cero Alegre (Valparaiso, Chili) par Tim & Célia de Faim de Voyages:

Valparaiso est une ville où règne une certaine ambiance « bohème » et où les artistes de tous horizons se sentent comme à la maison. C’est la ville par excellence du street art au Chili. Un grand nombre de fresques décrit les différents enjeux actuels du Chili et relate des faits historiques marquants du pays. On peut admirer des œuvres réalisées à partir de différentes techniques (aérosol, pochoirs, ect…). Il existe aussi plusieurs fresques géantes pouvant mesurer facilement jusqu’à 20 mètres de hauteur. Le street art se mêle également au mobilier urbain et notamment sur l’un des symboles de Valparaiso : les escaliers. L’une des meilleures façons d’apprécier le travail des artistes, est de participer à un free walking tour dédié au street art de la ville.


Diaguitas (Chili) par Julie & Romain de Le Bon Air Argentin:

La Valle del Elqui, c’est un petit bout de paradis situé à environ 500 km au Nord de Santiago. Outre le fait d’être connu pour la production du pisco (la boisson nationale chilienne), c’est aussi une vallée qui fut habitée il y a des siècles par un peuple aujourd’hui disparu, les Diaguitas. C’est ce peuple et son art de la céramique qui est largement mis en avant sur les fresques présentes dans la rue principale de la ville homonyme : Diaguitas. Cette ville, c’est la tranquillité incarnée. Entourée par des montagnes et des champs dédiés à la culture de la vigne et de l’orange, ce lieu, et la vallée en général, sont sans aucun doute l’un de nos plus gros coup de cœur du voyage.

Leur article: Pal’ norte: Santiago, Valle del Equi et San Pedro de Atacama


Santiago (Chili) par Laura & Pierre de Deux Évadés:

À l’instar de sa consœur Valparaiso, la capitale chilienne n’est pas en reste en termes d’art urbain ! Parcourir le très touristique Barrio Bellavista, ou le plus caché, mais non moins artistique Yungay, c’est en prendre pleins la vue. Plutôt deux fois qu’une. Les couleurs sont vives, les traits fins ou grossiers. Il y a de la publicité ou de la prise de position politique. Tous les goûts seront satisfaits. Et tant mieux, car cela retranscrit bien la diversité culturelle qui règne dans Santiago, pour notre plus grand plaisir.

Leur article: [Journal de bord au Chili] #01 Premières impressions


Et vous, quels sont vos quartiers et villes coup de cœur Street Art en Amérique & aux Caraïbes?


Cet article vous a plu? Ne manquez pas les autres articles de la série. Rdv le 10 décembre pour l’Asie & l’Océanie et le 17 décembre pour l’Afrique & le Moyen-Orient! Vous êtes blogueurs voyage? Contactez-nous si vous souhaitez participer à nos prochains articles!

5 commentaires sur « Article collaboratif: Coups de cœur Street Art en Amérique & aux Caraïbes »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s