Escapades: Sur la piste des Animaux des USA - Traces de Voyages

Escapades: Sur la piste des Animaux des USA

Lorsque l’on aime la nature et que l’on se rend dans un des pays les plus grands du monde où la diversité est immense, on s’attend à croiser ses habitants sauvages. Les USA font partie de ces lieux où la faune peut s’épanouir librement grâce aux grands espaces dont elle dispose. Ainsi, nous étions impatients de rencontrer certaines espèces emblématiques dans leur environnement naturel lors de notre road trip en 2016. Voici donc quelques bribes de notre voyage et portraits d’animaux croisés…

Notre première rencontre fut à Washington DC, lorsque nous traversions The National Mall, parc emblématique au cœur de la ville. Un bel écureuil albinos s’est timidement approché de nous avant de remonter dans son arbre. C’était la première fois que nous voyons un écureuil blanc et il nous a fait une forte impression, son pelage se détachait sur le sol jonché de feuilles et tous les regards se tournaient vers lui, laissant perplexes ses congénères colorés.

The National Mall (Washington DC)

Plus tard, en arrivant au Jonathan Dickinson State Park en Floride, nous espérions voir un alligator émerger de la mangrove, ou encore une tortue. Nous avons passé tout l’après-midi proche de l’eau mais aucun de ces deux habitants ne s’est montré. Encore une fois, c’est un petit écureuil, coloré cette fois, qui est venu nous tenir compagnie.

Jonathan Dickinson State Park (Floride)

La chance a commencé à nous sourire au Texas lorsque nous avons campé au Palo Duro Canyon State Park. Notre emplacement était au creux du canyon, quasiment au bout de celui-ci donc au plus près de la faune. Le soir-même, quelque chose a gratté sous notre véhicule… Intrigués et inquiets, nous avons ouvert la portière et éclairé le sol quand un raton-laveur a émergé d’en dessous! Il s’est avancé de quelques pas avant de se laisser tomber sur les fesses, puis, tout doucement, il s’est retourné et en nous voyant, s’est relevé calmement avant de poursuivre son chemin dans les buissons… Pas de photo pour immortaliser ce bref instant vraiment mignon. Une fois rassurés, nous avons donc refermé la porte et, au moment où nous allions enfin pouvoir nous endormir, avons entendu au loin un coyote hurler à la lune… Nous ne sommes pas mécontents que celui-ci se soit tenu à l’écart de notre campement, bien que ça aurait été une sacré rencontre! Le lendemain matin, un couple de road-runners se tenait à côté de notre table lorsque nous avons émergé de notre sommeil. Nous avons à peine eu le temps de les photographier avant qu’ils ne partent en courant à toute vitesse!

 

Mais s’il y a bien un moment qui nous aura marqué, c’est l’Arizona et 2 rencontres faites au Grand Canyon. La première a eu lieu au South Rim (partie sud) en 2012 lorsque Charlotte y vivait, elle y avait croisé des cerfs dans les sous-bois… La deuxième, en 2016 durant notre road trip et cette fois-ci au North Rim (partie nord) où à peine l’entrée du parc passée, nous nous sommes retrouvés face à un troupeau de bisons traversant tranquillement la route…! Un moment magique que nous avons pris le temps d’apprécier pendant quelques minutes en restant à distance pour ne pas les déranger puisqu’il y avait des mères et leurs petits.

Grand Canyon National Park South Rim (Arizona)

Grand Canyon National Park North Rim (Arizona)

La Californie possède un lieu qui lui est une valeur on ne peut plus sûre pour voir les animaux dans leur milieu naturel: La Jolla Cove! Au nord de San Diego, cette ville possède une plage privée réservée aux phoques! Et ce ne sont pas les seules espèces que l’on peut y voir: petits suisses, écureuils, albatros, pélicans et otaries sont aussi de la partie! C’est génial de voir tous ces animaux se prélasser au soleil sur le sable ou encore sur un rocher balayé par les vagues…

La Jolla Cove (Californie)

Nous espérions aussi faire une belle rencontre au Sequoia National Park réputé pour avoir une grosse population d’ours, mais aussi des cougars. Après quelques heures passées dans le parc, que ce soit sur la route ou sur les sentiers de randonnée, nous n’avons pas eu cette chance (ou malchance selon la rencontre puisqu’ils peuvent facilement vous blesser ou vous tuer…). Mais les paysages sont tellement incroyables qu’ils ont fait travailler notre imagination et nous n’aurions pas été étonnés d’y croiser Big Foot (lui non plus n’a pas voulut se montrer)…!

Sequoia National Park (Californie)

Voir les animaux dans leur environnement naturel est une expérience incroyable que nous souhaitons à chacun de vivre dans de bonnes conditions bien sûr (sans danger, surtout face aux prédateurs). Si nous devions retourner aux USA uniquement pour voir des animaux, notre choix se porterait sur l’Alaska. Cet état étant encore très sauvage, les animaux y sont plus nombreux et donc facilement observables. On retrouve de nombreuses espèces dont les suivantes: loups, cougars, coyotes, renards (roux et arctiques), caribous, élans, ours (bruns, polaires & grizzly), lynx, aigles, ratons-laveurs, belettes, otaries, carcajous, bœufs musqués, phoques, morses, dauphins, bélugas, orques et baleines! Un beau voyage est donc à prévoir… D’ailleurs, si vous avez aimé cet article 100% nature et animaux, nous vous invitons à découvrir celui que nous avons écrit sur ceux du Canada!

Quels sont vos animaux préférés aux USA? Lesquels avez-vous déjà rencontrés?

2 Comments

  • jemarinedanslebonheur 25 mars 2018 at 14 h 29 min

    Je n’ai été qu’à NY et aux chutes du Niagara mais j’aimerai beaucoup retourner aux USA pour voir sa faune 😉 Article très sympa en tout cas !

    Reply
    • tracesdevoyages 26 mars 2018 at 18 h 09 min

      Merci beaucoup 🙂 C’est un pays si vaste et il y a tant à découvrir… il faut y retourner de nombreuses fois effectivement 😉

      Reply

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :