Archéologie en Tunisie

La Tunisie n’est peut-être pas la première destination à laquelle vous pensez lorsque l’on vous dit archéologie, pourtant, j’ai eu la chance d’y visiter 3 lieux qui recèlent des trésors que je vous présentent aujourd’hui.

Le Musée National du Bardo à Tunis:

Situé dans les palais de l’ancienne cité militaire fortifiée, le Musée National du Bardo a vu le jour en 1885. sous le nom de Musée Alaoui. Au tout début, il n’occupait qu’un seul des 4 palais et progressivement, il s’étendit à l’ensemble de la cité. Mais en 1956, après l’indépendance, la partie la plus ancienne est léguée au siège de l’Assemblée Nationale constituante. C’est à ce moment-là que le musée devint le Musée National du Bardo.

Ses collections sont impressionnantes, elles retracent une grande partie de l’histoire du pays et c’est ici que se trouve la plus grande collection de mosaïques au monde! On y trouve également des bijoux puniques ainsi qu’une galerie de sarcophages romains et de baptistaires chrétiens. Mais aussi des pièces uniques, comme la cargaison d’un navire romain naufragé au large du cap Africa, face à la ville de Mahdia, avec des chefs- d’œuvre de l’art grec, hellénistique (pièces de bronze, sculptures en marbre et mobilier), produit des fouilles sous-marines effectuées dans la première moitié du 20ème siècle avec la participation du commandant Cousteau.

Bardo1Bardo2

Le site Archéologique de Carthage:

Inscrit à l’UNESCO en 1979, le Site Archéologique de Carthage est situé proche de Tunis dans la ville du même nom. Dispersés un peu partout, les vestiges de cette cité antique nous donnent une idée de la grandeur et l’organisation de l’époque. Juste à côté de la Cathédrale Saint-louis, il ne reste aujourd’hui que quelques fondations et fragments de colonnes du quartier punique le plus important de l’ancienne cité: Byrsa. Vous y trouvez également le Musée National de Carthage. D’autres sites ont été mieux préservés comme la Villa de la Volière ou les Thermes d’Antonin, voir restaurés comme ce fut le cas pour le Théâtre Romain qui aujourd’hui accueille le Festival de Cartage. Pour une vue d’ensemble sur les différents lieux que vous pouvez voir, n’hésitez pas à consulter cette carte de Wikipédia.

Tunisie Avril 2008 082.jpg
Musée National de Carthage

Le site Archéologique de Dougga:

De loin mon préféré pour sa beauté, le Site Archéologique de Dougga (ou Thugga) a été inscrit à l’UNESCO en 1997. En pleine campagne, à 115km de Tunis dans le Nord du pays et vieille de 3000 ans, elle a su conserver dans son intégralité les vestiges d’une cité antique avec toutes ses composantes. Cité africaine ayant vécu sous les rois numides pendant les premiers siècles de l’Empire romain, elle offre le meilleur exemple connu d’une fondation autochtone et de son évolution à l’époque romaine. Le site est immense et de nombreux bâtiments sont reconnaissables tels le Capitole (en couverture de cet article), le mausolée libyco-punique, le théâtre ainsi que les temples de Saturne et de Junon Caelestis. S’il y a bien un lieu que je vous conseille d’aller voir si vous aimez l’archéologie, c’est celui-ci!

Tunisie Février 2007 101Tunisie Février 2007 137Tunisie Février 2007 145


Connaissez-vous ces lieux? Les avez-vous déjà visités?

INTERVIEW: Alexis, expatrié à Tunis

Aujourd’hui, je vous propose de rencontrer Alexis, expatrié à Tunis en Tunisie depuis 4 ans maintenant. Nous nous sommes rencontrés en 2007 lorsque nous faisions nos études dans la même école (et la même classe) à La Rochelle. Aujourd’hui, il a très gentiment accepté de nous parler de sa vie là-bas afin de compléter l’article Escale à Tunis.

D’où viens-tu ?

Je viens de l’ouest de la France, dans la région des Pays de la Loire.

Depuis quand vis-tu à Tunis ?

J’habite à Tunis depuis juin 2012.

Cites-nous 3 raisons pour lesquelles tu as choisi de vivre ici :

J’ai choisi de vivre ici tout d’abord pour le travail, c’est un peu par hasard que je suis venu ici. Une fois sur place, j’ai apprécié la très bonne qualité de vie et la météo très agréable, ce qui fait que le temps passe vite.

3 choses qui te manquent de chez toi :

Ce qui me manque de chez moi, ce sont d’abord ma famille et mes amis et le manque de spontanéité dans nos rencontres. Il y aussi en France, une grande diversité dans les magasins, chose qu’on ne trouve pas ici. Le cadre de vie, car la France est un pays qui dispose d’une infrastructure excellente, on s’en rend compte une fois à l’étranger.

13184753_10154237890616579_383561897_o.jpg
Les Ruines de Carthage & Le Port Punique

Ton plus beau souvenir ici :

Mon plus beau souvenir ici, cela serait difficile de choisir, car c’est la somme d’une quantité importante de moments marquants. S’il fallait en choisir quelques-uns je dirais les balades en mer à la journée entre amis, les week-ends dépaysant dans le Sud Tunisien et les longues soirées d’été entre amis.

Le pire :

Je n’ai pas réellement de souvenir catastrophique. Dans son ensemble, une fois que je serais parti, j’éviterais de me souvenir de la saleté dans les rues, des infrastructures et de la pauvreté.

Pour les futurs voyageurs, 3 lieux à visiter :

Si vous venez à Tunis un Week-end, je vous conseille de visiter les Ruines de Carthage, de faire du shopping dans les petites boutiques d’artisanat à La Marsa et de vous balader dans les souks de Tunis le dimanche après-midi car tout est fermé et vous pourrez découvrir la vieille ville d’une autre manière.

3 lieux où manger :

Je vous conseillerais Le Golfe pour diner un soir d’été sur la terrasse qui donne sur la plage de La Marsa. Le poisson y est particulièrement bien cuisiné et le cadre est très agréable.

Il y a aussi La Falaise (ou The Cliff) qui donne une vue imprenable sur la mer. C’est l’endroit idéal pour faire un apéro dinatoire entre amis ou bien déjeuner le dimanche midi.

La Villa Bleue à Sidi Bou Said vous permettra de découvrir la cuisine tunisienne d’une excellente qualité dans un cadre raffiné et authentique.

3 spécialités culinaires :

Le poisson grillé, la salade mechouia et le couscous.

13078242_10154237889146579_2125131428_o
Un Riad dans la Medina de Tunis

 

3 lieux où sortir :

Si vous venez sur Tunis, je vous conseille 3 lieux pour faire la fête. Il y a d’abord la Villa 78 en plein centre de la ville, c’est l’endroit tunisois à la mode. Le Tutu, un bar un peu alternatif à La Goulette, un quartier de pêcheurs. Et enfin, le Carpe Diem, une valeur sûre pour des soirées très festives.

3 choses insolites :

Si vous souhaitez sortir des sentiers battus, je vous conseille de visiter un domaine viticole en Tunisie, de faire de la spéléo à Zaghouan et de visiter le village berbère Takrouna près de Hammamet.

3 objets à emmener pour son séjour ici :

Si vous venez en été: de la crème solaire, des chaussures confortables pour visiter et marcher sous un beau soleil et une tenue un peu habillée car les tunisois se mettent sur leur 31 pour sortir.

3 souvenirs à ramener chez soi :

Une création en verre soufflée de chez Sadika, une statue de Sejnan et une caricature de Willis From Tunis.

13170010_10154237889141579_1514142190_o.jpg
Vue de Sidi Bou Said

 

Textes: Charlotte & Alexis / Photos: ©Alexis

Escapades: Escale à Tunis

D’un point de vue touristique, la Tunisie est surtout connue pour Djerba, Hammamet et Tozeur, peu de voyageurs européens se rendent dans la capitale pour y séjourner, si ce n’est peut-être à Sidi Bou Said ou Carthage. J’ai eu la chance de m’y rendre régulièrement (6 fois), ces 12 dernières années, durant lesquelles j’ai découvert un patrimoine culturel et gastronomique haut en couleurs. Je vous le présente ici.

IMG_4461.JPG
Sidi Bou Said

 

Lorsque vous arrivez à Tunis, votre première impression se crée dès l’aéroport, avant même de sortir dans la rue. Le hall de marbre blanc grouille de monde où s’entrecroisent des tenues de voiles, des enfants qui courent, des hommes à la recherche de touristes pour porter leurs bagages jusqu’au taxi et des échoppes colorées et aux parfums épicés… Si vous montez en taxi, vous serez brassés dans une circulation éclectique faite de voitures, bus, scooters, motos, chevaux et charrettes. Les panneaux sont écrits en arabe et en français, donc pas de panique pour s’orienter.

p 013.jpg
Une Mosquée de Tunis

 

Pour l’hébergement, nous sommes toujours restés fidèles au Regency, un bel hôtel 5* situé à Gammarth dans un quartier très calme entre le Lac et la mer. Les chambres sont spacieuses et très propres, le personnel attentif et discret, le petit déjeuner est copieux, de nombreux restaurants sont proposés avec des produits de qualité et des styles de cuisine variés, un espace spa et piscine sont à votre disposition et la plage privée est sécurisée. Une fois installés, vous pourrez profiter d’une promenade ou d’un jogging le long du lac où se posent des flamants roses en fin de soirée et au petit matin.

IMG_4372.JPG
Hôtel Regency

 

Proche de l’hôtel, dans le quartier de La Marsa, je vous donne mes bonnes adresses de restaurants : Le Grand Bleu (une grande terrasse avec vue sur la baie, un intérieur de palais, des poissons plus que frais… vous devez goûter les œufs de seiche grillés !), Le Cap (restaurant design et plats européens) et Le Sindbad (idéal pour un verre dans un coin lounge face à la mer).

IMG_4348.JPG
Restaurant Le Grand Bleu

 

IMG_4420.JPG
Restaurant Le Cap

 

IMG_4472.JPG
Bar Lounge & Restaurant Le Sindbad

 

Si vous aimez les vielles pierres et l’histoire, rendez-vous à Carthage, cette ancienne cité punique détruite puis reconstruite par les Romains. Vous pouvez y visiter la Cathédrale Saint-Louis et le Site Archéologique classé à l’UNESCO. Dans le même quartier, pour un dîner à paillettes ou une sortie le soir, vous devez vous rendre au Plaza Corniche, un hôtel-restaurant aussi illuminé que Las Vegas ! Un peu plus loin sur la côte, le petit village de Sidi Bou Said vous rappellera la Grèce avec ses maisons blanches et volets bleus. Si vous montez la petite rue commerçante, vous arriverez au Dar Zarrouk, un restaurant avec une vue magnifique sur la mer.

IMG_4336.JPG
Hôtel-Bar-Restaurant Le Plaza Corniche

 

Dans le centre-ville de Tunis, ne manquez pas la Cathédrale-St-Vincent-de-Paul avant de vous rendre dans un autre site classé à l’UNESCO: La Medina où vous serez plongé dans un dédale de ruelles où les échoppes se déversent dans la rue. Au cœur de ce lieu se trouve une porte que je vous incite à franchir, celle du Dar El Jeld, un restaurant gastronomique dans une ancienne demeure de style Riad. Vous pouvez également vous rendre au Musée du Bardo, second musée du continent africain après Le Caire.

p 014.jpg
Musée du Bardo

 

En espérant que toutes ces adresses vous seront utiles si vous envisagez un séjour là-bas, mais avant de vous quitter et afin de vous ouvrir l’appétit, je vous laisse ici la liste des spécialités culinaires tunisiennes que je préfère : Brick à l’œuf ou au thon, doigts de fatma, œufs de seiches grillés, couscous au poulet, tajines (à ne pas confondre avec les tajines marocains, ceux-ci ressemblent à des tortillas espagnoles), ojja (spécialité à base de poivrons, œuf et tomates), le thé à la menthe, le thé aux pignons et le pain traditionnel (qui ressemble au Nan indien).