Escapades: La Côte Sauvage

Vous cherchez un endroit où décompresser et renouer avec la nature en Charente-Maritime? On vous dévoile notre coin fétiche, celui où nous allons pour nous évader de notre routine… La Côte Sauvage! C’est une véritable histoire d’amour que nous avons avec ce lieu. C’est ici que Charlotte a passé une grande partie de ses vacances d’enfant puisque ses grands-parents sont sur Royan. Ce lieu est vraiment magique, il y règne une atmosphère particulière qui en font l’endroit rêvé pour des vacances en famille.

Les Plages

C’est ici que l’on trouve parmi les plus belles et les plus grandes plages du département, La Grande Côte et la Côte Sauvage étant nos préférées. Toutes deux longent la forêt domaniale de la Coubre rendant le cadre féerique. Sur la première, des bunkers, vestiges de la seconde guerre mondiale, sont ancrés dans le sable. La deuxième quand à elle, s’étant sur des kilomètres et est le paradis des surfeurs. Si vous poursuivez jusqu’à l’extrémité nord, attention, cette zone est réservée au naturisme.

La Forêt Domaniale de la Coubre

Cette zone forestière de 4820 hectares qui se situe sur la commune de la Tremblade est idéale pour les sorties nature. Pistes cyclables, sentiers pédestres et équestres évoluent dans un cadre exceptionnel. De nombreuses aires de pic-nique sont aménagées et la forêt longeant la côte, vous avez à tout moment accès à la plage. De plus, ici aussi l’on trouve des vestiges de la seconde guerre mondiale… avis aux amateurs d’urbex, la zone renferme de nombreux bunkers!



Le Zoo de La Palmyre

Depuis plusieurs années, mon sentiment vis-à-vis des zoos est mitigé. Certes, un animal ne devrait pas vivre en cage mais certaines espèces seraient disparues depuis longtemps si les zoos n’existaient pas! De plus, le Zoo de la Palmyre finance de nombreux programmes de conservation des espèces dont la majorité concernent des primates (27% de la population du zoo). D’ailleurs un immense espace leur est entièrement dédié.

La Tremblade

Avant de quitter la Côte Sauvage, pensez à vous arrêter au Port Ostréicole de la Grève à La Tremblade. Impossible de résister au charme de ses cabanes typiques colorées, mais aussi, ses éclades de moules! Spécialité locale, l’on dispose les moules sur une planche en bois humide sur laquelle on place une très grande quantité d’épines de pin auxquelles on mets le feu. Lorsqu’elles sont consumées, c’est prêt! A déguster avec des frites et un verre de vin blanc, c’est encore meilleur… Notre adresse? Chez Bouron, un ostréiculteur et restaurateur où la qualité des produits et le charme du lieu nous ont séduits.



Besoin de plus d’infos pour préparer votre futur séjour? Rendez-vous sur le site de l’office de tourisme Royan Atlantique!

No Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :