Escapades: Les Tours de Merle (Corrèze – France)

Au cœur de la forêt en Corrèze, dans un méandre de la Maronne, les Tours de Merle vous promettent une visite magique. Cette ancienne cité médiévale construite il y a 1000 ans est une invitation à parcourir l’histoire de la Xaintrie à travers ses chemins escarpés. Passionnés de nature et de vieilles pierres, il était impossible pour nous de ne pas venir visiter ce site d’exception au paysage grandiose. La visite est très agréable et vous offre différents points de vue sur les Tours avec de nombreuses explications sur l’histoire du site dont nous vous parlons aujourd’hui…

Le site des Tours de Merle, construit sur un éperon rocheux, est un Castrum Médiéval, c’est à dire un regroupement de plusieurs châteaux ayant appartenu à différents seigneurs (ce fut un lieu de co-seigneurie important dès le 12ème siècle). Avant de venir ici, nous ne savions même pas que ce genre de pratique existait à l’époque! Nous pensions que chaque seigneur régnait sur ses terres en maître et nous ignorions que le pouvoir pouvait être partagé. De part sa situation stratégique, le site a longtemps servit de poste frontière entre le Duché d’Aquitaine et le Comté d’Auvergne.

Les constructions sont divisées en 3 parties:

  • Le village – Situé en contrebas du rocher et proche de la rivière, il comportait entre 30 et 50 habitations où logeaient 25 familles. On y trouvait des infrastructures pour les habitants tels un pont, des pêcheries, bacs, un moulin et un four ainsi qu’une place publique et une chapelle.
  • Le Rocher des Merle – Du nom de la première famille implantée sur ce site, ils ont développé sur la plus haute partie du rocher, un ensemble architectural composé de logis aristocratiques, de rues et d’une chapelle. Au total, ce sont 5 hôtels nobles desservis par la rue principale ayant appartenu à diverses familles qui se sont succédé ou côtoyé du 13ème au 15ème siècle.
  • Le Puy de Pesteil – Du nom de la première famille s’étant installée sur l’extrémité sud de l’éperon rocheux. Il se compose de 2 tours: celle de Pesteil et celle de Carbonnières puisqu’à partir du 13ème siècle, le lieu accueille également la famille Carbonnières, suzerains d’une importante partie de la Xaintrie et ayant leur propre site implanté à 4km de Merle.

Ce ne sont pas les guerres ni les rivalités familiales qui ont conduit le site à tomber en ruines. Au 17ème siècle, les seigneurs quittent leurs Tours pour un meilleur confort ailleurs, les villageois se retrouvant sans protection ont donc peu à peu quitté les lieux eux aussi. Les derniers habitants continuent d’occuper le village au pied du rocher jusqu’au début du 20ème siècle avant que celui-ci ne tombe petit à petit dans l’oubli. C’est grâce à des travaux de restauration et de revalorisation du patrimoine que le Castrum de Merle revit aujourd’hui.

Pour enrichir la visite, une ferme et une étable ont été construites au pied du rocher ainsi qu’un jardin médiéval. De nombreuses animations sont également proposées toute la saison pour petits et grands: initiations au tir à l’arc, visites ludiques, conférences, démonstrations de fauconnerie, spectacles, etc… Autant dire qu’aujourd’hui, après plusieurs années passées dans l’oubli, la vie est à nouveau présente ici.


Les Tours de Merle

19220 Saint-Geniez-ô-Merle

05.55.28.22.31 ou 05.55.28.27.67

Ouvert d’avril à novembre

Site web

 


Cet article a été réalisé dans le cadre d’un partenariat avec l’Office de Tourisme du Pays de Salers et Les Tours de Merle, bien entendu, nous restons entièrement libres de nos propos. Un grand merci à Christophe de l’Office de Tourisme de Salers, ainsi que Nathalie Duriez et Sarah Raisin-Dadre aux Tours de Merle.


2 Comments

  • hélène les jolies choses de ma vie 25 novembre 2018 at 15 h 47 min

    Je connais et j’ai beaucoup aimé cet endroit. Beau reportage 🙂

    Reply
    • tracesdevoyages 26 novembre 2018 at 16 h 27 min

      Merci, c’est vrai que c’est magnifique comme endroit, tellement calme et apaisant 🙂

      Reply

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :