Escapades: Lille (Nord)

En avril, j’ai participé au Salon des Blogueurs de Voyage qui a eu lieu à Lille, une ville magnifique que je ne connaissais pas et qui m’a totalement séduite. A cette occasion, j’ai eu la chance de faire partie des blogueurs invités, me permettant de participer à une journée de blogtrip organisée par Hello Lille et l’Office de Tourisme de Seclin. Je vous invite à découvrir à votre tour les merveilles architecturales de la ville, sa gastronomie et son histoire…. N’hésitez pas à cliquer sur les photos pour les agrandir et en apprécier les détails.


Lille

Je ne vous ferais pas un résumé de la visite guidée que nous avons suivie et vous invite à vous rapprocher de Sophie Chiche, guide conférencière qui propose des balades urbaines, si vous souhaitez visiter la ville à votre tour en compagnie d’un guide. Je vais plutôt vous parler de mon ressenti, de cette découverte personnelle de la ville qui m’a tant enthousiasmée… Je ne connaissais rien de Lille avant de venir, sincèrement, je savais où celle-ci se situait mais n’avais jamais cherché à savoir à quoi elle ressemblait. Je l’imaginais triste, sombre, une ville du Nord où il pleut tout le temps et où les rues sont ternes, sans réel intérêt culturel ou gastronomique. J’étais si loin de la réalité…

Première erreur: la ville est tout sauf triste! Toutes les rues sans exception possèdent une architecture riche et impressionnante, faite de couleurs, dorures et sculptures. Il y a des commerces partout et beaucoup d’animation, je ne me suis jamais retrouvée seule dans une rue de jour comme de nuit, il y a de la vie ici. C’est une ville aux multiples facettes, à la fois aisée et très modeste, aux enseignes de grand luxe mais aussi de friperies, très axée sur l’art et la culture. Il suffit de voir la taille du Musée des Beaux-Arts pour s’en rendre compte. Et moi qui adore visiter les églises, j’ai été servie puisque la ville compte une dizaine d’églises et une cathédrale: Notre-Dame de Treille. J’ai eu l’occasion de n’en découvrir que 2 en plus de la Cathédrale: Saint-Maurice et Saint-Etienne.

Deuxième erreur: il ne pleut pas toujours! Autant le dire, sur les 5 jours passés sur place, je n’ai eu de la pluie que le premier et un magnifique ciel bleu les suivants. Et comme on dit ici, le soleil même s’il n’est pas dans le ciel, se trouve en chaque Lillois. Et c’est vrai, j’ai toujours été très bien accueillie dans tous les établissements où je me suis rendue, qu’il s’agisse de l’hôtel, des boutiques et restos, mais aussi les personnes nous ayant accompagnés lors de nos visites. Les habitants sont souriants, chaleureux et amicaux, vous faisant vous sentir très à l’aise où que vous soyez.

Troisième et dernière erreur: Je n’ai pas eu assez de temps pour goûter toutes les spécialités qui me faisaient envie! Autant le dire franchement: Lille est le paradis des gourmands. Et c’est peu dire, outre les nombreuses adresses de restaurants, bars, cafés et pâtisseries que j’ai repérées avant de venir, il existe également une multitude de producteurs, brasseurs et chefs qu’il vous faut à tout prix découvrir. De la bière en passant par les frites, des gaufres aux merveilleux, je regrette de ne pas avoir pu me rendre dans un Estaminet afin de goûter un Welsh…


Où manger, où boire?

Babe

Végétariens passez votre tour, bien que leur carte possède quelques plats adaptés, le graal chez Babe, c’est la viande! Dans une ambiance boucherie à l’ancienne, mêlant petits carreaux blancs, béton, métal et verdure, c’est une adresse à retenir tant pour sa décoration que sa nourriture. J’ai fondu en dégustant ma viande d’Angus et tentait tant bien que mal de résister aux appels olfactifs envoyés par les différents plats sortant de la cuisine dont les odeurs de bacon grillé…


Friterie Meunier

Impossible de venir dans le nord sans manger un cornet de frites! La Friterie Meunier sur la Grand Place propose aussi des croquettes au fromage et sandwichs chauds avec la possibilité de manger sur place (intérieur ou extérieur). Les frittes sont croustillantes à l’extérieur et fondantes à l’intérieur…


Be Yourself

Parce que parfois on a tout simplement envie d’un brunch, d’un bagel ou d’une salade avec un bol de soupes, Be Yourself est tout ça à la fois avec de super bons produits.


Méert

Méert, c’est un incontournable de la liste: maison fondée en 1677, dans un bâtiment classé qui vous fera tourner la tête par sa beauté, cette pâtisserie, chocolaterie et salon de thé a été une très belle découverte. La gaufre fourrée à la vanille de Madagascar est un véritable délice et il y a d’autres parfums selon vos goûts. Trop impatiente d’y goûter, je n’ai pas pris le temps de faire la queue pour m’installer dans la jolie verrière.


Aux Merveilleux de Fred

Une meringue enrobée de crème fouettée au chocolat recouverte de copeaux de chocolat… c’est Merveilleux n’est-ce pas? C’est donc le nom que portent ces petites bouchées sucrées succulentes que l’on retrouve dans plusieurs boutiques lilloises, mais aussi, ailleurs en France et en Belgique. Ceux-ci sont déclinés en 6 parfums portant des noms évocateurs: le Merveilleux (chocolat noir), l’Incroyable (spéculoos), l’Impensable (café), le Magnifique (praliné), le Sans-Culotte (caramel) et l’Excentrique (cerise). Ici, l’on sert également de délicieuses brioches appelées Cramiques (au sucre, aux pépites de chocolat ou raisins).


Cafés Méo

Quand on aime, on ne compte pas. Ici aussi l’on retrouve les Merveilleux et les Cramiques de Fred, mais aussi, de délicieux cafés torréfiés et thés aromatisés avec la possibilité de manger sur place ou d’acheter des produits de leur boutique. Bien qu’il s’agisse d’une chaîne, les Cafés Méo possèdent des produits très qualitatifs.


Le Lovibond

Pour un moment agréable, pensez au Lovibond où détente, bière et cuisine conviviale sont au rendez-vous dans un joli cadre. De plus, ils mettent en avant les brasseries artisanales.


Où dormir?

J’ai séjourné à l’Hôtel Ibis Centre Grand Place, un hébergement 3 étoiles idéalement placé en plein centre de Lille à 10 minutes à pied de la gare mais aussi, 1 minute de la Grand Place. Cette situation parfaite possède néanmoins un inconvénient puisque la rue peut parfois se montrer bruyante la nuit. Simples et fonctionnelles, les chambres possèdent une vue magnifique sur les bâtiments du Vieux Lille. Le petit déjeuner est varié et très bien présenté et l’accueil agréable.


Aux alentours

Le Fort de Seclin

Amateurs de tourisme de mémoire et d’histoire de la Première Guerre Mondiale, rendez-vous au Fort de Seclin. C’est grâce à une famille de passionnés que le lieu a été réhabilité au court des dernières années afin d’accueillir une impressionnante collection privée acquise tout au long de leur vie. A la fois musée, site historique et habitation (les 3 générations de propriétaires vivent sur place), il est également possible d’y venir pour un événement privé ou séminaire en louant des espaces. J’ai été charmée par la beauté et la grandeur des lieux, ainsi que la vie qu’ils ont réussi à y installer grâce aux équidés en liberté, les poules et oies de la basse-court. D’ailleurs, il s’agit d’un véritable lieu de vie puisque c’est ici que vit la famille. Pénétrer dans le musée, c’est s’arrêter devant chaque pièce parfaitement conservée, du plus petit bouton à la plus grande pièce d’artillerie. La vedette? Un char Renault D1 en état de marche.


Bouvines

Bouvines est célèbre pour sa bataille qui eu lieu le 27 juillet 1214 et qui opposa les troupes Royales Françaises de Philippe Auguste aux troupes flamandes, allemandes, françaises et anglaises, menées par Otton IV, Empereur du Saint-Empire. Celle-ci nous a été contée par Alain Streck, passionné de cette histoire ayant écrit plusieurs livres et spectacles dont un son et lumière qui aura lieu du 12 au 14 septembre 2019: Le Lys et le Lion, le retour du père. Après un aperçu de la plaine où eu lieu la bataille, nous nous sommes rendus dans l’Eglise Saint-Pierre, classée aux Monuments Historiques. La particularité du lieu se trouve dans ses vitraux qui ne représentent pas de scène religieuse mais l’histoire de cette bataille historique.


Le Musée de la Bataille de Fromelles

Le Musée de la Bataille de Fromelles se veut être un lieu de mémoire pour tous les soldats morts ici durant la Première Guerre Mondiale. La majorité d’entre eux appartenaient au Commonwealth et venaient principalement d’Australie. Les 19 et 20 juillet 1916, en moins de 24h, cette bataille aura fait 8500 victimes dont un grand nombre n’ont pas été retrouvées. Un premier musée associatif a ouvert en 1990, mais ce n’est qu’en 2009 qu’une équipe d’archéologues retrouve 250 corps de soldats britanniques et australiens disparus pendant la guerre. S’en suit un long travail de recherches pour retrouver l’identité des soldats grâce aux fouilles et aux objets retrouvés, mais aussi, des tests ADN effectués avec les descendants. En 2010, un cimetière pour les disparus a vu le jour et aujourd’hui, 150 d’entre eux ont été identifiés et ont pu bénéficier d’une tombe à leur nom, révélée aux familles lors d’une cérémonie. Chaque nouvelle identification leur permet de renouer avec l’histoire derrière l’histoire, celle qui se cache derrière chaque soldat tombé ici.


La Condition Publique

Située à Roubaix, La Condition Publique est un laboratoire créatif permettant la rencontre entre les acteurs artistiques, culturels ou créatifs et les enjeux urbains, sociaux et environnementaux. Ouvert à tous, l’on peut y participer à divers événements, expositions et concerts! C’est d’ailleurs au cours d’une soirée organisée par le Salon des Blogueurs que j’ai découvert le lieu.


Cet article a été réalisé suite au Salon des Blogueurs de Voyage 2019 à Lille. J’ai eu la chance de faire partie des Blogueurs Invités et donc de participer à la journée de blogtrip organisée par Hello Lille que je remercie. Un grand merci également à Sophie Boniface de l’Office de Tourisme de Seclin qui nous ont accompagnés durant cette journée de visites, ainsi qu’à toute l’équipe de We Are Travel.



2 Comments

  • Les Ch'tis Trotteurs 13 mai 2019 at 12 h 57 min

    C’est super de redécouvrir sa ville via ton article et tes photos : nous avons adoré tes photos !
    Tu nous as donné envie d’écrire un article (et surtout manger ^^) les spécialités de Lille et de notre région Hauts-de-France 🙂
    En tout cas si tu reviens un jour sur Lille, nous serons très content de manger une frite ou de boire une bière ensemble !

    Reply
    • tracesdevoyages 15 mai 2019 at 12 h 45 min

      Merci beaucoup pour votre retour positif sur cet article! ça me fait vraiment plaisir de voir que des « locaux » l’apprécie au point de vouloir « redécouvrir » leur ville!!!! 😀 C’est génial! En tout cas vous êtes vraiment dans un très bel endroit, j’ai sincèrement beaucoup aimé Lille et espère y retourner avec M., l’occasion de manger un frite ou boire une bière ensemble du coup 😉

      Reply

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :