Escapades: S’évader au cœur du Massif des Albères

Fin Octobre, j’ai eu la chance de me rendre pour la première fois dans les Pyrénées Orientales dans le cadre d’un voyage de presse pour Un Trek Une Fille (le webzine 100% outdoor au féminin pour lequel j’écris) à l’occasion du 3ème Salon de la Randonnée à Argelès-sur-Mer. L’occasion pour moi de découvrir un magnifique département où les montagnes rencontrent la mer…


Villes:

Collioure:

Collioure, ville qui a vu la naissance du fauvisme avec Matisse, tombé amoureux de son charme, son histoire et ses paysages de vignes, mer et montagne… Difficile de ne pas succomber à son tour, il y a ici une douceur de vivre palpable dans l’air, une invitation à flâner dans les ruelles piétonnes pavées. Ville fortifiée par Vauban, on y trouve le Château Royal du 13ème siècle classé aux Monuments Historiques et qui a accueilli la cour des Rois de Majorque. A ses pieds, le port et ses barques Catalanes sont le lieu idéal pour un café en terrasse. Ne manquez pas de vous promener dans les rues du Quartier Mouré, dédale de ruelles colorées et escaliers qui accueillait autrefois les marins et pêcheurs. Et pour les gourmands, la maison Roque installée depuis 1870 est une institution de la conserve de poissons dont principalement les Anchois.


Argelès-sur-Mer:

A Argelès-sur-Mer, une toute autre ambiance vous attend; ville festive et dédiée aux activités estivales, c’est le lieu idéal pour les jeunes vacanciers. 7 km de plages de sable doré dont le « Racou », un recoin familial installé à la charnière de la côte rocheuse où les anciennes cabanes de pêcheurs sur le sable sont devenues de belles maisons de vacances. Ici, l’on trouve également de nombreuses activités nautiques et nature pour découvrir la montagne (voir ci-dessous).


Activités Nature:

Pour toutes vos sorties nature en Pyrénées Méditerranée, essayez l’application Géotrek (disponible à partir du printemps 2019, en attendant, vous pouvez retrouver toutes les fonctionnalités sur leur site web).

Le Sentier du Littoral:

Le Sentier du Littoral est idéal pour de belles randonnées en bord de mer accessibles à tous sur la côte Vermeille. Long de 32km, il s’étend d’Argelès-sur-Mer à Cerbère et vous fait passer par des criques préservées et des villes fortifiées. Vous évoluez à la fois dans un paysage de littoral mais aussi de montagne puisque ici, les Pyrénées se jettent dans la Méditerranée. De plus, l’on retrouve une grande variété de plantes qui parfument l’air ambiant se mêlant aux embruns.


La Tour de la Massane:

Ancienne tour de guet, la Massane est aujourd’hui l’étape finale de belles randonnées dans le Massif des Albères. L’un des sentiers partant du Parc du Château Valmy vous fera passer par les chemins de la liberté empruntés par les exilés espagnols pendant la Retirada (voir plus bas). Il s’agit d’une boucle de 14km avec un dénivelé de 750m qui vous offre de nombreux points de vue pour finir en apothéose avec un panorama sur la Côte Vermeille et le Golfe du Lion. D’une difficulté moyenne à difficile, une partie peut se faire en vtt pour les plus sportifs ou à assistance électrique pour ceux qui, comme moi, débutent en la matière. N’hésitez pas à contacter Lionel Teixido de Sudactionsport, animateur sportif il peut vous accompagner pour vos sorties ou vous louer le matériel.


L’Ermitage Notre-Dame-de-Vie:

Toujours en partant du Château Valmy, ne manquez pas la jolie balade de 6km à travers le maquis qui mène à l’Ermitage Notre Dame de Vie et la Chapelle Saint-Jérôme. Au bout de celle-ci, c’est une vue à 180° sur la plaine du Roussillon et la mer Méditerranée qui vous attend. L’Ermitage a été bâti sur un rocher et abrite un petit sanctuaire dédié à Sainte-Madeleine. La Chapelle quand à elle est de style pré-roman et consacrée à Saint-Jérôme; elle est classée aux Monuments Historiques.


Tourisme de Mémoire:

Le Chemin de la Retirada:

En 1939, à la fin de la guerre civile Espagnole, 95 000 personnes traversent les Pyrénées à travers les vallées de Camprodon et du Vallespir. Ces chemins vers l’exil sont longs et très difficiles pour la plupart d’entre eux. Au départ accueillis par les habitants de Prats-de-Mollo, le village croulant bientôt sous le nombre croissant de réfugiés devient un camp improvisé où des milliers de personnes sont reçues. Le Chemin de la Retirada emprunte l’un de ces itinéraires sur 14km. D’une difficulté moyenne allant d’un dénivelé positif de 555 mètres à un négatif de 990 mètres, il vous faudra environ 4h pour l’effectuer.


Le Mémorial du Camp:

Le Mémorial du Camp situé à Argelès-sur-Mer à pour but, comme son nom l’indique, de ne pas oublier ce qui s’est passé ici. Durant la Retirada, de nombreux camps de réfugiés furent construits pour accueillir les 500 000 personnes qui traversèrent la frontière dont 220 000 auront transité dans le camp d’Argelès-sur-Mer entre 1939 et 1941. Ce mémorial est constitué d’une scénographie interactive complétée par des films, documents d’époque, témoignages audiovisuels et éléments sonores qui projettent le visiteur dans cette période marquante de l’histoire. Il dispose également d’un centre de ressources dont le but est de recueillir la mémoire des réfugiés sous toutes ses formes (témoignages, documents d’époque, photos, objets…). Un espace est également dédié aux expositions d’artistes.


La Maternité Suisse:

En 1939, pendant la Retirada, une jeune infirmière Suisse nommée Elizabeth Eidenbenz voyant les conditions épouvantables dans lesquelles des femmes enceintes se trouvaient dans les camps, ouvrit, avec la ville d’Elne, une maternité dans le Château d’en Bardou. Jusqu’en 1944, ce sont 600 enfants d’une dizaine de nationalités différentes qui vont y naître. Ce lieu, c’était un havre de paix pour toutes les mères et leurs jeunes enfants, un lieu où elles pouvaient recevoir des soins et de la nourriture, accoucher dans des conditions décentes et mettre toutes les chances de leur côté pour que la vie du bébé ne soit pas en danger. Totalement oubliée pendant de nombreuses années suite à la fermeture en 1944, c’est grâce à l’un de ces enfants que l’histoire de ce lieu est aujourd’hui à nouveau mise en lumière. Venu en « pèlerinage » voir ce Château où il a vu le jour, il se retrouve face au nouveau propriétaire qui en a fait son domicile. En 2005, le bâtiment devient la propriété de la ville d’Elne qui y aménage un musée à la mémoire de ce qui s’y est déroulé. Aujourd’hui classée aux monuments historiques, la Maternité Suisse est un symbole d’espoir et de paix classé dans les circuits européens de la mémoire du 20ème siècle.


Où manger?

Chai Deprade:

Dans une ambiance conviviale au style industriel, ce bar à vin est idéal pour les dîners entre amis ou collègues de travail. Artisan vigneron, le vin provient de leur cave et les assiettes mettent en valeur les produits locaux que vous pouvez également retrouver dans leur boutique adjacente. De belles planches de charcuterie, du bon pain frais, des plateaux de fromage pour tous les goûts, impossible de ne pas passer une bonne soirée ici. Page facebook.


Le Bistrot à la Mer:

Restaurant bistronomique situé face à la mer dans le Grand Hôtel du Golfe, vous y goûterez la cuisine du chef Gerald Desmullier. Une décoration chic et épurée, une cuisine créative à base de produits frais et des assiettes colorées qui raviront vos papilles. Site web.


La Table de Valmy:

Au cœur d’un domaine viticole, ce restaurant est un régal pour les yeux. Dans une ambiance chic et lumineuse pouvant accueillir 120 convives, on apprécie la vue sur les vignes et la mer d’un côté, ainsi que sur les cuves inox du domaine de l’autre côté. La cuisine de terroir est de qualité et ne propose que des produits frais et locaux avec leur carte des vins du domaine. Site web.


La Table du Coin:

Idéalement placé en centre-ville, à deux pas de la mer, vous y trouverez une cuisine simple et goûteuse faite de viandes et poissons (issu de pêche locale et qui change selon l’arrivage) avec une cuisson à la plancha. Infos.


Où dormir?

Le Grand Hôtel du Golfe:

Situé sur la Corniche face aux calanques entre Collioure et Argelès-sur-Mer, l’hôtel contemporain au design épuré propose 36 chambres avec vue sur mer. Pour vous détendre, vous avez le choix entre la piscine extérieure entourée de verdure ou le spa avec son jacuzzi, son hammam et ses salles dédiées aux soins esthétiques. Et pour les repas, le restaurant « Le Bistrot à la Mer » (voir plus haut) vous accueille midi et soir. Site web.


Cet article a été réalisé dans le cadre d’un partenariat entre l’Office de Tourisme des Pyrénées Orientales et le webzine Un Trek Une Fille pour lequel j’écris. Bien entendu, je reste entièrement libre de mes propos. Un grand merci à l’Office de Tourisme des Pyrénées Orientales et tous leurs partenaires pour leur accueil.


2 Comments

  • Levesque 6 janvier 2019 at 16 h 23 min

    Conseils et adresses à conserver précieusement pour une prochaine  » échappée belle  » !!!
    Merci à Traces de Voyages !

    Reply
    • tracesdevoyages 6 janvier 2019 at 16 h 24 min

      C’est un plaisir, merci 🙂

      Reply

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :