Guide: Notre itinéraire de Road Trip Canada-USA 2016

Plus d’un an après notre retour de ce fabuleux voyage, voici enfin notre itinéraire détaillé du Road Trip que nous avons fait en été 2016 entre le Canada et les USA. Pour rappel, ce sont 2 pays, 7 provinces, 25 états, 42 villes, 21 sites naturels et 25000km parcourus pendant 3 mois! Si ce voyage vous appel lui aussi, voici votre carnet de route!

Semaine 1: Montréal (Québec, Canada)

La première semaine, nous avons focalisé notre temps sur la recherche d’une auto pour la suite du voyage. Nous étions logés en famille et avons également pris la plupart de nos repas avec eux. Mais nous avons néanmoins trouvé le temps de parcourir un peu la ville que M. ne connaissait pas encore et où Charlotte avait vécu. Pour plus d’infos sur la recherche d’une auto, l’assurance, l’immatriculation, etc… nous vous invitons à consulter notre article: Guide: Préparer son Road Trip en Amérique du Nord. Et pour des idées d’hébergement, l’Office de Tourisme de Montréal est le meilleur interlocuteur que vous puissiez trouver.

Montréal et alentours (Québec, Canada):

Restauration:

  • Pour une bonne glace, rendez-vous à la Crêmerie O’ Givré à l’Assomption
  • Envie d’un petit déjeuner (dites: déjeuner au Québec), Tim Hortons est un incontournable et vous en trouverez partout!
  • Les Sushis à volonté se prennent chez Zushi Sushi rue Sainte-Catherine.
  • Jamais testé mais souvent entendu parler: il parait que les meilleurs smoked meat se mangent chez Schwartz’s Deli!
2
Centre de Commerce Mondial – Montréal (Québec, Canada)

Visites:

  • La ville de Montréal recèle de merveilles à découvrir, durant cette semaine, nous avons parcouru à pied la ville souterraine et le Vieux Montréal, fait un tour en voiture dans le centre-ville et le quartier de Westmount. Pour plein d’autres idées de visites, vous pouvez consulter notre article: Comme un Local: Vivez Montréal! (vous y trouverez des informations sur les lieux indiqués dans la carte interactive de cet article).
  • Pensez également à faire un petit tour dans le joli centre-ville de l’Assomption.
  • Si vous voulez passer une soirée au cinéma, le Cinéma Starcité à côté du Jardin Botanique possède 17 salles!
1.JPG
Parc du Mont-Royal – Montréal (Québec, Canada)

Semaine 2: Montréal – Québec (Québec, Canada)

Nous avons passé au total 10 jours à Montréal et ce n’est qu’une fois la voiture contrôlée et réparée que nous avons décidé de prendre la route jusqu’à Québec où nous sommes restés 3 jours. Encore une fois, nous étions logés en famille, aussi, nous vous invitons à vous rapprocher de l’Office de Tourisme de Québec pour des idées d’hébergement. Néanmoins, nous y avons visité un hôtel superbe: l’Hôtel-Musée Premières Nations géré par les Wendaké.

Québec et alentours (Québec, Canada):

Restauration:

4
Château Frontenac – Québec (Québec, Canada)

Visites:

  • Le Vieux Québec est un incontournable, nous y avons d’ailleurs réservé tout un article avec 2 itinéraires de visite à retrouver ici: Escapades: Québec City.
  • Si vous êtes plutôt nature, la chute Montmorency, haute de 83 mètres, est la plus haute du Québec (elle dépasse même celles du Niagara de 10 mètres!)
  • Le Patrimoine religieux vous fascine par son architecture? La Basilique Sainte-Anne de Beaupré est de toute beauté.
  • Et s’il vous vient l’envie d’en apprendre un peu plus sur les premières nations, direction le site traditionnel Huron.

Activités:

  • Pour les fans de shopping, amateurs de patinage ou si vous avez simplement envie de faire un tour de roller coaster ou de grande roue dans un centre commercial, c’est aux Galeries de la Capitale que vous trouverez votre bonheur!
  • Envie d’un ciné dans des sièges berçants? Direction le Cineplex Odéon à Beauport.
3
Basilique Sainte-Anne de Beaupré (Québec, Canada)

Semaine 3: Rimouski (Québec, Canada) – Fredericton (Nouveau-Brunswick, Canada)

Dernier arrêt au Québec à Rimouski, nous y sommes restés un peu moins d’une semaine en famille également pour y aménager notre auto. Côté hébergement, encore une fois nous vous invitons à vous rapprocher de l’Office de Tourisme, à moins que vous ne soyez attirés par les mini maisons individuelles… à ce titre, nous avons totalement craqué pour le Domaine de Floravie que nous avons visité grâce à ma cousine. Pour Fredericton, nous y sommes restés 2 jours, ici aussi, hébergés par la famille.

Rimouski et alentours (Québec, Canada):

Restauration:

  • Qui a dit que seuls français étaient doués pour le fromage? La Fromagerie des Basques à Trois-Pistoles vous prouvera le contraire! Arrêt obligatoire sur la route en venant de Québec.
  • Vous cherchez où manger une poutine ou un sous-marin? La Cantine de la Gare vous offre un grand choix et de bons produits dans une petite cantine typiquement Québécoise.
  • Pour un super café dans une ambiance détente et industrielle avec le wifi gratuit, vous trouverez votre bonheur au Moussonneur. D’ailleurs, il est le seul café au monde transformé par l’humidification à l’eau de mer et aux vents salins avant d’être séché au soleil! Un délice…
  • Envie d’une bonne glace molle? Le bar laitier Ashini à Sainte-Luce est l’adresse à ne pas manquer pour des produits fait-maison.
  • Et si jamais les pâtisserie vous manquent, Aux Bienfaits saura satisfaire vos papilles.
5.JPG
Petit Lac Macpès – Saint-Narcisse de Rimouski (Québec, Canada)

Visites:

  • Le centre-ville de Rimouski possède entre autres, une magnifique Cathédrale (malheureusement fermée) et une superbe promenade en bord de fleuve.
  • Si vous êtes amateurs de lieux insolites, vous pouvez visiter le sous-marin Onongada. Vous y trouverez également un musée et un phare ouvert à la visite.
  • Ne manquez pas de prendre la route des navigateurs jusqu’à Sainte-Luce (où vous pourrez prendre une bonne glace bien méritée chez Ashini). Cette route touristique longeant le fleuve est bordée de magnifique maisons en bois colorées.
  • Les Parcs Nationaux vous attirent? Celui du Bic avec le Pic Champlain vous offre un magnifique panorama sur les îles et sur le fleuve. Vous pouvez retrouver l’article complet de Charlotte sur Un Trek Une Fille.
  • Et pour de belles promenades le long d’un canyon où cascades, rivière et pont suspendu vous attendent, il faut vous rendre au Canyon des Portes de l’Enfer à Saint-Narcisse-de-Rimouski!
  • Autre visite si vous aimez les plantes: Les Jardins de Métis.
6
Pic Champlain – Parc National du Bic (Québec, Canada)

 Fredericton (Nouveau-Brunswick, Canada):

Restauration:

  • Que ce soit pour un verre ou un repas, du petit déjeuner au dîner, Vault 29 est un superbe établissement en plein centre ville.
  • Envie d’un bonne bière brassée localement? Le Red Rover vous attend!

Visites:

  • Se promener à pied dans le centre-ville de Fredericton est très agréables, de nombreuses petites boutiques, des bars branchés, des bâtiments de briques rouges, de beaux espaces arborés et des maisons de bois, le tout le long de l’eau…
  • Faire un tour en voiture vers la base militaire de Gagetown, impressionnant.

Semaine 4: Hopewell Cape (Nouveau-Brunswick, Canada) – Charlotte (Caroline du Nord, USA)

Ce fut un beau chemin parcouru depuis le Nouveau-Brunswick avec ces 2200km! Nous avons donc quitté Fredericton pour aller à Hopewell Cape voir les plus hautes marées du monde et les rochers de la Baie de Fundy. Le lendemain, nous sommes partis à Salem, ville mythique connue pour ses procès de sorcellerie dans le passé. Puis, passage obligatoire par Boston avant de filer sur New York, Philadelphie et enfin Washington, pour finir à Charlotte. En terme de chiffres cela donne: 1 nuit à Hopewell Cape, 1 nuit à Salem, 1 nuit à Gloucester (au nord de Salem), 1 nuit à Rahway (sud de New York), 2 nuits à College Park (sud de Washington), 1 nuit à Charlotte.

Hopewell Cape (Nouveau-Brunswick, Canada):

Hébergement:

  • Nous avions choisi Ponderosa Pines Campground, un camping sur une presqu’île dans la Baie de Fundy, à deux pas du Parc des rochers de Hopewell. Très nature mais très bien entretenu, propre et wifi gratuit.

Restauration:

  • L’avantage de la vie en van aménagé et surtout quand on campe, c’est de pouvoir manger pour pas cher en achetant sa nourriture au supermarché et en cuisinant avec un grill ou réchaud. Du coup, c’est cette option que nous avions choisie cette fois-ci, mais attention, pensez à vous arrêter au supermarché de Fredericton avant de prendre la route car il y a peu de supérettes sur le chemin.

Visites:

7
Parc Provincial de Hopewell Rocks (Nouveau-Brunswick, Canada)

Salem et alentours (Massachusetts, USA):

Hébergement:

  • Notre première nuit fut sur un parking de Walmart, gratuit, simple et efficace car très calme (450 Highland Ave, Salem, MA 01970). Attention néanmoins, tous les Walmart n’acceptent pas le parking de nuit et leurs stationnements sont souvent surveillés par des vigiles qui vous demanderons gentiment de partir. Nous n’avons eu aucun problème avec celui-ci, aussi, soyez respectueux: pensez à utiliser les wc d’un fast food ou station service avant de venir afin de faire ce que vous avez à faire et éventuellement vous brosser les dents et laver les mains. Sur le parking, ne jetez aucun déchet si ceux-ci ne sont pas mis dans des poubelles. Si votre comportement est exemplaire, d’autres pourront également profitez du luxe d’y dormir après votre passage, sinon, cette pratique pourrait devenir interdite.
  • La deuxième nuit, nous l’avons passée dans un camping à Gloucester: Cape Ann Camp Site. Le coin est très nature et très beau, mais du coup, les emplacements sont en pleine forêt et grouillent d’insectes! Attention également: la douche est payante avec des pièces de 50 cents à insérer sur place.

Restauration:

  • Tout près du Walmart où nous avons passé notre première nuit se trouve un Ihop, le lieu idéal pour un petit déjeuner de compétition fait de pancakes, bacon, œufs, etc… Si l’expérience vous satisfait, sachez qu’il s’agit d’une chaîne que l’on retrouve partout aux USA!
  • C’est à Salem que nous avons pu goûter de super milk shakes et glaces maison, chez Melt! L’adresse nous a d’ailleurs été recommandée par un local croisé durant notre visite de la ville. Merci à lui pour cette belle découverte!

Visites:

  • Le centre-ville de Salem est plein de charme, son architecture de briques et ses rues pavées et arborées en font un lieu où il est très agréable de déambuler à travers les petits magasins. Rendez-vous jusqu’à la Marina pour une belle architecture en bois.
  • The Witch House est un emblème des visites à faire si vous êtes à la recherche de lieux emblématiques de l’histoire de la sorcellerie.
  • N’oubliez pas de vous rendre au vieux cimetière, The Burying Point Cemetery pour compléter votre petit « Freaky Tour »!
8.JPG
The Witch House – Salem (Massachusetts, USA)

Boston (Massachusetts, USA):

Restauration:

  • Cette fois, nous n’avons pas fait dans l’original et sommes allés à Dunkin’ Donuts, une chaîne de restaurants à tendance sucrée. A noter, nous n’avons pas apprécié leur café, trop fade à notre goût.

Visites:

  • Un grand tour à pied dans le centre-ville de Boston vous permettra de voir des lieux mythiques comme Quincy Market, le Faneuil Hall, la Old State House, le City Hall, Acorn Street (une des plus vieilles rues de la ville) et bien d’autres… D’ailleurs, une ligne rouge appelée « Freedom Trail » à été tracée au sol permettant aux touristes de rallier tous les points importants de la ville sans carte!
  • Si vous souhaitez aller à la plage, rendez-vous à Lynn, une très jolie ville balnéaire entre Salem et Boston.
9.JPG
Old State House – Boston (Massachusetts, USA)

New York City et alentours (New York et New Jersey, USA):

Hébergement:

  • New York étant trop cher, nous avons préféré passer la nuit en dehors de l’état au New Jersey et notre choix s’est porté sur une chaîne que Charlotte connaissait déjà et avait testé par le passé: Super 8. C’est donc à celui Rahway que nous avons passé la nuit. Pensez à vous inscrire à leur programme de fidélité afin de bénéficier de bons tarifs, voir de nuitées gratuites!

Restauration:

  • Vous trouverez de nombreux Food Trucks (camions-restaurants) dans le centre-ville de New York, principalement du côté de la 6ème Avenue ou encore au sud de Manhattan. Parfait pour les petits budgets et une envie d’authenticité dans la Big Apple!

Visites:

  • La ville recèle de lieux à visiter et il serait impossible d’en faire une liste ici, en ce qui nous concerne, nous avons fait le tour des grands sites en voiture, sans prendre le temps de nous arrêter visiter des lieux en particulier. Ce choix s’est fait sur le moment, tout naturellement, sans préméditation, par le simple fait que nous nous sommes sentis oppressés par les buildings immenses, le flux de voitures et piétons, ainsi que le fog, ce brouillard de pollution omniprésent. Nous avons donc parcouru les rues autour de Central Park, sommes passés par Broadway, Time Square, la 5ème Avenue, le One World Trade Center et avons vu la Statue de la Liberté depuis le Battery Park. Pour plus d’idées, n’hésitez à vous rapprocher de l’Office de Tourisme.
  • Nous avons également traversé la ville de New Rochelle (petit clin d’œil à notre propre ville française de La Rochelle) et le quartier du Bronx.
10.JPG
New York City (New York, USA)

Philadelphie (Pennsylvanie, USA):

Restauration:

  • Malheureusement nous n’avons aucune adresse à vous recommander ici, ayant mangé nos propres plats cuisinés maison. Rendez-vous donc sur le site de l’Office de Tourisme de Philadelphie pour faire le plein d’idées!

Visites:

  • Là encore, nous avons fait un grand tour en voiture pour voir les lieux qui nous tenaient à cœur: l’Institut Franklin, le city hall, le Benjamin Franklin Parkway et le Museum of Art où nous nous sommes arrêtés au Parc The Oval pour nous reposer.
11.JPG
Philadelphie (Pennsylvanie, USA)

Washington et alentours (District de Columbia, USA):

Hébergement:

  • Nous avons passé 2 nuits au Cherry Hill Campground à College Park, juste à côté de Washington. Au départ, nous voulions n’en passer qu’une, mais nous nous sommes tellement plu là-bas, que la première journée ça a été farniente, piscine et repos. C’est un camping très beau, grand, propre, le genre 4* avec des prix très abordables et tout ce qu’il faut. Le petit plus: le parking attenant à la station de métro est gratuit et vous permet de vous rendre directement à Washington sans payer une fortune pour le stationnement!

Restauration:

  • Pour les petites pauses gourmandes, direction Starbucks!
  • Et les salées chez Five Guys.

Visites:

  • Parcourez à pied The National Mall, cette grande esplanade qui relie la Bibliothèque du Congrès au Lincoln Memorial, composée d’un parc magnifique et entourée de nombreux bâtiments emblématiques tels le Capitole, le Smithsonian et la Maison Blanche.
12.JPG
La Maison Blanche – Washington (Washington DC, USA)

Charlotte (Caroline du Nord, USA):

Hébergement:

  • Ce fut ici notre première expérience avec les Pilot Flying J Travel Center et ce n’allait pas être la dernière! Il s’agit d’une chaîne de stations services pour les voyageurs, possédant des douches, laveries, wc, ouvertes 24/24h 7/7j et autorisant le parking de nuit gratuitement! Pensez à prendre une carte de fidélité, vous cumulez des points chaque fois que vous achetez chez eux (essence, nourriture, douches, etc…) et ceux-ci vous donnent droit à des douches gratuites! De plus, c’est chez eux que vous trouverez les tarifs les plus bas pour le carburant.

Restauration:

  • Encore une fois nous n’avons pas fait dans l’original car plats fait-maison (pour les courses, Walmart était notre ami) et Starbucks!

Visites:

  • Nous avons prit le temps de faire un petit tour en voiture dans le centre-ville de Charlotte, c’était assez joli.

Semaine 5: Atlanta (Géorgie, USA) – Miami (Floride, USA):

Changement de paysage et de température, avec un parcours de 1085km d’Atlanta jusqu’à Miami comprenant un long séjour à Orlando. Car oui nous sommes de grands enfants et Orlando nous faisait rêver depuis toujours avec ses Parcs d’Attractions. Nous avons donc passé 1 nuit à Atlanta, 4 à Orlando et 1 à Miami.

Atlanta (Géorgie, USA):

Hébergement:

Restauration:

  • Pas d’adresses malheureusement car nous faisons notre propre cuisine. Allez donc jeter un œil sur le site de l’Office de Tourisme.

Visites:

  • Un petit tour en voiture dans le centre-ville jusqu’au Capitole et un passage obligé par Freedom Parkway où Rick arrive à cheval dans The Walking Dead! (si vous êtes fans de cette série, voici un blog qui vous donnera tous les lieux de tournage: Fangirl Quest).
13.JPG
Le Capitole – Atlanta (Géorgie, USA)

Orlando (Floride, USA):

Hébergement:

  • Avec un très bon rapport qualité/prix nous sommes allés au Super 8 qui nous permettait de bien nous reposer après les longues heures passées dans les parcs d’attraction, faire notre lessive et notre cuisine, ainsi que prendre un bon petit déjeuner gratuit et avoir accès au wifi. De plus, il se trouve à 15-20min à pied des Parcs Universal!

Restauration:

  • Pour de bonnes glaces, allez chez Ginther’s Swirls Ice Cream.
  • Dans les parcs:
    • Nous vous recommandons The Leaky Cauldron (le Chaudron Baveur) dans le parc Universal Studios (cuisine british).
    • Les Turkey Legs (cuisses de dindes) grillées sont à tomber (et très copieuses aussi) au Parc Universal Islands of Adventure, dans une paillote du côté de Jurassic Park.
    • Nous avons aimé le Pastor Pulled Pork Sandwich au Fairfax Fare dans le parc Disney Studios.

Visites:

Miami et alentours (Floride, USA):

Hébergement:

  • Nous avions d’abord tenté de dormir au Pilot Flying J Travel Center situé 12200 NW South River Dr, mais il y avait beaucoup trop de bruit et la chaleur était si intense que nous avons changé de lieu pendant la nuit et nous sommes rendus sur un petit parking à Key Biscayne (Harbor Plaza).

Restauration:

  • Nous ne ferons pas dans l’original là non plus mais après des plats maison, nous avons seulement pris un petit déjeuner chez McDonald’s.

Visites:

  • Un petit tour en voiture dans le centre-ville sans s’arrêter car les parkings étaient hors de prix et bondés. Nous n’avons pas été sous le charme de Miami, trop bling bling à notre goût…
  • A quelques kilomètres vers le nord, moins connu que les Everglades, le Jonathan Dickinson State Park possède une faune et une flore tout aussi belle avec mangrove et alligators.

Semaine 6: Gainesville (Floride, USA) – Page (Arizona, USA):

De beaux paysages parcourus cette semaine-là avec nos 3470km au compteur! Plusieurs états traversé aussi: la Floride, l’Alabama, la Louisiane, le Mississippi, le Texas, le Nouveau-Mexique, l’Arizona et l’Utah. Un des plus beaux moments de notre road trip avec de nombreux lieux nous tenant très à cœur comme l’Etat d’Arizona et la ville de Flagstaff où a vécu Charlotte en 2012 pour ses études à NAU. Ce fut magique de revenir dans tous ces lieux chargés de souvenir et les faire découvrir à M. Nous avons donc passé 1 nuit à Waldo, 2 nuits à La Nouvelle Orléans, 1 nuit à Canton, 1 nuit au Palo Duro Canyon State Park, 2 nuits à Flagstaff et 1 nuit au Lake Powell.

Gainesville et alentours (Floride, USA):

Hébergement:

Restauration:

  • Si vous aimez Starbucks, ne manquez pas celui de Gainesville situé en plein centre-ville.

Visites:

  • Le petit centre-ville de Gainesville est vraiment beau, l’architecture du sud y est très présente mélangeant bois et brique sur des bâtiments à balcons ou colonnes.
14.JPG
Gainesville (Floride, USA)

Ponce de Leon (Floride, USA):

Visites:

La Nouvelle-Orléans (Louisiane, USA):

Hébergement:

  • Le Super 8 situé sur Chef Menteur Highway est proche du centre-ville de NOLA et propose des prix abordables. Petit plus: nous avons adoré la machine à gaufres au petit déjeuner!

Restauration:

  • Pour un verre au balcon d’un bâtiment de Bourbon Street dans le Quartier Français, rendez-vous au Bourbon Cowboy. Vous pourrez aussi y faire du taureau mécanique.
  • Ne manquez pas d’aller au Lafitte’s Blacksmith Shop Bar, le plus vieux bâtiment de la ville ayant été la résidence du pirate du même nom!
  • Côté fast food: Ihop est juste à côté de l’hôtel et Burger King est parfait pour une petite pause après une visite de l’Avenue Saint Charles.

Visites:

  • Le Quartier Français est l’incontournable de NOLA avec la fameuse Bourbon Street. Vous y trouverez cette architecture typique de la ville, de nombreux bars où les groupes de musique jouent tous les soirs, des boutiques voodoo et une ambiance garantie!
  • L’Avenue Saint-Charles regroupe une multitude de belles demeures coloniales, des arbres gigantesques et un tramway rétro.
  • Le City Park est un véritable poumon au cœur de NOLA, si vous rêvez de ces arbres si particuliers que l’on retrouve dans le bayou, ne manquez pas d’y faire un tour.
15.JPG
Le Quartier Français, La Nouvelle-Orléans (Louisiane, USA)

Natchez (Mississippi, USA):

Restauration:

  • Pour un peu d’histoire, rendez-vous au plus vieux bar de l’état où vous pourrez goûter une bière locale face au fleuve: Under The Hill Saloon. N’hésitez pas à en faire le tour, la déco est vraiment unique et on y trouve des choses assez incroyables (comme une photo d’un jeune de l’époque ressemblant comme deux goûtes d’eau à Elijah Wood interprétant Frodon dans le Seigneur des Anneaux)!

Visites:

  • Le centre-ville de Natchez est très joli et reflète bien l’esprit architectural du Sud des USA avec ses bâtiments coloniaux tels le Magnolia Hall (la liste complète a été faite par l’Office de Tourisme et accessible ici) .
16.JPG
Le Mississippi face à Natchez (Mississippi, USA)

Dallas et alentours (Texas, USA):

Hébergement:

  • A quelques kilomètres avant d’arriver à Dallas, vous pouvez vous arrêter au Motel 6 de la ville de Canton.

Visites:

  • Le centre-ville de Dallas recèle de contrastes d’architecture moderne et plus ancienne mêlant brique, pierre, verre et métal dans des teintes de couleur dorées et ocres.
17.JPG
Dallas (Texas, USA)

Amarillo (Texas, USA):

Hébergement:

  • Pour une vue des plus belles, nous vous conseillons de camper au Palo Duro Canyon State Park. Différents sites sont proposés, nous avions dormi sur celui de Fortress Cliff Campground. Si vous voulez plus d’infos sur cette expérience, allez lire l’article de Charlotte sur Un Trek Une Fille.

Restauration:

  • Il serait dommage de venir au Texas sans goûter leur viande mondialement réputée. Mais pas question d’aller n’importe où alors voici notre adresse testée et approuvée par nos soins: Salt Grass Steak House. Ambiance cowboy (et clientèle qui va avec) et viande délicieuse.

Visites:

  • Le Palo Duro Canyon State Park recèle de paysages incroyables. C’est en quelques sortes le petit frère local du Grand Canyon situé en Arizona. Vous y verrez de nombreux animaux tels des road runners, des dindes (sauvages s’il vous plaît), des cerfs, des ratons-laveurs, des pics-verts, des lapins, etc… Pour les randonneurs, plusieurs sentiers pour les niveaux débutants à expérimentés.
18.JPG
Palo Duro Canyon State Park (Texas, USA)

Albuquerque (New Mexico, USA):

Visites:

  • Le centre-ville d’Albuquerque possède une architecture qui rappelle le Mexique avec de jolis bâtiments dorés et des balcons sur les façades.
19.JPG
(Nouveau-Mexique, USA)

Flagstaff et alentours (Arizona, USA):

Hébergement:

  • Super 8 nous re-voilà! Bien placé sur la route 66 et tarif abordable.
  • Vous pouvez aussi opter pour un hôtel hanté: Hotel Monte Vista en plein centre-ville.
  • Une auberge de Jeunesse: Motel Du Beau.
  • Ou alors un bâtiment emblématique de la ville: le Weatherford Hotel (attention, les nombreux bars de l’hôtel en font un lieu bruyant, allez-y seulement si vous comptez y faire la fête et vous coucher tard).

Restauration (food):

  • Les meilleurs burgers de la ville sont chez Diablo Burger.
  • Les meilleurs sushis sont chez Hiro’s Sushi Bar.
  • Pour des glaces de folie dans des cônes en forme de bols gaufrés faits maison: Cold Stone Creamery!
  • Vous pouvez aussi la jouer diet avec du frozen yogurt chez Yogurt U.
  • Testez les pizookies (pizzas cookies géants servis chauds avec de la glace) de Oregano’s Pizza Bistro.
  • Vous êtes en mal de nourriture simple et saine? Wildflower Bread Company propose des plats simples et délicieux (pâtes fraîches et pesto, bruschettas, soupes de saison…) ou du bon pain à emporter.
  • Si vous souhaitez cuisiner, oubliez Walmart cette fois-ci et rendez-vous juste à côté chez Basha’s Grocery Store qui propose des produits frais d’Arizona.
20.JPG
Flagstaff (Arizona, USA)

Restauration (drinks):

  • Envie d’un petit café comme chez nous dans un lieu cosy? Direction Macy’s.
  • Pour une carte avec 99 parfums de milk shakes et une ambiance années 50 très rétro: Galaxy Diner le long de la route 66.
  • Pour une soirée réussie dans un pub irlandais avec de la musique toute la nuit et une piste de danse: Chez Collin’s tu iras.
  • Que vous séjourniez ou non au Weatherford Hotel, vous pouvez vous rendre au Charly’s Pub & Grill où les pop corns sont gratuits et à volonté!
  • Pour une soirée tranquille bière et concert, vous pouvez aller au Hops On Birch.
  • S’il vous prend l’envie de boire une bière locale, c’est au Lumberyard Brewing Co. que vous trouverez votre bonheur.
  • Si vous souhaitez vous imprégner de la culture cowboy dans un lieu style vieux chalet en bois, danser la country et jouer au billard, le Museum Club est pour vous.
  • Vous êtes plutôt Underground? The Green Room vous fera passer une super soirée jusqu’au bout de la nuit entre soirées à thème, concerts, dj, artistes en tout genre dans un entrepôt réhabilité.
26.JPG
Grand Canyon National Park North Rim (Arizona, USA)

Visites:

  • Envie d’insolite? Vous pouvez découvrir la ville tout en pédalant avec d’autres personne autour d’une grande tablée motrice sur le Alpine Pedaler.
  • Le centre-ville de Flagstaff est tout joli avec ses bâtiments à taille humaine, ses briques et surtout: la route 66!!!
  • Fan d’astronomie? Saviez-vous que c’est ici qu’a été découverte Pluton? Allez donc visiter l’Observatoire Lowell.
  • Et pour aller plus loin, allez voir le Meteor Crater.
  • Bon à savoir, il s’agit de la ville la plus proche du Grand Canyon National Park, cette merveille de la nature qu’il vous faut à tout prix voir de vos propres yeux (à partir de Flagstaff, on accède au South Rim, la partie Sud).
  • Si vous vous intéressez à l’histoire des peuples améridiens et leurs origines, nous vous conseillons d’aller voir les ruines Wukoki du Wupatki National Monument.
  • Et si par chance vous venez en hiver, sachez que le Snow Bowl est LE spot d’Arizona pour skier!
27.JPG
Bright Angel Trail – Grand Canyon National Park North Rim (Arizona, USA)

Page et alentours (Arizona & Utah, USA):

Hébergement:

  • Pour un dépaysement garanti: dormez au Lake Powell (situé en Utah) et plus précisément, au camping de Lone Rock Beach où vous pouvez aller en voiture sur la plage (attention néanmoins à ne pas vous enliser).
25.JPG
Lake Powell (Utah, USA)

Visites:

  • Monument Valley (situé à cheval entre l’Arizona et l’Utah) est le paysage parfait pour vos cartes postales! Digne d’un western.
  • Horseshoe Bend est une perle dans le désert, méandre du fleuve Colorado aux couleurs extraordinaires… L’article complet de Charlotte est sur Un Trek Une Fille!
  • Envie d’en prendre plein les yeux en descendant au cœur du Canyon le plus photographié de l’état (après le Grand Canyon bien sûr)? Direction Antelope Canyon, lower ou upper, 2 lieux différents pour une découverte stupéfiante. Si vous voulez être un peu plus au calme, préférez le lower (le reportage photo de Charlotte est sur Un Trek Une Fille).
  • Pour voir le Lake Powell, il vous faudra franchir la frontière et passer en Utah, un lac artificiel étonnant en plein cœur du désert.
  • Vous pouvez aussi visiter le Grand Canyon en arrivant par le North Rim, de ce côté, vous aurez peut-être la chance de croiser des bisons à l’intérieur du parc!
  • Si vous poursuivez votre route jusqu’à Las Vegas, ne manquez pas d’emprunter la Route 9 qui passe à travers Zion National Park, vous ne serez pas déçus par cette route panoramique faisant partie des plus belles au monde… Attention néanmoins, puisqu’elle traverse le parc, vous devez donc en payer l’entrée au péage.
21
Monument Valley (Arizona, USA)
24
Horseshoe Bend (Arizona, USA)
22
Antelope Canyon (Arizona, USA)
23
Antelope Canyon (Arizona, USA)
28
Zion National Park (Utah, USA)

Semaine 7: Las Vegas (Nevada, USA) – Los Angeles (Californie, USA):

1857km, c’est ce que nous avons parcouru cette semaine-là! Nous avons donc passé 3 nuits à Las Vegas pour bien profiter de la ville et ses alentours, 1 nuit à Sedona en Arizona (une ville que Charlotte affectionne beaucoup et dont elle gardait un super souvenir), petit passage rapide par Phoenix, dîné à San Diego et direction Los Angeles où nous avons dormi 3 nuits.

Las Vegas et alentours (Nevada, USA):

Hébergement:

  • 2 séjours à Vegas ces dernières années et tous les deux au même endroit: Le Super 8! A deux pas du Strip (5 min à pieds précisément), un prix très abordable et une piscine!
DSC05345
Battlefield – Las Vegas (Nevada, USA)

Restauration:

  • Pour de super burgers (bien garnis, frais et à bon prix): Burger Brasserie est l’adresse où il faut vous rendre dans l’Hôtel Paris. Messieurs : les serveuses sont vêtues de corsets, mini shorts, talons hauts et bas résille (un clin d’œil au Moulin Rouge?…).
dsc05372-2
Extraterrestrial Highway (Nevada, USA)

Visites:

  • Incontournable: il vous faut déambuler le long du Strip, officiellement Las Vegas Boulevard, c’est sur cette avenue que se trouvent tous les hôtels et casinos connus. Rentrez dans les bâtiments et observez la déco totalement incroyable et déjantée (petite mention spéciale pour: Luxor, Paris, The Venitian, Cesar et Excalibur). Et ne manquez pas le show des fontaines du Bellagio qui a lieu toutes les 30 min en après-midi et toutes les 15 min le soir (plus impressionnant le soir avec les jeux de lumières)!
  • Si vous voulez faire du Shopping, direction The Fashion Show!
  • Un petit tour de manège? Rendez-vous au Circus Circus, cet hôtel possède son propre parc d’attraction avec un roller coaster.
  • Pour les amateurs d’armes, Battlefield Vegas vous permettra d’essayer de véritables armes de guerre américaines dans un stand de tir encadré.
  • Si vous êtes du genre musée, nous avons beaucoup aimé le National Atomic Testing Museum, un musée sur le nucléaire et la base militaire du Nevada Test Site (où se trouverait la fameuse zone 51…).
  • En parlant d’ovnis, ne manquez pas de faire un tour sur l’Extraterrestrial Highway à quelques kilomètres de Vegas. Passez par Hiko pour un bon ET Fresh Jerky et une petite photo devant le Alien Research Center, puis, rejoignez Rachel pour un verre dans le Little A’ Le’ Inn (où fut tournée une scène du film Paul). Si vous osez, aventurez-vous à proximité de la fameuse zone interdite (Zone 51)… mais à distance!
DSC05376
Little A’Le’Inn -Rachel (Nevada, USA)

Sedona et alentours (Arizona, USA):

Hébergement:

  • Le Super 8 est très bien placé, plutôt chic et possède une piscine et une laverie!

Restauration:

Visites:

  • Le centre-ville de Sedona est vraiment joli, baladez-vous à pied pour en profiter pleinement.
  • Si vous voulez vous baigner dans un canyon de roches rouges, allez au Slide Rock State Park situé sur la route menant à Flagstaff, à quelques kilomètres de Sedona! Charlotte vous en parle sur Un Trek Une Fille.
  • La nature autour de Sedona est tellement belle, c’est un lieu unique pour faire de super randonnées. Plein d’idées sur le site Hiking in Sedona.
32.JPG
Sedona (Arizona, USA)

Phoenix et alentours (Arizona, USA):

Hébergement:

  • Phoenix Hostel est une auberge de jeunesse très bien placée, à deux pas du centre-ville et au calme. Charlotte y avait séjourné en 2012 lorsqu’elle visitait la ville avec des amies.

Restauration:

  • Un bon restaurant d’inspiration mexicaine en plein cœur de la ville: Canyon Café.
  • Du côté de Tempe, vous pouvez aller à The Handle Bar, un Pub avec des frittes de patate douce vraiment succulentes…

Visites:

  • Le quartier de Tempe et en particulier South Mill Avenue est très tendance, vous y trouverez de nombreux bars branchés pour vos sorties.
  • Si vous préférez le calme et la nature, allez donc randonner dans le Pinnacle Peak Parc où vous aurez une vue magnifique sur la vallée… L’article de Charlotte est sur Un Trek Une Fille.

San Diego et alentours (Californie, USA):

Hébergement:

  • Ocean Beach Hostel est une auberge de jeunesse hippie et conviviale à deux pas de la plage dans le quartier surfeur de Ocean Beach. Charlotte avait adoré ce lieu lorsqu’elle y avait dormi en 2012 avec ses amies.

Restauration:

  • Le Hard Rock Café de San Diego est une institution pour tout fan qui se respecte.

Visites:

  • Avant d’arriver à San Diego, à la frontière avec l’Arizona, ne manquez pas les Dunes Algodones. Ce sont d’immenses dunes de sable où vous pouvez faire du quad, du surf de sable et du bungee!
  • La Jolla Cove est un lieu que vous devez visiter, que ce soit pour son joli petit centre-ville très chic tout comme sa côte où vous trouverez un superbe paysage, des phoques et otaries en toute liberté sur la plage et de nombreux autres animaux.
  • Pensez également à vous rendre dans la vieille ville de San Diego où l’architecture est de style victorienne.
  • Si vous cherchez où surfer, nous vous conseillons Pacific Beach.
  • Pour sortir et écouter de la musique live du côté de Ocean Beach, il y a plein de petits bars et pubs tel le Tony’s Martini Bar.
  • Et si vous êtes du genre boîtes de nuit, Omnia possède un superbe rooftop avec vue sur la ville.
33
Dunes Algodones (Californie, USA)

Los Angeles (Californie, USA):

Hébergement:

  • Le Super 8 de Pasadena est très proche de LA et beaucoup moins cher!

Restauration:

  • Le Rock N’ Fish est un pub très joli en plein cœur de LA dont leur spécialité est… le fish & chips!

Visites:

  • Pour une vue sur la ville et le Hollywood Sign, allez au Griffith Observatory, vous y trouverez également de jolies ballades à faire dans la nature.
  • Ne manquez pas de vous promener sur le célèbre Hollywood Boulevard et son Walk of Fame pour mettre vos mains dans celles de vos idoles.
  • Vous pouvez aussi faire un petit tour de voiture dans le fameux quartier de Beverly Hills pour voir les superbes villas des stars.
  • Après avoir fait les Studios Universal à Orlando, nous avions bien envie de comparer avec ceux de Hollywood. Car oui, certaines attractions sont propres à chaque parc comme le show Waterworld ou encore The Walking Dead!
  • Si vous n’avez pas de problèmes de dos, vous pouvez aller voir un film au cinéma Regal LA Live Stadium où l’une des salles possède la 4D (son dolby surround, image 3D et sièges qui bougent+ventilateurs et jets d’eau)!
34.JPG
Griffith Observatory – Los Angeles (Californie, USA)

Semaine 8: San Francisco (Californie, USA) – Kamloops (Colombie-Britannique, Canada):

Cette semaine-là marque notre retour au Canada par la côte Ouest avec un beau parcours de 2100km au compteur. Nous avons beaucoup aimé cette partie de la côte Ouest, très sauvage et avec des paysages toujours aussi incroyables. Nous avons donc passé 2 nuits à Half Moon Bay, 1 nuit à Ashland, 1 nuit à Portland, 1 nuit à Longview, 1 nuit à Vancouver et 1 nuit à Kamloops.

San Francisco et alentours (Californie, USA):

Hébergement:

  • Nous avons dormi au Francis Beach Campground à Half Moon Bay, un camping au calme face à la plage. C’était vraiment chouette et nous aurions dû rester plus longtemps (petite info: les douches sont payantes avec des pièces de 50 cents).
36
Francis Beach – Half Moon Bay (Californie, USA)

Restauration:

Visites:

  • Sur la route menant de LA à SF, pensez à faire un tour par le Sequoia National Park où vous verrez des arbres parmi les plus hauts et les plus vieux du monde. Pour un bel aperçu sans besoin de faire une grande rando, le Big Tree Trail sera parfait (30 min de balade à travers les géants).
  • Pensez à vous rendre dans la jolie ville de Half Moon Bay (même si vous ne séjournez pas à Francis Beach), elle est très accueillante et dans un cadre de verdure faisant penser à l’Irlande.
  • Rendez-vous dans le centre-ville de San Francisco pour voir de jolies maisons victoriennes. Par ailleurs, il serait fou de ne pas passer sur le Golden Gate Bridge, ce pont mythique sur lequel les nuages tombent en fin de journée.
  • Si vous aimez le vin, Napa et Sonoma sont deux jolies villes en plein cœur des vignobles de Californie.
35
Sequoia National Park (Californie, USA)
37
Golden Gate Bridge – San Francisco (Californie, USA)
38
Sonoma (Californie, USA)

Ashland (Oregon, USA):

Hébergement:

  • Nous avons dormi sur le parking du Super Cuts sur Ashland Street (autour du 2301) qui autorise le parking de nuit.

Restauration:

  • Notre première fois chez Taco Bell qui propose une restauration de type fast food à la Mexicaine. Nous avons adoré y prendre notre petit déjeuner avec le Breakfast Crunchwrap!

Visites:

  • La ville d’Ashland possède un joli petit centre-ville et son environnement naturel est propice à la randonnée.

Portland (Oregon, USA):

Hébergement:

  • Le Super 8 du quartier de Rockwood est le moins cher de la ville.

Visites:

  • Le centre-ville de Portland est vraiment joli et possède des bâtiments à l’architecture particulière.
  • Pour un lieu hors du commun, vous pouvez vous rendre à The Grotto, un parc où une statue de la vierge est placée dans une grotte naturelle et où les allées d’arbres possèdent des plaques de cuivre marquant les moments forts de l’évangile.
39.JPG
The Grotto – Portland (Oregon, USA)

Cannon Beach et alentours (Oregon, USA):

Hébergement:

  • Nous n’avons pas séjourné à Cannon Beach mais à Longview dans l’état de Washington au Super 8.

Visites:

  • Le centre-ville de Cannon Beach est vraiment charmant avec ses constructions toutes en bois. On se croirait un peu dans le film « Les dents de la mer »…
  • La plage de Cannon Beach fait partie des plus belles au monde avec ses grandes étendues de sable et ses rochers gigantesques.
40.JPG
Cannon Beach (Oregon, USA)

Seattle (Washington, USA):

Visites:

  • Le centre-ville de Seattle possède un très beau skyline.

Vancouver et alentours (Colombie-Britannique, Canada):

Hébergement:

  • Pour dormir face à la baie de Vancouver gratuitement, nous avions opté pour le parking du Locarno Beach Park. C’était vraiment agréable de prendre le petit déjeuner face à la ville dans un cadre de verdure comme celui-ci.

Restauration:

Visites:

  • Le centre-ville de Vancouver est séparé en 3 parties bien distinctes, 3 skylines visibles de loin. Nous ne nous sommes rendus que dans la partie centrale face à la baie.
  • Le Capilano Suspension Bridge Park est le lieu idéal pour les amateurs de nature et de sensations fortes. Toutes les infos sont dans l’article que Charlotte a écrit sur Un Trek Une Fille.
41.JPG
Capilano Suspension Bridge Park – Vancouver (Colombie-Britannique, Canada)

Kamloops (Colombie-Britannique, Canada):

Hébergement:

  • Nous avons dormi au Super 8 , bien souvent le plus pratique et le plus économique.
42
(Colombie-Britannique, Canada)

Semaine 9: Revelstoke (Colombie-Britannique, Canada) – Niagara Falls (Ontario, Canada):

C’est la grande traversée que nous avons fait durant cette semaine, 4200km d’Ouest en Est sur la Transcanadienne, voyant défiler des paysages extrêmement différents et découvrant un peu plus le deuxième pays de Charlotte à chaque étape. Nous avons donc passé 1 nuit à Revelstoke, 1 nuit à Calgary, 1 nuit à Medicine Hat, 1 nuit à Winnipeg, 1 nuit à Thunder Bay, 1 nuit à Sault-Sainte-Marie et 1 nuit à Niagara Falls.

Revelstoke et alentours (Colombie-Britannique, Canada):

Hébergement:

  • Encore une fois, nous avons choisi le Super 8 pour pouvoir nous reposer, faire notre lessive et avoir le wifi.

Visites:

43
Sentier du Grand Glacier – Parc National des Glaciers (Colombie-Britannique, Canada)
44
Sentier du Grand Glacier – Parc National des Glaciers (Colombie-Britannique, Canada)

Banff et alentours (Alberta, Canada):

Visites:

  • Dans le Parc National de Banff, nous avons adoré le Lac Louise et le Lac Moraine avec leurs couleurs turquoises et les paysages grandioses. Petite préférence pour le deuxième…
  • Dans celui de Jasper, nous avons eu un gros coup de cœur pour la route des Glaciers (Icefields Parkway) qui est une des plus belles au monde et le Glacier Athabasca.
45
Lake Louise (Alberta, Canada)
46
Lake Moraine (Alberta, Canada)
47
Icefields Parkway (Alberta, Canada)
48
Icefields Parkway (Alberta, Canada)
49
Columbia Icefields (Alberta, Canada)
50
Glacier Athabasca (Alberta, Canada)
51
Icefields Parkway (Alberta, Canada)

Calgary et alentours (Alberta, Canada):

Hébergement:

  • Le Pilot Travel Center où nous avons voulut passer la nuit n’autorisait pas le parking de nuit aux automobilistes, seulement aux routiers, du coup nous avons passé la nuit sur le parking du Walmart East Hills Calgary Supercentre (255 E Hills Blvd SE, Calgary, AB T2A 4X7, Canada).

Visites:

  • Nous avons fait un petit tour dans le centre-ville de Calgary pour voir son architecture.
  • Si vous voulez voir un rodeo convivial et familial, rendez-vous au Stampede de Strathmore à 50 km de Calgary sur la route de Medicine Hat. Bien que certains aspects de cette pratique nous aient un peu gênés (attrapage de veaux au lasso par exemple), ce fut un bon moment de divertissement avec les chutes catapultées des cowboys!
52.JPG
Strathmore Stampede (Alberta, Canada)

Medicine Hat et alentours (Alberta, Canada):

Hébergement:

  • Nous avons passé la nuit dans un autre hôtel de la chaîne Wyndham: le Ramada. Très bien situé et à bas prix, leur petit déjeuner est riche et complet!

Visites:

  • Le centre-ville de Medicine Hat possède de jolis bâtiments à l’architecture rappelant le sud des USA.
  • Ne manquez pas d’aller voir Saamis Tepee, c’est le plus grand au monde!

Regina (Saskatchewan, Canada):

Visites:

  • Il serait dommage de passer dans la capitale de la région du Saskatchewan sans voir le superbe bâtiment de l’Assemblée Législative. Selon la période de l’année où vous y allez, vous pouvez voir des Bernaches dans le parc qui l’entoure.
53
(Saskatchewan, Canada)
54
Regina (Saskatchewan, Canada)

Winnipeg et alentours (Manitoba, Canada):

Hébergement:

  • Il est autorisé de passer la nuit sur le parking du Flying J Travel Center de Headingley (juste avant Winnipeg).

Visites:

  • Le centre-ville de Winnipeg nous a rappelé celui de Boston avec ses grandes tours de verre et ses jolis bâtiments en briques.
55.JPG
Winnipeg (Manitoba, Canada)

Thunder Bay (Ontario, Canada):

Hébergement:

Visites:

  • Nous avons aimé la vue sur la baie depuis le Hillcrest Park. Idéal pour un pic-nique…
56.JPG
(Ontario, Canada)

Sault-Sainte-Marie et alentours (Ontario, Canada):

Hébergement:

Restauration:

  • Pas très original mais nous y avons très bien mangé: le Subway du Flying J Travel Center! Parce que parfois, rien ne vaut un bon sandwich ou une salade…

Visites:

  • Ne manquez pas de vous arrêter le long du Lac Supérieur, de nombreuses plages naturelles sont dispersées tout autour et l’eau est si clair qu’il est impossible de résister à l’envie d’y tremper les pieds! Rendez-vous du côté du Lake Superior Provincial Park ou Pukaskwa National Park.
57.JPG
Lake Superior National Park (Ontario, Canada)

Niagara Falls (Ontario, Canada):

Hébergement:

  • Nous avions choisi d’aller au Days Inn & Suites, très bien placé (en plein cœur du centre-ville et à 5 min à pied des chutes), peu coûteux et possédant un parking!

Visites:

  • Impossible de venir à Niagara Falls sans voir les chutes mondialement connues! A voir à pied depuis la rue Niagara Parkway, en bateau (au plus près de la chute) ou encore en tyrolienne!
  • Le centre-ville de Niagara Falls vous plaira sûrement si vous avez aimé Las Vegas: il ressemble à une version miniature de la ville qui ne dort jamais en plus familiale.
58.JPG
Niagara Falls (Ontario, Canada)

Semaines 10 & 11: Toronto (Ontario, Canada) – Montréal (Québec, Canada):

Le grand retour, la fin du voyage… Avec 1820km, nous sommes rentrés sur Montréal après un passage par Toronto. Ici, M. est retourné en France pour préparer notre retour, tandis que Charlotte s’est occupé de revendre tout le matériel ainsi que l’auto et passer quelques derniers instants en famille entre Montréal et Rimouski. Nous avons donc passé 4 nuits à Montréal, puis Charlotte 4 nuits à Rimouski, puis, de nouveau 11 nuits à Montréal.

Toronto (Ontario, Canada):

Visites:

  • Le centre-ville de Toronto est étonnant, mêlant gratte-ciels gigantesques en verre et bâtiments industriels en briques et fer forgé.
59.JPG
Toronto (Ontario, Canada)

Compte-rendu et budget:

Nous avons adoré ce voyage, ce fut une expérience extrêmement enrichissante et si c’était à recommencer, ce serait sans hésiter. Comme vous avez pu le voir, certains passages du voyage étaient bien plus chargés que d’autres en kilomètres, nous avons également passé peu de temps dans certains lieux ou au contraire, beaucoup plus dans d’autres. Des points importants comme des visites de musées ou de galeries n’ont pas été abordés (alors qu’il s’agit de lieux que nous visitons volontiers en temps normal) et d’autres comme les parcs d’attractions ont été « sur-expérimentés »! Il faut également prendre en compte le fait que certaines adresses sont des lieux où Charlotte s’était rendue en 2012 et où nous ne sommes pas allés ensemble durant ce voyage. Ces adresses sont testées et approuvées mais ne sont pas inclues dans le budget final (les hébergements à Phoenix & San Diego, certains bars et restos de Flagstaff, Phoenix & San Diego, certaines visites à Flagstaff, Phoenix & San Diego).

Nous avons fait nos choix selon les lieux que nous voulions voir absolument avant de partir, puis, selon nos envies au jour le jour et nos coups de cœur du moment, notre budget et le temps dont nous disposions. Chacun est libre de créer son voyage comme il l’entend et d’aller ou non dans certains lieux mentionnés plus haut, tout comme d’en rajouter à la liste! Ce voyage, c’est du 100% sur mesure car c’est nous qui l’avons créé de toute pièce à partir de nos recherches et nos rêves. Il est sûr que si nous nous étions contentés d’un road trip d’Est en Ouest ou du Nord au Sud ou encore de routes mythiques comme la Route 66 allant de Chicago à Los Angeles, nos points de chute et nos visites auraient été plus longs et plus nombreux. Ici, ce sont 25000km et un trajet monumental qui a été effectué en un court laps de temps et avec un budget limité.

Parlons de budget, cette question qui taraude tout le monde avant d’entreprendre un si grand voyage. Nous vous invitons encore une fois à consulter (en plus de cet itinéraire), notre Guide: Préparer son Road Trip en Amérique du Nord où vous trouverez de nombreuses astuces pour préparer votre voyage, mais aussi, faire plein d’économies en limitant au maximum vos dépenses. De notre côté, si nous mettons bout à bout absolument toutes nos dépenses (hors parcs d’attractions et cadeaux souvenirs des dits parcs d’Orlando et Los Angeles), nous arrivons avec un budget total de 11000€, soit 5500€ par personne. Ce budget inclus absolument tout: les billets d’avion (nous avions choisis un aller simple, puis un retour simple), l’achat de la voiture (réparations, assurance et immatriculation), le matériel pour l’équiper, les frais d’essence, les hébergements payants, les douches, la nourriture (restaurants, fast-food ou encore achetée au supermarché), les visites (parcs nationaux & régionaux ou d’état, musées…) et nos produits divers et variés (gel douche, etc…). Pour arriver à ce total de 11000€, nous avons soustrait la vente du véhicule à notre départ et celle du matériel dont nous l’avions équipé (matelas, table et chaises de camping, réchaud, glacière, bacs de rangement en plastique…).

Certes, ce n’est pas à la portée de toutes les bourses, mais si vous regardez dans n’importe quelle agence de voyage, vous ne trouverez nulle part un budget aussi bas pour un voyage comme celui-ci. La plupart du temps, 5500€ vous donnent le droit à 3 semaines de voyage environ sur une seule partie du continent (Est, Ouest ou Nord-Sud), souvent 1 seul pays aussi et autour de 7000-8000km environs. Après, c’est tout à fait normal car tout est préparé à l’avance pour vous: l’itinéraire détaillé vous est remis avec des réservations déjà faites dans des hôtels (si voiture de location) ou campings (si camper van) sur votre route, parfois des demi-pensions  avec donc au moins 1 repas inclus par jour et souvent le petit déjeuner inclus d’office, la location du véhicule (soit une voiture, soit un camper van selon le type de voyage) que vous pourrez laisser au loueur dans la ville où vous finirez le road trip, des idées de visites ou des visites inclues d’offices selon votre package et enfin, les billets d’avion aller-retour (aller pour un point A et retour depuis un point B).

A présent, il ne tient qu’à vous de choisir ce qui vous convient le mieux et d’opter pour une des possibilités suivantes:

  • Un voyage sur mesure ou un package tout tracé en agence qui vous simplifiera la vie une fois sur place et ne vous demandera pas beaucoup de préparation avant de partir;
  • L’itinéraire que nous vous proposons ci-dessus allié à notre guide pour le préparer, qui vous demandera beaucoup de temps et de préparation mais on vous garantie que l’émerveillement est au rendez-vous;
  • Votre propre itinéraire 100% sur-mesure car créé avec vos envies, vos idées, votre budget et vos rêves! Alors là, accrochez-vous bien car pour réaliser celui-ci, cela nous a demandé pas loin de 2 mois de travail en recherches et prises de notes sur absolument tout, avec une moyenne de 5h par jour! Donc oui, vous l’avez compris, cette option est la plus longue et la plus fastidieuse car vous rencontrerez des difficultés, serez confrontés à des choix et des imprévus pendant la préparation et une fois sur place, mais si vous êtes passionnés et aventuriers, nous vous le recommandons vivement!

Alors, prêts à faire le grand saut?!

 

Road Trip Canada-USA, nos moments les plus mémorables

Parce que les choses ne se passent pas toujours comme prévu en voyage, et que parfois, si la chance nous a abandonné, elle peut aussi nous réserver de belles surprises, voici une petite liste des moments les plus mémorables de notre road trip Canada-USA 2016…

  • Faire le plein d’essence, trouver que ça coûte plus cher que d’habitude, regarder sous la voiture et voir l’essence se déverser sur le sol
  • Notre grill acheté neuf chez Canadian Tire qui tombe en panne aux USA lors de sa deuxième utilisation, devoir attendre la fin du voyage, donc le retour au Canada pour pouvoir l’échanger
  • Aller au camping pour un peu de confort et se voir décerner l’emplacement le plus éloigné dans la forêt, envahit d’insectes et « miné » par les chiens du voisinage
  • Arriver vers NYC, traverser le Bronx sans encombre en voiture, choisir d’aller jusqu’au New Jersey pour passer la nuit en pensant que ce serait plus sécuritaire et réaliser au matin que l’on nous a volé notre bouchon d’essence durant la nuit
  • Charlotte qui à chaque fois qu’elle prend place dans un roller coaster à Orlando (ou autre attraction à sensation assez forte) : « Mais qu’est-ce que je fais ici? J’aurais jamais dû t’écouter! J’ai pas envie, j’ai peur! », puis une fois l’attraction terminée: « C’était trop bien, on recommence? »
  • Faire la queue pendant 2h et se voir refuser l’attraction pour cause de mauvais temps, ou faire la queue pendant 1h et arrivés devant le wagon du roller coaster, faire demi-tour car Charlotte a trop peur (hé oui je suis chiante)
  • Se retrouver coïncés pendant 5 bonnes minutes pour cause de panne dans une attraction au sommet de la montée de 25 mètres dans un wagon où nous n’étions retenus que par une simple barre (Jurassic Park River Adventure)
  • Vouloir dormir sur un parking proche de la plage vers Miami, réaliser qu’ils sont tous fermés par des barrières durant la nuit (et payants le jour), se retrouver sur celui d’un petit centre commercial, mal dormir car la chaleur et l’humidité sont insupportables, être réveillés par le départ d’une course de vélos le lendemain matin, dont le départ est sur le parking en question
  • Se faire offrir un shot dans un tube à essais coincé entre les seins de l’entraîneuse du bar où nous fêtons l’Independance Day à La Nouvelle Orléans
  • Voir un jeune français demander une cigarette à M. en anglais sur le pallier à ciel ouvert du motel de La Nouvelle Orléans, jouer le jeu et lui répondre dans la même langue avant de lui avouer qu’on vient du même pays
  • Se voir demander le code de notre carte bleue à la réception d’un motel car le TPE n’était pas sans fil et qu’on n’avait pas le droit d’aller de l’autre côté du comptoir pour le composer nous-même (nous sommes allés dans le motel d’en face)
  • Dormir au camping du Palo Duro Canyon State Park au Texas, entendre gratter sous la voiture durant la nuit, ouvrir la portière et voir un raton laveur sortir de sous l’auto, refermer en étant rassurés, puis entendre les coyotes hurler au loin et penser: « Mais on est fous d’être venus ici, c’est trop dangereux »
  • Se retrouver entourés de vrais cowboys dans un grill à Amarillo et se faire saluer par un signe de chapeau très solennel par un vieux monsieur à moustache en jeans, santiags, ceinturon et chapeau de cowboy style Texas Ranger
  • Vouloir dormir sur la plage au Lac Powell, manquer rester bloqués dans le sable avec la voiture, se stationner plus en hauteur, avoir très chaud et vouloir garder les portes ouvertes, mais ne pas pouvoir pour cause de tempête de sable
  • Croiser des bisons et leurs petits, les voir traverser la route juste devant notre voiture en arrivant au Grand Canyon North Rim
  • Vouloir rejoindre Las Vegas en passant par la route 9 qui longe Zion National Park, réaliser qu’elle passe dans le parc et qu’il faut donc payer l’entrée, expliquer notre situation au Ranger du poste de garde, l’entendre nous dire que puisqu’il est tard et qu’on ne reste pas, il nous autorise à passer gratuitement et avoir la surprise de découvrir une route aux paysages extraordinaires
  • Se lever tôt à Sedona pour aller se baigner au Slide Rock State Park dès l’ouverture, se retrouver face à une file de 20 voitures qui ne peuvent déjà plus accéder au parking car déjà complet
  • Faire tous les Super 8 de Los Angeles en arrivant tard dans la nuit et les trouver tous complets, finir par dormir dans la voiture dans un quartier résidentiel
  • Suivre les instructions pré-enregistrées du gps pour aller au Sequoia National Park et se retrouver sur un chemin de terre sans issue de 15km… (notre article ici)
  • Traverser le Golden Gate Bridge dans les nuages la bouche ouverte et les yeux écarquillés tels des poissons hors de l’eau
  • Charlotte qui a le vertige au Capilano Suspension Bridge Park et qui tremble en traversant le pont, les jambes fléchies, évitant de regarder en bas, expirant comme lors d’un cours de yoga, pour apprendre une fois de l’autre côté que le seul moyen de quitter les lieux… est de retraverser le dit pont
  • M. qui arrivé aux 3/4 du sentier de randonnée du Parc National des Glaciers, face à la pente abrupte de la montage dit: « Je suis pas venu ici pour faire la biquette, j’arrête », Charlotte qui continue, déçue de ne pas aller au bout, pour s’arrêter 10 mètres plus loin au moment où M. se décidait à la rejoindre
  • Croiser un jeune ours noir en plein goûter le long de la route menant de Banff à Jasper
  • Prendre le sentier qui mène au Glacier Athabasca en fin de journée alors qu’il n’y a personne et se sentir vraiment heureux face à la nature magnifique
  • Se faire arrêter par un policier en Alberta pour avoir grillé un feu orange derrière une autre auto, lui donner les papiers du véhicule au nom de Charlotte, son passeport canadien et son permis de conduire français, lui expliquer pourquoi on est là (voyage) et le voir nous dire d’y aller et faire attention, sans aucune amende
  • Prendre une petite route au hasard le long du Lac Supérieur en Ontario et déboucher sur une petite plage trop jolie où nous y avons trempé nos jambes
  • Déclencher l’alarme incendie dans un hôtel à Niagara Falls en faisant cuire notre riz, allumer la vmc de la salle de bain à fond et ouvrir la porte donnant sur le couloir pour faire s’évacuer la fumée puisque les fenêtres sont scellées, ne pas pouvoir le cuire assez pour le manger car le réchaud n’a plus de gaz
  • Manquer la sortie pour Ottawa et s’en rendre compte 100km plus loin
  • Charlotte qui se fait accoster par un Indien d’une cinquantaine d’années à Montréal, qui lui demande à quelle caste elle appartient et lui dit qu’il cherche une femme
  • Charlotte qui à son retour en France se fait souhaiter bon voyage par un français alors qu’elle rentre chez elle (normal vu le passeport canadien) et qui lui répond « Merci, à vous aussi »

Guide: Préparer son Road Trip en Amérique du Nord

Après avoir parcouru 25000 kilomètres en voiture entre le Canada et les USA en été 2016, nous avons décidé de rédiger ce petit guide afin de vous aider dans la préparation de votre propre voyage. Nous y avons indiqué tout ce qui nous a aidé pour la réalisation du notre, qu’il s’agisse des démarches avant de partir, des choses à faire sur place, des petits trucs à ne pas oublier avant de rentrer, et enfin, le retour ! Nous sommes conscients qu’il n’est pas parfait, mais il nous a personnellement bien aidés et peut être utilisé comme mémo ou liste de rappel. Dans un prochain article, nous partagerons avec vous notre propre itinéraire pour ceux qui souhaiteraient réaliser le même voyage que nous. En espérant que toutes ces informations vous soient aussi utiles qu’à nous et en vous souhaitant un bon voyage…

dsc04692
Monument Valley (Arizona, USA)

Avant de partir :

Il y a tellement de points à prendre en compte avant de partir, je dirais que c’est la partie la plus longue et importante car c’est là que tout va se préparer. Comme je suis du genre à penser qu’il vaut mieux prévenir que guérir, vous trouverez ici une liste de tout ce qui nous a aidés dans la préparation de notre propre voyage.

Dates du voyage :

C’est à notre avis la chose la plus importante, choisir ses dates de voyage, c’est avant tout choisir la saison. Le printemps et la fin de l’été (voir début de l’automne) seront plus adaptés si comme nous vous souhaitez dormir dans votre voiture. Pour certains lieux, le plein cœur de l’été pourra convenir mais en grande majorité, vous devrez vous réfugier dans les motels/hôtels surtout dans la partie sud des USA (tracez une ligne allant de la Caroline du Nord à l’Est, à San Francisco à l’Ouest). Pensez également à bien réfléchir si vous prévoyez un très long séjour, vous serez alors tentés de vous poser des questions concernant vos biens restés en France comme votre voiture ou votre logement. Pour tout séjour de 3-4 mois, nous vous conseillons vivement de tout garder. Si vous êtes sûrs que votre véhicule est à l’abri et en sécurité, vous pouvez être amenés à penser à annuler ou suspendre votre assurance auto, mais attention en cas de vol ou de dégâts naturels, celle-ci ne sera plus couverte pas l’assurance. Mieux vaut donc la conserver. Pour votre logement, si vous souhaitez le quitter en pensant reprendre une nouvelle vie à votre retour, renseignez-vous sur la possibilité de stocker vos meubles et effets personnels en attendant (famille, garde meubles), moins coûteux que de tout racheter. Mais aussi par rapport à la possibilité de reprendre un logement à votre retour, souvent difficile quand on n’a pas de cdi (ceci grâce aux assurances de loyers impayés auxquelles beaucoup de propriétaires souscrivent, celles-ci ont dans leurs clauses l’interdiction de louer à quiconque ne possède pas de cdi). Ainsi, nous vous incitons à bien peser le pour et le contre si jamais vous choisissez de vous défaire de vos biens.

Administration :

Cela va sembler très logique, mais vérifiez que votre Passeport est toujours valide et qu’il le sera encore 6 mois après votre retour. Si besoin de le refaire, cela peut prendre plusieurs mois, aussi, c’est une des premières choses à faire avant de réserver ses dates. Si vous n’êtes pas citoyen Canadien ou Américain, mais français, munissez-vous de ces deux documents : AVE pour le Canada et ESTA pour les usa, ils sont obligatoires pour rentrer dans ces deux pays. Pour les autres nationalités, renseignez-vous auprès du site de l’ambassade du Canada et celle des USA afin de connaître les visas et documents nécessaires. Pour les Canadiens et Américains, aucun des deux n’est demandé, vous n’aurez besoin que de votre passeport. N’oubliez pas non plus de vous rapprocher de votre banque qui peut vous proposer des options de paiements illimités à l’international, sinon, vous devrez payer une taxe à chaque fois que vous utiliserez votre carte bancaire, ce qui peut vite coûter très cher. Pour information, cette option est en moyenne au tarif de 12€ par mois. Du côté des assurances, vous n’aurez pas besoin d’une assurance voyage si votre séjour ne dépasse pas les 90 jours, sinon, nous vous conseillons vivement d’en prendre une, les frais médicaux à l’étranger étant extrêmement élevés (vécu en 2010 et 2012: 300$ pour voir un médecin à l’hôpital de Montréal et 150$ pour un généraliste en Arizona). A savoir : certaines cartes bancaires comme la Mastercard, possèdent leur propre assurance voyage qui vous couvrent pour tout séjour de moins de 90 jours à condition que le billet d’avion soit acheté avec la dite carte. Pensez également à noter les numéros utiles joignables 24h/24 comme celui de la perte ou du vol de votre carte bancaire, celui de votre assurance et celui des urgences sur place (911 pour les deux pays).

Santé :

On ne le dira jamais assez mais pour partir il faut être en bonne santé. Pensez donc à faire un petit contrôle chez votre dentiste car une carie qui se déclare en voyage, ce n’est jamais amusant et c’est vraiment douloureux. Passez également à voir votre médecin généraliste pour un petit contrôle sanguin afin de vérifier qu’il n’y ait aucune carence car en road trip, l’alimentation n’est pas toujours très équilibrée. Et pour les filles, demandez une ordonnance à votre gynéco afin de récupérer la quantité suffisante de pilule nécessaire pour toute la durée du voyage.

Achats :

Sans lui, vous ne partirez pas, j’ai nommé, le billet d’avion ! L’indispensable de votre départ. Ensuite, un compagnon vraiment important : le gps, plus simple s’il est en français. Si vous en avez déjà un, pensez à télécharger une carte USA-Canada (les modèles de chez tomtom proposent des cartes du monde entier). Faites une liste du matériel à emmener afin de voir s’il vous faut faire des achats, mais n’oubliez pas que le poids des bagages est limité (rapprochez-vous de votre compagnie aérienne pour le poids exact, souvent aux alentours de 21kg).  Nous vous invitons à consulter plus bas, la liste de l’équipement à acheter sur place pour voir si vous possédez déjà certaines choses afin de les emmener et ne pas avoir à tout racheter (Nb. Ce que nous avions acheté mais qui ne nous a été d’aucune utilité : une tente, on ne se lasse pas du matelas dans la voiture ; des oreillers gonflables, on a préféré de vrais oreillers achetés sur place pour 12$ ; un hamac, pas le temps ni forcément l’emplacement adapté ; des draps de sac de couchage, les draps du lit étaient suffisant et lorsqu’il faisait froid, on y ajoutait les sacs de couchage seuls ; une boussole, mais elle aurait pu nous être utile). Pour les vêtements, prévoyez pour 6 jours de la semaine en sous-vêtements et chaussettes et soyez tout-terrain: jeans, shorts, pantacourts, tee-shirts, débardeurs, pull polaire, maillots de bain, gilet chaud sans manches, un poncho/cape de pluie, une écharpe, des sandales et des chaussures de randonnée toute saison. Petit plus: les serviettes en microfibre, légères et séchage rapide! N’oubliez pas de préparer une petite trousse médicale, bien utile pour les longs voyages surtout si vous passez du temps en pleine nature (astuce : retirez les emballages carton pour un gain de place). Exemple de trousse « tout-terrain » : bandage/compresses, pansements, compeed (anti-ampoules), désinfectant, cetavlon, pince à épiler, ciseaux, fervex, pastilles mal de gorge, doliprane, smecta et maalox. Autre astuce : prévoyez du savon liquide multi-usage et biodégradable, génial si vous devez vous laver en pleine nature, y faire votre lessive et votre vaisselle (Décathlon possède ce type de produit à un prix très abordable et en format de voyage). Selon la saison, de la crème solaire et de l’anti-moustique (à acheter au Québec car de meilleure qualité: Great Outdoors by Watkins). Enfin, si vous souhaitez utiliser et recharger vos appareils électriques français là-bas, vous aurez besoin d’un adaptateur (le même pour les deux pays).

Carnet de Voyage :

Le meilleur ami du voyageur selon moi. Trouvez-vous un petit carnet (ou grand si vous préférez) où vous pourrez noter tout ce qui est important pour votre voyage, dont les numéros utiles mentionnés dans la partie administration citée plus haut. Vous allez devoir chercher et y noter : votre itinéraire au complet ( calculez votre temps de route entre chaque lieu d’intérêt : faites des haltes tous les 300-400 km ou 800 max, vécu mais difficile ; évitez les routes à péage, très présentes sur la Côte Est des USA), tous les hébergements dont vous aurez besoin sur place (prévoyez-en 3 minimum dans les lieux où vous comptez vous arrêter, notez leurs adresses et prix ; s’il s’agit de parking où vous comptez dormir dans la voiture, vérifiez que c’est autorisé, contrairement à la France, la grande majorité des parkings aux USA sont privés et gardés par des gardiens la nuit, Walmart peut vous sauver, mais le mieux c’est Pilot Flying J, des stations-service présentent partout aux USA et qui proposent des douches et laveries), les lieux où acheter votre véhicule ou le louer et l’administration qui va avec (les garages et les particuliers qui vendent sur kijiji ou lespacs.com, les lieux où faire votre contrôle technique, les assurances auto qui autorisent les étrangers comme Desjardins, le lieu où immatriculer votre véhicule soit la SAAQ), les points de restauration (les supermarchés avec leurs adresses, souvent liés aux parking de nuit autorisé comme Walmart ; les cafés, fast-food ou restos), les magasins où acheter le matériel dont vous aurez besoin sur place (les adresses des magasins et les prix approximatifs des produits, Walmart et Canadian Tire ont été nos fournisseurs pour aménager notre van), les sites  à visiter (les adresses, le prix d’entrée, les horaires, les cartes topographiques des sentiers si vous comptez partir en randonnée ; les lieux d’intérêt avec leurs adresses si vous faites escale en ville), le prix des péages (sur les routes au changement d’états et à l’entrée de certaines grandes villes comme pour New York et Boston ; le prix des stationnements des lieux où vous vous arrêtez), le budget de votre voyage (hébergement, restauration, essence, achat/location voiture, matériel divers, visites, marge d’erreur), les coordonnées d’un correspondant sur place (ce qui peut être très utile en cas de pépin, qu’il s’agisse d’un simple contact sur air bnb, couch surfing, des amis, ou au mieux, de la famille), la liste des laveries (au cas où vous n’auriez pas eu accès à un Pilot Flying J ou un motel), répertorier les lieux où trouver internet (indispensable pour faire de nouvelles recherches : starbucks, motels, mc do et beaucoup de fast-food, mais attention une fois sur place, ne vous faites pas avoir, pensez à vérifier sur le parking qu’il y a un wifi avant de rentrer et payer pour rien, ce n’est pas parcequ’il y a un panneau l’indiquant que le wifi est présent).

DSC05205.JPG
Zion National Park (Utah, USA)

Sur place :

Vous voilà enfin arrivé, après une longue attente à la douane de l’aéroport, vous allez pouvoir commencer par le plus important : l’achat ou la location de la voiture.

La voiture :

Si vous avez choisi la location, vous pouvez vous rapprocher d’une agence présente dans l’aéroport et récupérer votre véhicule tout de suite après avoir atterrit. Pensez à en faire la réservation bien avant de partir du pays, afin d’être sûr d’avoir un véhicule une fois sur place. Si vous avez opté pour l’achat, nous vous conseillons d’être d’abord installés avant d’entamer les démarches qui peuvent être très longues. Vous pouvez également commencer par louer un véhicule pour les premiers jours afin de vous déplacer de garage en garage ou de particulier en particulier plus rapidement. Faites une étude des prix afin de ne pas vous faire avoir, là-bas, même les professionnels peuvent être des voyous, le contrôle technique n’étant pas obligatoire. Nous vous incitons donc vivement à en demander un auprès d’un garage Canadian Tire, ça ne coûte que 30$ et peut vous sauver la mise. Préférez une boîte automatique à une boîte manuelle, plus agréable pour les longues distances, et si possible, avec un contrôleur de vitesse et à essence, moins cher que le diesel là-bas. Notre choix s’était porté sur un Dodge Caravan, très spacieux pour un voyage de ce type, pouvant facilement loger un matelas deux personnes, du matériel de camping et nos effets personnels. Côté procédures, le vendeur devra remplir un document de vente avec vous et le faire tamponner à la SAAQ (société d’immatriculation du Québec) où vous récupérerez votre plaque d’immatriculation et votre carte grise (A savoir : au Canada, on paye l’immatriculation à l’année, ainsi, vous récupérerez une partie des frais lorsque vous vendrez votre véhicule). Mais avant cela, vous devrez souscrire à une assurance auto qu’il vous faudra présenter à la SAAQ. Nous avions opté pour Desjardins, prix très avantageux, souscription par téléphone et résiliation sans frais (on vous rembourse même le trop payé).

DSC03471
Notre van à l’Assomption (Québec)

L’équipement :

Maintenant que vous avez l’auto, il vous faut l’aménager ! A condition bien sûr qu’il s’agisse d’un achat, en cas de location, faites attention à ne pas faire n’importe quoi. Il va donc vous falloir connaitre les lieux où vous procurer votre matériel et savoir de quel matériel vous avez besoin. Si vous avez fait votre petite liste avant de partir, vous savez déjà par où commencer. Le principal sera donc de vous procurer : du bois pour réaliser un sommier sur mesure, des pare-soleil de VR à installer sur les vitres (protègent contre la lumière et la chaleur), un pare-soleil classique pour le pare-brise, une bâche et des piquets (accompagnés de 2 sardines et cordes, à accrocher à l’extérieur pour vous protéger de la pluie ou du soleil), une tringle à rideaux en alu et des rideaux foncés (pour vous protéger de la lumière entre la partie conduite et celle dodo), un matelas, des draps, des oreillers (si si c’est indispensable), une glacière qui peut se brancher sur l’allume-cigare (on en trouve à 100$ chez Pilot Flying J), un adaptateur pour brancher la glacière sur secteur, une table pliante de camping et deux chaises de toile pliantes, un réchaud ou grill avec les recharges de gaz, des bacs en plastique (pour y ranger vos vêtements, produits de bain et tout ce qui suit), du linge de maison (serviettes de bain microfibre et torchons pour la vaisselle), une rallonge à multi-prises (pour se connecter en camping et y brancher la glacière), une lampe à rechargement usb ou dynamo (frontales et fixe), un petit ventilateur à connecter à l’allume cigare (ça nous a bien manqué lors de nos nuits en Floride et Utah), une prise allume cigare avec emplacements usb et prise électrique pour recharger vos appareils, une douche solaire, des gourdes, un thermos, des couverts et assiettes, une poêle et une casserole, une bouilloire, une planche à découper, des Tupperware, un bidon à eau 10L minimum (avec robinet intégré), de la lessive, du produit vaisselle, une éponge, une corde et des pinces à linge, des lingettes nettoyantes multi-usage et de la nourriture (préférer le sec ou déshydraté, le frais ne tient pas longtemps donc à consommer le jour-même). Le top serait aussi d’investir dans une deuxième batterie afin d’y connecter la glacière et le ventilateur.

Le code de la route :

Qui dit changement de pays, dit aussi nouvelles règles de signalisation sur la route. En Amérique du Nord, les feux de signalisation sont situés en face de vous dans un carrefour, on ne s’arrête donc pas au feu mais à la ligne sur le sol et on regarde le feu en face de soi, situé de l’autre côté du carrefour. Peu de rond-point, ils préfèrent la technique méconnue en France de 4 stops, soit une intersection possédant 4 panneaux stop où vous devez obligatoirement vous arrêter. Pour savoir à quel moment vous pouvez passer, vous devez regarder les autres conducteurs afin de savoir dans quel ordre tout ce petit monde est arrivé au carrefour, maintenant, c’est la règle du premier arrivé, premier servit. Si vous êtes arrivé en troisième, attendez que les deux autres conducteurs soient passés avant de vous engager à votre tour, cela peut paraitre compliqué au premier abord mais c’est au contraire bien plus simple et rapide qu’un rond-point. Ensuite, lorsque vous vous retrouvez sur des 4 ou 6 voies (surtout présentes aux USA), sachez que la prochaine sortie peut se trouver à droite ou à gauche, d’où l’importance du gps. Concernant les limitations de vitesse, vous remarquerez que beaucoup de gens roulent largement au-dessus, donc prudence, surtout dans les grandes villes, mais ne vous laissez pas emporté par cet engouement, n’oubliez pas que vous êtes étranger et l’amende peut être corsée. Dernière différence, il est autorisé de tourner à droite au feu lorsque celui-ci est rouge, à condition qu’il n’y ait pas de panneau l’interdisant (une flèche noire indiquant la droite entourée d’un cercle rouge et barrée de la même couleur).

dsc05372-2
Extraterrestrial Highway (Nevada, USA)

Traverser la frontière :

Lorsque vous traversez la frontière entre les deux pays, vous passez la douane où l’on vous demande vos documents (passeport et visa), ainsi que de déclarer la nourriture que vous avez en votre possession et votre matériel de camping. Rassurez-vous, cela peut paraitre intimidant, mais si vous n’avez rien à vous reprocher, tout se passera bien.

Astuces :

Il y a quelques petites astuces que nous avons développées dès le début ou découvertes pendant ce voyage et que nous souhaitons partager avec vous. Tout d’abord, pensez à demander une carte de fidélité dans la première station-service Pilot Flying J que vous croiserez. Très présente sur tout le territoire des USA (un peu moins au Canada, remplacé par Petro Canada), ils ont les prix les plus bas du marché pour l’essence et lors d’un road trip, cumuler les points lorsque l’on fait le plein afin d’obtenir des douches gratuites (car oui ils possèdent également des douches pour les voyageurs) c’est plutôt pas mal et surtout, ça fait faire des économies. Pareillement pour les hôtels du groupe Wyndham, participez à leur programme de fidélité, c’est gratuit et ça peut vous permettre d’avoir des nuits d’hôtel à 30$ dans les Super 8 ! Autre petit plus, si comme nous vous n’êtes pas dingues de la foule ou que votre premier bain dans une grande ville comme New York vous terrorise, visitez les villes le dimanche. Ce jour-là, les rues sont quasiment vides et ce, partout dans le pays. Pour bien faire, pensez à tenir un cahier des comptes afin de voir où vous en êtes dans vos dépenses et éviter les mauvaises surprises. Gardez les tickets de caisse du jour et le soir venu, notez toutes les dépenses au jour le jour afin de savoir où vous en êtes dans le budget, attention aux conversions de devises entre euro et dollar ca/us). Prévoyez aussi de faire une lessive dès que l’occasion se présente, vous ne savez pas quand arrivera la prochaine. Idem pour l’essence, faites le plein dès que vous le pouvez, ou tout du moins, quand vous êtes à la moitié, il n’est pas rare de parcourir des centaines de kilomètres sans croiser une seule station-service. Ayez toujours du cash sur vous, y compris des pièces, celui-ci est toujours utilisé pour les péages et les parkings, voir dans les parcs nationaux ou parcs d’états. Achetez un téléphone ou une puce si vous achetez votre voiture au Canada, vous en aurez besoin pour appeler les vendeurs particuliers, mais aussi pour que les éventuels acheteurs à votre retour puissent vous appeler (attention, si vous conservez votre téléphone français et souhaitez y mettre une puce, celui-ci doit obligatoirement être débloqué et si possible, être tri-bande, sinon, vous devrez utiliser une puce de chez Rogers). Enfin, vous pouvez comme nous tenir un carnet de voyage afin de noter toutes ces petites choses de la journée qui vous feront à nouveau sourire des mois plus tard.

Maintenant que vous savez tout, vous pouvez faire le plus important : profiter de votre voyage à 100%.

dsc06597
Jasper National Park (Alberta, Canada)

Avant de rentrer :

Le voyage arrive à sa fin et il va vous falloir préparer ce retour. Si vous avez acheté votre véhicule, il va vous falloir le vendre, tout comme le matériel qui l’accompagne. Pour ce, nous vous conseillons de créer une annonce avant même de commencer le road trip sur kijiji et lespacs  en indiquant la date de disponibilité en lien avec votre retour, même approximative (et le kilométrage qui sera atteint à ce moment-là). Faites de même pour votre matériel, et pensez à bien connaitre les prix du marché car si vous souhaitez vendre vite, vous allez devoir un peu brader. Pour le matériel (y compris le matelas), vous pouvez aussi donner dans des associations qui sont nombreuses sur Montréal.

Ensuite, autre point qui n’est pas des moindres, pensez à trouver un logement pour les derniers jours, ceux où vous allez devoir revendre le véhicule et le matériel, cela peut prendre pas mal de temps (2 semaines pour nous).

Enfin, lorsque le véhicule sera vendu, si vous n’aviez pas de billet d’avion open (date au choix), vous pouvez à présent réserver votre billet pour rentrer.

DSC06720.JPG
Transcanadienne (Saskatchewan, Canada)

De retour en France :

Si comme nous vous avez fait le choix de vous séparer de votre logement, nous vous souhaitons bon courage pour en trouver un nouveau. Cela nous a pris 3 mois, à contacter toutes les agences immobilières de la ville et les particuliers sur le bon coin afin de trouver le nôtre. Résultat : 1 agence sur 3 seulement propose des logements sans assurances garantie de loyer impayé, et peu de particuliers n’en possèdent pas eux-mêmes. Celles-ci n’acceptent pas les dossiers sans cdi, ou bien alors, à condition que l’on soit étudiant et sous couverture d’un garant. Ne perdez pas courage ni patience, c’est un travail long et fastidieux mais tout vient à point à qui sait attendre.


Ces informations vous ont-elles semblé utiles? Avez-vous d’autres astuces à partager avec nous pour les prochains voyageurs?