Escapades: Trésors de Saintonge

Nous avons la chance de vivre dans un département riche en histoire, bercé d’un côté par l’océan et de l’autre par un patrimoine architectural et naturel de toute beauté. Ici, dans ce qui s’appelait autrefois la Saintonge, de nombreux lieux sont laissés de côté face à la trop grande popularité des sites incontournables de la côte Atlantique. Voici donc un itinéraire d’une journée vous donnant un bref aperçu des trésors cachés de la Charente Maritime…


Meschers-sur-Gironde

Commencez par vous arrêter dans la petite ville de Meschers-sur-Gironde. Située sur la côte au sud de Royan, le long de l’estuaire de la Gironde, ses falaises regorgent de grottes troglodytiques. Deux sites sont ouverts à la visite: les Grottes de Matata et celles du Régulus. Nous avons choisi de visiter les Grottes du Régulus où l’on découvre leur formation géologique, la vie de l’estuaire et celle des habitants de ce site, la légende des naufrageurs et la tragédie du Régulus, navire de guerre français ayant donné son nom aux grottes après avoir sombré ici en 1814.

Pour le déjeuner, nous vous conseillons un restaurant insolite: la Crêperie des Grottes de Matata. Construite à l’intérieur même des grottes à flanc de falaise, c’est le lieu idéal pour un déjeuner avec vue. Le service est convivial, les assiettes bien garnies et c’est bon! Notre coup de cœur: leur caramel au beurre salé maison…!


Talmont-sur-Gironde

Village préféré des français, petite cité de caractère, plus beau village de France, village fleuri, village de pierres et d’eau… ce sont autant d’appellations que Talmont-sur-Gironde possède. Au 12ème siècle, de par sa situation sur la route des chemins de Saint-Jacques de Compostelle, les moines bénédictins de Saint-Jean-d’Angély y construisirent à flanc de falaise l’Eglise Sainte-Radegonde. Ville close édifiée en 1284 par Edouard 1er roi d’Angleterre lorsqu’il régnait sur l’Aquitaine, le tracé à angle droit de ses rues n’a pas changé depuis. De par sa situation stratégique au bord de l’estuaire, elle a longtemps été témoin des guerres de religions opposant français, anglais et espagnols.


Sablonceaux

Dans ce petit village se trouve un lieu magnifique, reposant et chargé d’histoire: l’Abbaye de Sablonceaux. Fondée entre le 12ème et le 13ème siècle, la guerre de 100 ans et les guerres de religion l’ont presque entièrement détruite. Elle est restée tout un siècle en ruine avant d’être reconstruite au 18ème siècle, puis de subir à nouveau des attaques l’ayant endommagée durant la révolution française. Durant la seconde guerre mondiale, elle est transformée en orphelinat pour les enfants dont les parents sont déportés. Après quoi, l’abbaye devint une laiterie (on y produisait du camembert), puis une entreprise agricole. André Malraux fut à l’origine des travaux de restauration définitive entre les années 60 et 80, ceux-ci se poursuivent encore aujourd’hui. En 1986, le diocèse de La Rochelle-Saintes rachète les bâtiments et y installe la communauté du Chemin Neuf qui y réside encore aujourd’hui. L’on peut y visiter librement le cloître, la salle capitulaire, l’abbatiale et le grenier d’abondance. Son environnement naturel invite à la balade, mais il est également possible d’y pêcher dans la rivière qui la borde.


No Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :