Article collaboratif: Coups de cœur Street Art en Asie & Océanie

Nous continuons nos découvertes avec la série d’articles collaboratifs Coups de Cœur Street Art et c’est en Asie & Océanie que 8 blogueurs voyage vous emmènent aujourd’hui!


Melbourne (Australie) par Marion de Hémisphères en Mouvements:

Février 2014, j’arrive à Melbourne et j’y resterais plus de 2 mois. Cette ville deviendra ma mégapole favorite, encore jamais égalée à ce jour. Avec une amie nous avons pris en chasse les arts de la rue. Nous avons découvert avec plaisir et excitation chaque quartier, en ayant pour but de débusquer ses graffitis immenses, souvent cachés dans des petites rues inconnues. De Hosier Lane – plutôt central et très touristique – au quartier jeune et bohème de Fitzroy, Melbourne nous charme de ses fresques aux couleurs incroyables. Ne pas hésiter à sortir des grands axes et à se perdre dans les ruelles !

Son article: #Melbourne nous voilà!


Townsville (Australie) par Elodie & Thomas de Planete3w:

C’est par le plus grand des hasards que nous tombons sur une œuvre gigantesque de Street-Art à Townsville. En creusant un peu, nous découvrons le Street Art city Walking Trail. Un parcours avec une quinzaine d’œuvres, réparties dans le centre-ville, à découvrir à pied. C’est parti pour une jolie balade de 30 min environ, pour découvrir plus d’une dizaine d’œuvres. Certaines sur des murs entiers, d’autres plus discrètes. Il y en a pour tous les goûts ! Cerise sur le gâteau, plusieurs œuvres de l’artiste Belge Roa (le chouchou d’Elodie). Retrouver son chouchou au bout du monde, c’est quand même une sacré coïncidence !

Leur article: 1 journée sur l’Île de Magnetic Island au large de Townsville


Katoomba (Australie) par Marie de Ballerinas & Sneakers:

La ville de Katoomba n’est pas vraiment connue pour son street art mais plutôt car c’est la porte d’entrée pour visiter le parc national des Blues Montains (proche de Sydney) en Australie. Pourtant, par son nombre de fresques murales et sa diversité, Katoomba attire pas mal de monde pour son street art aussi. Pour la petite histoire, ce lieu a été créé en 2013 par un collectif d’artistes issus d’associations différentes, c’est pour ça que les styles sont très éclectiques. Ceux que je préfère : la fresque en noir et blanc de tentacules d’un animal ressemblant à un serpent sur plusieurs murs et la femme aux cheveux bleus que je trouve très surréalistes.

Son article: [Australie] De Sydney aux Whitsundays


Dunedin (Nouvelle-Zélande) par Ambre & Nicolas de Travelando:

Sans conteste l’une des plus belles villes de Nouvelle-Zélande, Dunedin est connue pour son originalité architecturale. Mais la deuxième plus grande ville de l’île du Sud est également riche en street art. Nous avons parcouru le Dunedin Street Art trail, une balade d’une heure et demi à la découverte de 28 œuvres urbaines réalisées par des artistes du monde entier. Munis de notre carte nous avons déambulé joyeusement dans le centre-ville, émerveillés à chaque fois que nous dénichions un nouveau graffiti. Une promenade ludique à travers ce véritable musée en plein air qui fait la fierté des habitants.

Leur carte street art: ici


Wellington (Nouvelle-Zélande) par Sandrine de Rêver d’Ailleurs:

La ville de Wellington est la capitale de Nouvelle Zélande et aussi une ville très artistique. Les artistes urbains s’approprient les murs de la ville en y laissant leurs empreintes colorées. On remarque surtout les œuvres de bMd par leur gigantisme et un style bien propre. D’autres artistes comme BENT, Toby Morris, Drypnz, Sean Duffell, Phlegm, Charles & Janine Williams sont également très actifs. La scène artistique est aussi bien représentée par les femmes alors big up au travail de ces artistes qui rendent la ville vraiment sympa à parcourir ! J’ai assisté à des créations “work in progress” lors de mon séjour puisque les artistes oeuvrent surtout de jour et peuvent être commissionnés par des bars, restau, … et même par la Police locale, oui oui ! La Police kiwi a mis en place une campagne de recrutement qui a utilisé des pochoirs posés un peu partout dans la ville… La plus importante campagne a été menée en 2011-12 après le catastrophique tremblement de terre de Christchurch (île du Sud).

Son article: 10 bonnes raisons de s’envoler vers Wellington 


Georgetown (Malaisie) par Bianca de La Grande Déroute:

Georgetown doit une partie de sa popularité à son art de rue. Mais à quoi s’attendre en termes de street art d’une partie de la ville classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, et donc, protégée? Les œuvres de street art en parsèment néanmoins les rues : certaines sont camouflées, d’autres mises en évidence. On y recherche d’abord les fresques que l’artiste lithuanien Ernest Zacharevic a créées en 2012 dans le cadre de Mirrors Georgetown, puis les structures de fer de Making Georgetown (2009), les 101 lost kittens et autres surprises d’artistes indépendants.

Son article: City trip à Georgetown, Penang


Gyeongju (Corée du Sud) par Aurélien de Voyage Way:

Gyeongju est une ville de Corée du Sud, située au sud-est de la péninsule coréenne, au nord de Busan. Gyeongju est avant tout connue pour avoir été la capitale de l’ancien royaume de Silla. De nombreux sites historiques se trouvent dans la ville et dans ses environs. Si vous comptez visiter Gyeongju lors d’un voyage en Corée du Sud, je vous conseille de vous attarder dans les petites ruelles proches du parc abritant le Cheomseongdae (ancien observatoire astronomique). Ces petites ruelles regorgent d’œuvres de street art sur les murs. Une autre image de Gyeongju, plus moderne que les temples bouddhistes et les ruines du royaume de Silla.

Son article: Visiter Gyeongju en Corée du Sud


Delhi (Inde) par Mick de Where is Mickwho:

En arrivant dans le tumulte de Delhi, on ne s’attend pas à tomber sur des fresques des plus grands artistes internationaux. Au détour de Lodhi Colony, déposé au coin de la rue par un Tuk Tuk, je me mêle à la foule pour découvrir les formes et couleurs appliquées sur les murs de ce quartier habituellement bien gris semblant reflété la pollution ambiante de la capitale indienne.


Cet article vous a plu? Ne manquez pas les autres articles de la série. Rdv le 17 décembre pour l’Afrique & le Moyen-Orient! Vous êtes blogueurs voyage? Contactez-nous si vous souhaitez participer à nos prochains articles!

Article collaboratif: Les Plus Beaux Châteaux & Palais du Monde

Après le premier article sur les Plus Beaux Châteaux & Palais d’Europe, voici le second sur ceux à travers le monde où 10 blogueurs voyage (dont nous) vous livrent leurs coups de cœur.


Annie-Annie Anywhere.jpg

Palais de Topkapi (Istanbul, Turquie) par Annie de Annie Anywhere:

Le Palais de Topkapı trône sur le Bosphore, le célèbre détroit qui sépare l’Asie de l’Europe. Bien qu’il soit sur la rive européenne, on entre définitivement dans un look moyen-oriental dès la porte d’entrée passée. Les arches et les mosaïques rappellent l’intérieur des mosquées, les couleurs fusent et le bâtiment est orné des murs au plafond. Les céramiques peintes à la main se croisent et se répondent dans un mélange de couleurs et de dorures tandis que les éléments de l’architecture sont décorés d’arabesques. Même si la beauté de l’ensemble est indéniable, c’est le harem et le calme qui y règne qui m’a séduite. À l’époque des Sultans, ce sont 300 femmes qui occupaient les 300 pièces du harem. La plupart d’entre elles avaient été faites prisonnières lors de guerres et n’étaient pas autorisées à quitter sans permission. Malgré tout, dans des appartements aussi luxueux, plusieurs trouvaient la vie agréable. Lors de la chute de l’empire Ottoman, les femmes, maintenant libres, ont refusé de quitter le harem, surnommé la cage d’or. Le fait que la beauté du Palais de Topkapı soit plus enviable que la liberté devrait vous convaincre d’aller le visiter lors de votre prochain passage à Istanbul.


Eve-Nos racines sur 4 continents.jpg

Château de Kerak (Jordanie) par Eve de Nos Racines sur 4 Continents:

La Jordanie est une destination de plus en plus prisée par les voyageurs, qui veulent admirer les splendeurs du site de Pétra, découvrir les fonds marins de la Mer Rouge, suivre les traces de Lawrence d’Arabie en explorant le Wadi Rum ou encore flotter dans la Mer Morte. Au-delà de ces sites mieux connus des touristes, le château de Kerak est, à nos yeux, un endroit merveilleux à découvrir lors d’un voyage en Jordanie. Situé sur la Route des Rois, entre la Mer Morte et Pétra, ce château repose sur un plateau triangulaire, à environ 1000 mètres d’altitude. À l’origine, il avait été construit afin de contrôler les voies commerciales et l’exploitation des terres agricoles par les Francs. Élevé sur un piton rocheux et séparé de la ville par un fossé artificiel creusé dans la roche, son emplacement stratégique faisait en sorte qu’il était jugé imprenable. Aujourd’hui encore, bien qu’il ne reste que quelques vestiges de son glorieux passé, le château de Kerak offre une vue splendide sur les  vallées naturelles qui le bordent ainsi que le village d’Al-Shabiya.  C’est d’ailleurs ce que nous avons remarqué en premier en arrivant sur le site, complètement éblouis par le panorama qui s’offrait à nous. Après avoir accédé au château en empruntant l’entrée principale, Ottoman’s Gate, nous y avons découvert un lieu riche en histoire et qui se distingue par son mélange d’influences. À travers le temps, le château de Kerak a fait l’objet de différentes conquêtes qui font en sorte que son architecture semble aujourd’hui hésiter entre des influences européennes, byzantines et arabes. Alors que certains murs évoquent la maçonnerie sombre des Croisés, d’autres rappellent plutôt la finesse arabe avec des blocs de calcaire plus légers. Bien qu’il soit endommagé en surface, le château offre de magnifiques vestiges souterrains, où les Croisés parvenaient à trouver de la fraîcheur en été. Un endroit magnifique à découvrir en famille!

Son article: Kerak et son château, 1000 ans d’histoire à 1000 mètres d’altitude


Gaëlle & Jérémy-Une Belge Un Français.jpg

Château de Qasr Kharana (Jordanie) par Gaëlle & Jérémy de Une Belge Un Français:

Le Qasr Kharana est un château construit aux alentours du 8ème siècle et est particulier à bien des égards. Même s’il a hérité du titre de « château », on ne connait toujours pas vraiment sa véritable fonction. Son architecture fait penser à une vraie forteresse, mais il est plus probable qu’il ait servi de lieu de rassemblement – certainement pour le commerce – ou bien de lieu résidentiel. Situé en plein milieu du désert, il faut sortir des sentiers battus pour avoir la chance de voir cette merveille. Même si l’entrée est monumentale, on est très étonné une fois à l’intérieur et on se rend compte qu’il n’est en fait pas si grand que ça. La cour intérieure est entourée d’une soixantaine de pièces tout de même ce qui conforte l’idée que ce « château » n’en était en fait pas un. Ouvrez bien vos yeux, des graffiti arabes et des inscriptions se trouvent sur quelques murs, notamment l’année supposée de sa construction : 710 après JC. L’accès au site est entièrement libre et rare sont les touristes qui s’aventurent jusque-là.

Leur article: Top 10 des lieux à voir en Jordanie, de Pétra à Wadi Rum


Aurélien-Voyage Way - Liban.jpg

Palais de Beiteddine (Liban) par Aurélien de Voyage Way:

Situé dans une petite ville qui a donné son nom au palais, le palais de Beiteddine se situe dans la région du Chouf. Il se situe à une quarantaine de kilomètres au sud-est de Beyrouth, capitale du Liban. Ce palais a été construit entre la fin du XVIIIème et le début du XIXème siècle. Edifié par Bachir Chehab II, le palais a été construit pour être le siège de l’émirat du Mont-Liban. Il se compose de nombreuses pièces : chambres, salle de réception, dépendances, … La cour intérieur du palais est sublime, c’est certainement le plus endroit du palais. A ne pas rater également, le jardin situé à l’arrière du palais. Ce magnifique jardin rappelle les jardins andalous du sud de l’Espagne. Pour le visiter, il faut compter une bonne heure environ. Lors d’un voyage au Liban, la région du Chouf mérite une visite. Ses atouts ne se limitent pas au palais de Beiteddine ! A noter, le palais est aujourd’hui la résidence d’été du président de la République libanaise. Egalement, de nos jours, il héberge chaque année le festival de Beiteddine. Cet événement musical se déroule en été.

Ses articles sur le Liban: ici


Estelle-Curiosity Escapes.JPG

Fort de Mehrangarh (Jodhpur, Inde) par Estelle de Curiosity Escapes:

Jodhpur a été une ville que nous avons beaucoup apprécié lors de notre périple en Inde du Nord. La ville dégage en elle-même une aura bien différente des autres villes du Rajasthan. En effet, on la nomme la ville bleue car elle compte de nombreuses maisons peintes en bleu. Ça permet de faire fuir les moustiques et ça protège de la chaleur. La balade dans les ruelles de la ville est donc fort agréable. Mais surtout, la ville est dominée par un immense fort qu’on ne peut pas rater: Mehrangarh. 120 mètres au-dessus de la ville et des remparts de 36 mètres de haut. Une forteresse imprenable. A l’intérieur, une véritable ville dans la ville, le palais résidentiel des Maharajas du XVème au XXème siècles. C’est aujourd’hui un musée où l’on peut voir des oeuvres d’art rajput, des outils de l’époque, des armes et visiter les pièces du palais telles qu’elles étaient à l’époque. Les pièces sont très richement décorées: vitraux, peintures, dorures, miroirs, décorations de Noël, voûtes, tapis gigantesques… De quoi accueillir les quelques trente épouses du maharaja dans le faste et la démesure. La visite vaut le coup autant pour le musée intérieur que pour l’architecture extérieure. On apprécie tout autant les belles cours, les fenêtres ajourées finement dentelées, les gravures dans la roche… L’architecture typique du Rajasthan qui nous fascine tant finalement.

Son article: Jodhpur, la ville bleue


Mathilde-Voyager en photos.jpg

Château de Himeji (Japon) par Mathilde de Voyager en Photos:

A 45 minutes de Shinkansen (équivalent japonais de notre TGV) depuis Kyoto, il est possible de découvrir le magnifique château d’Himeji, un des plus beaux, et le plus grand, exemple de l’architecture médiéval japonaise. Entièrement construits en bois, Himeji fait partie des rare châteaux d’époque, la plupart des châteaux japonais ayant été reconstruit après la seconde guerre mondiale. Si la visite de l’intérieur est en réalité un peu décevante (quasiment aucune explication et salles entièrement vides – alors qu’on aimerait en apprendre plus sur l’histoire de sa construction et de ses occupants), le château mérite néanmoins le coup d’œil depuis ses jardins, car son architecture est vraiment magnifique ! Pour la visite de l’intérieur, comme bien souvent au Japon il faut se déchausser. On nous remet un premier sac plastique pour mettre nos chaussures et un second pour le parapluie (quand il pleut), que l’on trimbalera avec nous pendant toute la visite ! L’édifice du donjon principal repose sur deux piliers de bois aux dimensions impressionnantes puisque ceux-ci font toute la hauteur du château. Je ne pensais pas que de tels arbres existaient au Japon ! Le donjon est composé de 6 étages empilés les uns sur les autres et de plus en plus petits au fur et à mesure que l’on monte. Le passage entre chaque étage se fait via des escaliers vraiment très raides, qui ne devaient pas être pratique avec l’équipement de guerre !

Son article: Le Château d’Himeji, histoire d’une déception


Aurélien-Voyage Way - Séoul.jpg

Palais de Gyeongbokgung (Séoul, Corée du Sud) par Aurélien de Voyage Way:

Le palais Gyeongbokgung est le plus grand des palais de Séoul. Il a été construit sous la dynastie Joseon au XIVème siècle. Comme bon nombre de bâtiments officiels coréens, il a été détruit de façon quasi-intégrale au XIXème siècle avant d’être reconstruit. Cette reconstruction est d’ailleurs toujours en cours, l’objectif étant de reconstruire le palais de Gyeongbokgung tel qu’il était avant la destruction par les japonais. Ce palais se situe dans le coeur touristique de Séoul. La porte principale du palais se nomme Gwanghwamun. Même si vous n’êtes jamais allé à Séoul, vous avez peut-être l’image de cette porte en tête. C’est surement l’une des photographies les plus connues de Séoul ! Cette porte a d’ailleurs donné son nom à la place qui se situe dans le prolongement de la porte, la place Gwanghwamun. Séoul regorge de palais et lors d’une visite de Séoul, il est difficile de tous les visiter. Je vous conseille de visiter celui car c’est l’un des plus beaux ! Visiter ce palais devrait vous donner un bon aperçu de l’architecture traditionnelle coréenne. Palais officiel, vous pourrez y voir de nombreux bâtiments tels que la résidence du roi, la résidence de la reine, salle du trône, pavillons mais aussi de nombreuses dépendances. Il se présente sous une forme proche de la cité interdite : de nombreux édifices entourés d’une muraille et de portes. Petit plus, si vous visitez le palais au début du printemps, vous pourrez y voir de nombreux cerisiers en fleur ! C’est certainement l’une des meilleurs périodes pour le découvrir …

Son article: Visiter Séoul, mon guide complet pour découvrir Séoul


Rattana-Ici Laos Cambodge.jpg

Palais Royal de Phnom Penh (Cambodge) par Rattana de Ici Laos Cambodge:

Quand on se rend au Palais Royal de Phnom Penh, attendez-vous à voir et visiter plusieurs bâtiments. La première fois que je me suis rendue au palais, j’avais beau le cherché mais je ne le trouvais pas. J’ai compris qu’il s’agit en fait d’un ensemble de bâtiments qui sert de résidence au roi du Cambodge. Chaque année le Palais Royal reçoit de nombreux visiteurs, c’est l’une des plus grandes attractions de la capitale du Cambodge. Mais en quoi est-il si attrayant ? De l’extérieur, ce qui m’a attiré ce sont ses couleurs dorées. D’ailleurs quand on regarde l’ensemble des bâtiments on retrouve régulièrement deux couleurs: le blanc et le jaune. La couleur blanche  du Palais Royal symbolise le bouddhisme et le jaune l’hindouisme. Il n’est peut-être pas aussi coloré que le Palais de Bangkok, qu’importe, ce qui compte pour moi c’est son architecture. Le Palais Royal est d’inspiration khmère, il a été construit par des architectes khmers et français. La construction est récente car il a été construit en 1860, depuis cette date les rois du Cambodge y réside. Pour admirer son architecture, il faut pénétrer sur le site qui s’étend sur une superficie de 16 hectares. Ne pensez pas visiter tous les bâtiments car nombreux sont ceux fermés au public. Il faudra se contenter de seulement quelques bâtiments mais surtout de la pagode d’argent, autrefois en bois, elle a été reconstruite en 1962. Elle est pavée de 5000 carreaux d’argent et contient de nombreux bouddhas comme des bouddhas d’argent, de bronze de marbre et surtout un bouddha en or de 90 kilos orné de 9584 diamants ! Quant à la salle du Trône, si vous levez les yeux vers le haut, vous pourrez voir son toit à étage et une tour de 59 mètres.


Cédric-Hashtag Voyage

Palais aquatique de Tirta Gangga (Bali, Indonésie) par Cédric de Hashtag Voyage:

Je casse l’idée du palais sous la forme d’édifice et vous emmène à Bali pour vous parler du palais aquatique de Tirta Gangga. Ce  palais est plutôt récent car il date de la première moitié du XXème siècle. Sa construction a été souhaitée par le souverain de l’époque, en charge de la région administrative dans lequel il se situe. Il fut bâti sur le village du même nom, connu pour ses sources d’eau sacrées. Le nom de Tirta Gangga provient d’ailleurs de cette origine sacrée. Tirta Gangga signifie en effet « eau du Gange », le Gange étant considéré comme un fleuve sacré également par les hindous. Ce palais est situé à l’Est de l’île de Bali, dans les contre-bas du volcan Agung. Malheureusement il fut quasiment entièrement détruit suite à l’éruption de ce volcan en 1963. Mais il en reste sa principale partie : les jardins aquatiques, constitués de bassins, de fontaines, ou encore de belles sculptures. Un de ces bassins est toujours considéré comme sacré et vous pourrez y croiser des locaux venir s’y purifier. Les jardins de ce palais sont agrémentés d’une végétation luxuriante, et notamment aquatique (nénuphars, fleurs de lotus). Ces jardins, ouverts au public, font désormais l’objet de promenades au cœur de ces bassins. Ils offrent ainsi une halte rafraîchissante et reposante lors d’un passage dans la région, en dehors des visites des temples et rizières des alentours.

Son article: Le Palais de Tirta Gangga à Bali: de beaux jardins aquatiques!


Charlotte & M.-Traces de Voyages.jpg

Château Ramezay (Montréal, Canada) par Charlotte & M. de Traces de Voyages:

Le Château Ramezay est un beau bâtiment ancien près du Vieux Port à Montréal qui se démarque par sa petite taille à côté des bâtiments gigantesques qui font le centre-ville. Construit en 1705 par l’architecte Paul Tessier (dit Lavigne) pour servir de résidence au Gouverneur Claude de Ramezay (d’où il tient son nom), il fut ensuite acheté par la compagnie des Indes qui détenait à l’époque le monopole des exportations de fourrures.  Il redevint par la suite résidence de Gouverneurs, puis quartier général militaire et palais de justice avant de finir par acquérir sa fonction actuelle : celle de musée. Classé monument historique à l’UNESCO et faisant partie des 1001 lieux à voir dans sa vie selon leur liste, vous y revivrez 500 ans d’histoire à travers ses pièces décorées comme à l’époque avec des objets anciens, ses expositions sur l’histoire du Québec et la vie à l’époque et son jardin à la française comportant trois sections : le potager, el verger et le jardin ornemental. Une jolie visite qui vaut le détour et vous plonge dans l’histoire de Montréal.

Notre article: Comme un local, vivez Montréal!


Annabelle-Les petits plaisirs de matante A

Château Frontenac (Québec, Canada) par Annabelle de Les Petits Plaisirs de Matante A:

Tous les québécois vous le diront, pour nous, le Château Frontenac possède l’aura d’un lieu saint! En plus d’être le symbole de la ville de Québec, il entretient notre imaginaire collectif. Enfant, il me fascinait par son imposante architecture dominant le Cap-Diamant et le fleuve Saint-Laurent. Je me souviens encore très bien du jour où mon père nous y fit entrer. Les portiers en costume, les armoiries du gouverneur Frontenac intégrées au bâtiment, les grandes arches et un défilement de marbre, de boiseries chics et de cristal ont immédiatement impressionné la petite fille que j’étais. Inauguré en 1893, il fut construit à l’emplacement des anciens châteaux Haldimand et St-Louis par le Canadien Pacifique, compagnie de chemin de fer, qui souhaitait y implanter un hôtel de luxe afin d’encourager le tourisme par train au pays. Différentes ailes s’ajouteront à la construction initiale à travers les ans et l’intérieur fut reconstruit suite à un incendie survenu en 1926. De nos jours, il est la propriété de la chaîne hôtelière Fairmont et compte 611 chambres. Il est aussi désigné comme lieu historique national du Canada depuis 1981. Aujourd’hui, il continue de me fasciner par la petite et la grande Histoire qui eurent lieu en ses murs et par la beauté du cadre où il fut implanté. Il serait l’hôtel le plus photographié du monde, avec raison! Qu’on l’admire de la terrasse Dufferin, du quartier Petit-Champlain, tout en bas, ou directement du fleuve, il est toujours magnifique. Il reçut les grands hommes de ce monde notamment Churchill et Roosevelt lors des conférences de Québec en 1943 et 1944 où se décida la suite des opérations de la Deuxième Guerre. Hitchcock y tourna I Confess en 1952 et plusieurs têtes couronnées ou vedettes de la musique y séjournèrent.


Et vous, quels sont vos Châteaux & Palais préférés à travers le monde?


Cet article vous a plu? Découvrez le premier article sur les Plus Beaux Palais & Châteaux d’Europe! Vous êtes blogueurs voyage? Contactez-nous si vous souhaitez participer à nos prochains articles!

Article collaboratif: Tous à la plage!

Avec les beaux jours, difficile de ne pas penser à ces longues étendues de sable face à l’océan, la mer ou encore les lacs…! Que vous soyez à la recherche du meilleur spot de surf ou de plongée, d’un endroit idéal pour camper, de celui où faire la fête, d’un coin tranquille en famille ou d’animaux avec qui nager, nous avons réunis ici avec d’autres blogueurs voyage différents lieux pour tous les goûts!

Les Plages Sportives:

Charlotte & M.-Traces de Voyages.jpg

La Côte Sauvage (La Palmyre, France) par Charlotte & M. de Traces de Voyages:

Avis aux Surfeurs, bodyboardeurs, longboardeurs et kitesurfeurs : c’est en Charente-Maritime que se trouve votre nouveau spot ! La Côte Sauvage à La Palmyre vous offre de belles vagues en plus d’un superbe paysage naturel : des kilomètres de plage, des dunes et une forêt domaniale de pins maritimes. Vous hésitez encore ? C’est ici qu’ont eu lieu les Championnats de France en 2004, du côté du phare de la Coubre. Plein ouest, les bancs de sable sont bien exposés à la houle, les pics peuvent se caler comme dans les Landes mais attention aux Baïnes et aux courants forts.

Notre article: 5 expériences à vivre en Charente-Maritime


Emy-Globe Trottine.jpg

Inch Beach (Irlande) par Emilie de Globe-Trottine:

Située au sud de l’Irlande, Inch Beach est au bord d’une petite péninsule qui est elle-même située sur la péninsule de Dingle. La plage de sable fin est immense (5 km) et entourée de montagnes. Elle est réputée comme spot de surf car oui, on surfe en Irlande. On peut y surfer toute l’année et louer son matériel au café du coin.  J’y suis allée en mai, l’école de surf venait d’ouvrir sur la plage mais personne d’assez valeureux ce matin-là pour braver le froid. La plage ne sert pas qu’aux surfeurs puisqu’un festival de polo a lieu tous les ans, ça doit être assez impressionnant de voir les cavaliers s’affronter sur le sable.


Hélène & Paule Elise-1916km.jpg

Baleal (Portugal) par Hélène & Paule-Elise de 1916 kilomètres:

Imaginez un petit village de maisons blanches installé sur une pointe rocheuse séparée de la côté par une bande de sable qui s’étire de chaque côté sur des kilomètres… C’est ça, Baleal. Deux grandes anses de sable prisées des surfeurs, kitesurfers et windsurfers, le bonheur pour les touristes débutants (nous) comme pour les locaux. On y est allées trois années de suite pour perfectionner nos spectaculaires aerials (ou plutôt arriver à se propulser péniblement dans la vague au bon moment). On en garde un super souvenir. Le plus : un bar de plage très sympa.


Claire-The Green Geekette.jpg

New Golden Beach sur l’île de Paros (Grèce) par Claire Lizzie de The Green Geekette:

Tu aimes le soleil, les belles plages de sable fin, la mer turquoise et tu as toujours voulu tester la planche à voile ? Alors New Golden Beach, sur l’ile de Paros en Grèce est faîte pour toi ! Soyons honnête, ce n’est pas vraiment une plage idéale pour la baignade car il y a souvent de grosses vagues, mais par contre c’est justement le paradis des surfeurs. Pour cela, rendez-vous au Paros Surf Club attenant à la plage pour louer votre matériel ou prendre une leçon. Point bonus, il y a même un moniteur qui parle français.

Son article: 4 raisons de voyager en Grèce MAINTENANT!


Emily-Travel & Film.JPG

Itacare (Engenhoca, Brésil) par Emily de Travel And Film:

Itacare est un petit coin de paradis pour surfeurs au Brésil. Il y a plusieurs plages avec toutes sortes de vagues que ce soit pour les débutants ou pour les surfeurs confirmés. C’est sur la superbe plage d’Engenhoca que j’ai  appris à faire du surf avec des vagues idéales pour débuter. Au centre-ville, il y a aussi quatre plages pour faire du surf, la favorite des surfeurs étant la plage Tiririca. Dans la ville d’Itacare, vous trouverez plusieurs écoles de surf pour apprendre ou tout simplement louer une planche. En plus d’être idéales pour le surf, les plages d’Itacare sont absolument sublimes.

Son article: Itacare à Bahia, un paradis du surf au Brésil


Julien-Voyage Afrique du Sud.JPG

Muizenberg (Afrique du Sud) par Julien de Voyage en Afrique du Sud:

Muizenberg est une station balnéaire située au sud du Cap. Connue pour ses vagues dignes de Point Break avec sa plage colorée et ses célèbres cabines de plage, on y découvre des expériences sportives qui conviennent à tous. Après le surf, le kitesurf ou encore le waterstart, il est possible de réaliser un sport moins extrême sur la plage comme le blokart où il suffit de se laisser porter par le vent. Cette activité conviendra aux petits comme aux grands. Chaque année, des milliers d’amateurs de sport s’y retrouvent pour pratiquer leur activité préférée…

Son article: Top 5 des plages près du Cap de Bonne Espérance!


Marine-What Made You Happy Today.JPG

Mawi (Kuata, Lombok-Indonésie) par Marine de What Made You Happy Today:

Des plages encore sauvages, aux puissantes vagues déferlant sur le sable blanc. Bienvenue à Kuta sur l’île de Lombok en Indonésie ! Ici les plus beaux spots de surf de l’Indonésie sont à portée de scooter. Au sud de l’île de Lombok, les plages se succèdent séparées seulement de quelques kilomètres les unes des autres. La plus populaire pour prendre des cours de surf est Selong Belanak. Sur Seger, nous avons eu la chance d’assister à une compétition de surf. Mais notre préférée et sans doute celle des surfeurs reste la belle Mawi, équipée de petits abris en bois pour se protéger du soleil et sur laquelle nous avons pu admirer les surfeurs indonésiens jouer avec les vagues.


Laura & Alex-Buenos Viajes.jpg

Cloud 9 (Île de Siargao, Philippines) par Laura & Alex de Buenos Viajes:

A l’est de l’île de Siargao, c’est une longue plage bordée de palmiers qui s’étend sur plusieurs kilomètres. Et la cabane des surfeurs permet d’attendre les vagues à l’ombre. Cloud 9 est connu mondialement pour accueillir des compétitions de surf. Mais il y aussi des vagues plus petites pour les débutants. Pour profiter de ce cadre magique eux aussi !

Leur article: L’Île de Siargao aux Philippines


Emma-EmmaB World Photography.JPG

Cathedral Cove (Nouvelle-Zélande) par Emma de EmmaB World Photography:

La Nouvelle Zélande est un des pays qui m’a le plus marqué pour la beauté de ses paysages. Parmi ces souvenirs que je chéri tant, j’ai une tendresse toute particulière pour mon excursion en kayak jusqu’à Cathedral Cove. On est parti en début de matinée de Hahei en direction de petits îlots situés au large avant de revenir vers le bord de mer. L’arrivée sur la plage depuis la mer est inoubliable, petit point jaune au milieu d’une mer bleu marine et d’un horizon crème. Au fur et à mesure, l’arche de Cathedral Cove se dessine, je l’imagine plus que je ne la vois car elle ne se voit vraiment dans sa totalité que depuis la plage. Je profite de quelques heures de baignade et de repos dans ce cadre enchanteur avant de reprendre la pagaie et de quitter hélas, le paradis.


Les Plages Familiales:

Tiphaine-Mes Petits Carnets.jpg

Bonne-Source (Pornichet, France) par Tiphaine de Mes Petits Carnets:

La plage de Bonne-Source est pour moi synonyme de vacances en famille depuis ma plus tendre enfance. C’est bien simple : c’est sur cette plage que j’ai sûrement dû faire mes premiers pas, et également ici que j’ai appris à nager. Elle a donc une place toute particulière dans mon cœur. Toute ma famille maternelle venait y passer des après-midis entiers car la maison de ma grand-mère se situe à quelques centaines de mètres. Cette plage a également une histoire, relié à celle de la France, puisque si on continue vers Saint-Nazaire, on peut y apercevoir des blockhaus du Mur de l’Atlantique. Pour les amateurs de randonnées, c’est également par cette plage que passe le sentier côtier !

Ses articles sur Pornichet: ici


Sébastien-Voyage en photos.jpg

Malo Les Bains (France) par Sébastien de Voyage en Photos:

Cap au Nord, en face de l’Angleterre et à 15 km de la Belgique. Baignée par les eaux de la Mer du Nord, Malo Les Bains est la station balnéaire de la ville de Dunkerque. Familiale par excellence, sa longue plage de sable qui s’agrandit/ rétrécit au gré des marées, permet une multitude d’activités comme la bronzette, le sport (raquette, volley-ball, pétanque) et la construction de châteaux de sable… L’été, l’eau de baignade est souvent de 21 °C. La digue est bordée par de jolies villas, des restaurants, des bars et un casino. À noter que la plage a servi de décor pour le film Dunkerque (sorti en juillet 2017).

Son article: Malo Les Bains, la plage


Thomas-Expériences en Famille.jpg

Kyklos (Port Leucate, France) par Thomas de Expériences en Famille:

A Port Leucate, la plage du kyklos saura combler toute la famille voire même toutes les familles : celles de jeunes parents qui pourront (enfin) profiter d’une balade sur la plage avec leur poussette grâce à un parcours planchéié, celles dont les enfants ont peur des remous et du bruit de la mer et qui pourront patauger bruyamment au miroir d’eau, celles dont les enfants plus grands préféreront sauter sur des structures gonflables ou jouer au mini-golf et celles avec des ados qui découvriront les nombreuses animations estivales proposées par la ville : musique, tournois divers… Et cerise sur le gâteau, si vous posez votre serviette près de la jetée, vous pourrez bronzer en admirant la vue sur les pompiers au poste de secours…

Son article: La plus belle plage du monde est française


Eric-La ptite famille baroudeuse.jpg

Grande Anse (Guadeloupe, France) par Eric de La Ptite Famille Baroudeuse:

Située à 2km au nord de Deshaies à l’ouest de la Guadeloupe, longue langue de sable doré s’étendant sur presque deux kilomètres, la plage de Grande-Anse est particulièrement agréable pour les familles. A peine est-on sortis de l’ombre des palmiers du parking que l’on découvre la large étendue de sable fin et la mer d’un bleu profond. Ici, pas de béton à l’horizon, on est en pleine nature entre mangrove et mer. Après la baignade, la balade les pieds dans l’eau en longeant la mer des Caraïbes vaut le coup d’œil : les montagnes, recouvertes d’une végétation luxuriante, semblent se jeter dans la mer à chaque extrémité de la plage. Il est possible de louer un canoë (pour explorer la mangrove) ou un paddle. Orientée plein ouest, on peut y assister à de superbes couchers de soleil.

Son article: Guadeloupe, un goût de paradis?


Audrey & David-Taste Reunion.JPG

L’Hermitage (Saint-Gilles, La Réunion-France) par Audrey & David de Taste Reunion:

Ces derniers temps, on entend parler de La Réunion pour ses attaques de requins. On nous demande souvent s’il est dangereux de se baigner. En tout cas, une des plages les plus « safe » de l’île est celle de l’Hermitage à Saint-Gilles. On y va depuis qu’on est tout petits, elle nous a vus  grandir. On a tout de suite pensé à la présenter comme « plage familiale ». Protégée par une barrière de corail, il n’y a pas de grosses vagues, et le snorkeling y est très agréable. Le week-end, ambiance assurée avec les pique-niques familiaux. Et on ne vous parle même pas du coucher de soleil…venez le voir par vous-même !


Myriam-Nuage Nomade.jpeg

Laboe (Allemagne) par Myriam de Nuage Nomade:

Laboe est une petite station balnéaire situé dans le Schleswig-Holstein près de Kiel tout au nord de l’Allemagne à l’embouchure du Foerde de Kiel et de la Mer Baltique. Encore très préservée, cette petite ville offre une multitude de choses à faire. Vous pourrez notamment profiter de sa très longue plage qui s’étend jusqu’au bord de la Baltique. Sur la plage, vous remarquerez les célèbres Strandkörbe, ces fauteuils de plage en osier bleu et blanc munis d’un petit toit qui protège du soleil et qui sont le symbole du Nord de l’Allemagne. La plage de Laboe est idéale pour profiter de l’ambiance de la Mer Baltique en famille.


Charlotte & M.-Traces de Voyages.jpg

Canyamel (Majorque, Espagne) par Charlotte & M. de Traces de Voyages:

Si vous cherchez une jolie plage où vous rendre avec vos enfants à Majorque, direction Canyamel au sud de l’île. Enclavée entre les montagnes, dans une petite ville familiale, cette plage de sable blanc à l’eau transparente saura vous séduire. Les vagues sont très faibles, l’eau est chaude et de nombreux petits commerces, bars, hôtels et restaurants se trouvent de l’autre côté de la rue ou directement sur la plage, vous permettant de séjourner sur place, vous reposer un moment ou reprendre des forces avec un bon déjeuner/goûter entre deux châteaux de sable !

Notre article: Escapades: Majorque, perle de la Méditerranée


Annabelle-Les petits plaisirs de matante A.jpg

Malagueta (Malaga, Espagne) par Annabelle de Les Petits Plaisirs de Matante A:

Célèbre plage urbaine de Malaga, La Malagueta est toujours très fréquentée par la population de la ville et les touristes en raison de son emplacement central et facile d’accès. Elle offre plusieurs services qui comblent les besoins des familles qui s’y rendent en grand nombre. Parasols et transats, aire de jeux pour enfants et location d’équipements de sports nautiques en font l’endroit idéal pour une journée en famille. Et les chiringuitos (petites cantines situées le long du littoral) permettent de bien manger à des prix bien plus abordables que les restaurants plus huppés de la marina voisine.

Son article: Découvrir Malaga en 7 étapes faciles!


L.-Toujours être ailleurs.jpg

Familienbadestrand An Der Neuen Donau (Vienne, Autriche) par L. de Toujours Être Ailleurs:

Si vous venez à Vienne, n’oubliez pas les maillots de bain ! Aussi incroyable que cela puisse paraître, il est possible de se baigner directement dans le Danube, au cœur de la ville. Outre des pontons flottants le long des rives, on trouve également des plages aménagées pour les enfants, comme la Familienbadestrand, à la sortie de la station « Neue Donau » (U6). Prairie en pente, petite bande de sable mais surtout un bassin naturel formé par quelques îlots de terre. La plage abrite également une vaste aire de jeux, des espaces de restauration et des toilettes.

Ses articles sur Vienne: ici


Farah-My Travelling Family.JPG

Bang Tao Beach (Phuket, Thaïlande) par Farah de My Travelling Family:

Et si on cassait les clichés et les idées reçues. On voit tous l’île de Phuket en Thaïlande comme une île sulfureuse, ou règnent fête, alcool et même prostitution. Et si je vous disais que cette même île cache une autre facette, une facette plus calme, paisible ou vous pourrez vous baigner en toute tranquillité en famille. Bang Tao Beach est une pure merveille, un vrai paradis pour les familles souhaitant se détendre : sable blanc et chaud, eau limpide, aménagement pour les familles, restaurants et snacks, activités … tout y est pour passer un agréable moment avec vos enfants.


Les Plages Festives:

Célia-Escapades etc.jpg

Les Culs Nuls (Hossegor, France) par Célia de Escapades Etc:

L’été, je passe souvent plusieurs jours à Hossegor, dans les Landes. Je ne me lasse pas de contempler l’océan et les vagues qui par là-bas sont complètement folles. De longues étendues de sable, des dunes sauvages, des surfeurs intrépides, des apéros en famille ou entre copains au soleil couchant, voilà à quoi me font penser les plages des Landes que j’affectionne tant. Ma préférée est sans nul doute la plage des «Culs Nuls», une plage comme vous vous en doutez … naturiste ! En réalité, même si je ne vous cache pas que vous y verrez forcément des gens tout nus, il y a de tout au Culs Nuls, des familles, des jeunes, des couples, des surfeurs et même quelques chiens ! Et si la journée elle reste une plage somme toute assez classique, elle se transforme le soir, en un endroit parfait pour chiller, écouter de la musique, prendre l’apéro et manger quelques tapas. Le lieu idéal ? Lou Cabana, un restaurant de plage où il fait bon se poser les pieds dans le sable ou mieux, dans un hamac, pour profiter de l’été dans la joie et la bonne humeur. Allez, vous venez ?

Son article: Hossegor – La station balnéaire hype des Landes


Marjo & Nico-Ti' Piment.jpg

Grande Terre des Salines (Martinique, France) par Marjo & Nico de Ti’ Piment:

Pâques est une fête incontournable en Martinique. Chaque année, les familles se donnent rendez-vous sur la plage autour d’un délicieux « matoutou de crabes » qu’ils cuisinent avec les crabes qu’ils ont chassé quelques jours avant. Pour ce long week-end, on installe des tentes et de la sono et on se retrouve autour d’une partie de dominos, d’un bon zouk ou d’une baignade improvisée. La plus prisée reste la plage de Grande Terre des Salines, digne d’un paysage de carte postale. Ses kilomètres de sable blanc, ses cocotiers en bord de mer et son eau turquoise en font l’endroit idéal pour camper.

Leur article: La Grande Terre des Salines en Martinique


Laura & Alex-Buenos Viajes.jpg

Zahora (Andalousie, Espagne) par Laura & Alex de Buenos Viajes:

Une plage tout droit sortie des caraïbes dans un coin reculé d’Andalousie où une cuisine orientale et l’ambiance des îles se côtoient, le tout dans un décor coloré, vintage et naturel. Un écrin parfait pour une très bonne soirée, qui s’enflamme très vite les soirs d’anniversaire ou de mariage.

Leur article: Zahora, cette jolie caraïbe cachée en pleine Andalousie


Myriam-Nuage Nomade.jpeg

Ovelgonne (Hambourg, Allemagne) par Myriam de Nuage Nomade:

S’il y a bien une plage où il faut absolument aller si vous allez en Allemagne et plus précisément à Hambourg, c’est bien l’Övelgonne. Repère de tout Hambourgeois qui se respecte, c’est le lieu idéal pour se retrouver entre amis pour un bon barbecue pendant les chaudes soirées d’été au bord de l’Elbe et face au port d’Hambourg. Un lieu chaleureux où il est facile de rencontrer des gens et où l’on peut profiter d’une baignade. Et après le barbecue, la soirée se termine en général par un bain de minuit habillé (ou pas) toujours dans une ambiance festive et bonne enfant, parce que c’est l’effet que procure Hambourg, un vrai sentiment de liberté.

Son article: 10 choses à voir et à faire à Hambourg


Emily-Travel & Film-Mykonos

Paradise Beach (Mykonos, Grèce) par Emily de Travel And Film:

Mykonos est le paradis en Grèce pour faire la fête. Mykonos est une superbe île des Cyclades dans la mer Égée. Les plages sont sublimes, le village aussi et c’est la fête partout ou presque. Il y a plusieurs plages où on peut faire la fête : Paraga beach, Paradise beach et super paradise beach. Ma préférée est Paradise Beach car c’est celle qui a le plus de bars de plages et où l’ambiance et la musique est la meilleure. Il y a aussi plus de diversité, donc il y en a pour tous les goûts. Vous avez par exemple le guapaloca avec de la musique de style latino : salsa, merengue, reggaeton, etc et le Tropicana, avec tous les tubes de l’été. Ce sont deux endroits parfaits pour faire la fête en fin d’après-midi jusqu’au coucher de soleil. Après avoir dîné (on peut d’ailleurs manger sur la plage), le Paradise Club et Cavo Paradiso sont là aussi avec les meilleurs DJ internationaux pendant tout l’été.

Son article: Mykonos, le paradis grec pour faire la fête


Charlotte & M.-Traces de Voyages.jpg

Ocean Beach (San Diego, Californie-USA) par Charlotte & M. de Traces de Voyages:

La Plage d’Ocean Beach à San Diego est située dans le quartier du même nom. Ici, de jolies petites maisons californiennes de plain-pied en bois blanc côtoient des palmiers géants ; dans les rues, les boutiques hippies colorées son fréquentées par les surfeurs qui la nuit tombée, se rejoignent sur la plage. Sont-ils à nouveau partis pour surfer les vagues qui s’écrasent contre le Pier ? Non, c’est vers les bonfires (feux de joie) sur le sable qu’ils vont pour retrouver leurs potes, jouer de la guitare, chanter et griller des marshmallows. Trip hippie ? Bonne humeur garantie !

Notre article: Thanksgiving à San Diego


Emily-Travel & Film-Morro de sao paulo.JPG

Morro de São Paulo (Brésil) par Emily de Travel And Film:

Morro de Sao Paulo est un village situé sur une île paradisiaque au large de Salvador de Bahia au Brésil. C’est le meilleur endroit du Brésil pour faire la fête. Imaginez des plages magnifiques pour se reposer la journée, nager et profiter du soleil, qui se transforment en énormes fêtes sur la plage après minuit. Cette fête sur la plage de Morro de Sao Paulo a lieu deux fois par semaine sur la deuxième plage, celle où il y a le plus de restaurants et d’hébergements. À Morro de Sao Paulo, il y a aussi plein de discothèques, mais la fête que je préfère est celle sur la plage car elle est gratuite et les pieds dans le sable. On peut donc sympathiser avec les locaux tout en dansant sur de la funk brésilienne.

Son article: Morro de Sao Paulo 2/2: faire la fête, soirées et discothèques


Cindy-Eat My Travel.jpg

Enoshima (Japon) par Cindy de Eat My Travel:

Enoshima est une petite île super jolie au large de la côte Est du Japon, située à l’embouchure du fleuve Katase, elle est reliée à l’île principale par un pont. C’est une zone côtière très touristique accessible en train depuis la gare Katase-Énoshima à environ 1h de Tokyo. C’est la station balnéaire préférée des Tokyoïtes. Dès la fin du mois de juin, les tokyoïtes se rendent sur cette plage de sable noir située de part et d’autre du pont afin de faire la fête, profiter de l’eau claire et chaude, et des nombreux bars et restaurants installés pour l’été.

Son article: Aller à la plage au Japon


Les Plages où camper:

Fabian-Je me voyage.jpg

Livadakia (Île de Serifos, Grèce) par Fabian de Je me Voyage:

Je me souviendrai à jamais de la sensation incroyable que j’ai ressenti lorsque j’ai réalisé qu’il ne me fallait qu’une poignée de secondes pour passer de ma tente de camping à cette plage extraordinairement belle. Son magnétisme agit de suite. Elle n’est pas paradisiaque mais vous invite chaleureusement au bonheur par sa simplicité, sa beauté naturelle et son calme. Vous pouvez aussi bien profiter du soleil en dégustant un café frappé que vous adonner à des activités nautiques diverses et variées. Le temps d’admirer ses arbres, ses montagnes, et vous vous endormirez à coup sûr, bercé par le reflux tranquille de ses petites vagues chaudes.


Annabelle-Les petits plaisirs de matante A.jpg

Plage de la baie du Milieu (Saint-Michel-des-Saints, Québec-Canada) par Annabelle de Les Petits Plaisirs de Matante A:

Situé à Saint-Michel-des-Saints, dans Lanaudière au Québec, sur les rives de l’immense réservoir Taureau, le parc régional du Lac Taureau offre des plages dignes des Caraïbes, rien de moins! Le réservoir, bien connu des Québécois comme étant le pivot de l’industrie touristique du village, a été « créé » en 1931 alors que la population du village voisin de Saint-Ignace-du-Lac fut contrainte à l’exil suite à la construction du barrage qui allait noyer la région. 300 sites naturels de camping sont parsemés sur les berges de ce territoire largement préservé. Le secteur de la Baie du Milieu est particulièrement prisé en raison de ses aménagements en pleine nature.


Charlotte & M.-Traces de Voyages.jpg

Francis Beach (Half Moon Bay, Californie-USA) par Charlotte & M. de Traces de Voyages:

Half Moon Bay est une petite ville au sud de San Francisco, un petit paradis dans un cadre naturel idyllique. Ici, la plage de Francis Beach est le lieu idéal pour passer la nuit ; longue de plusieurs kilomètres et délimitée par la montagne, cette plage de sable blanc vous promet de belles promenades le long de la côte, à pied ou en vélo. Le camping aménagé est légèrement en hauteur par rapport à la plage et dispose de toutes les commodités. Idéal pour se détendre, mais attention, la baignade est déconseillée à cause des courants d’arrachement qui peuvent vous entraîner au large.

Notre article: #8 Road Trip Canada-USA


Emily-Travel & Film.JPG

Cabo San Juan (Parc Tayrona, Colombie) par Emily de Travel And Film:

Le parc Tayrona en Colombie est un des plus beaux endroits de Colombie. C’est un parc national au bord de la mer avec des plages sublimes. On peut aller passer plusieurs jours dans le parc et dormir au bord des plages en faisant du camping. La plage de Cabo San Juan del Guia est la plus belle de toutes avec des superbes rochers. La plupart des plages sont interdites à la baignade car elles sont dangereuses à cause des courants et des énormes vagues. Mais la plage de Cabo San Juan est protégée, on peut donc s’y baigner sans problème. C’est aussi un des endroits les plus sympas pour camper dans une tente ou dans un hamac. Ne loupez surtout pas cet endroit si vous allez en Colombie.


Claire & Jérémie-Soundwave on the road.jpg

3Mile Camp (Carnavon, Australie) par Claire & Jérémie de Soundwave On The Road:

Niché sur les falaises rouges de la côte de Ningaloo en Australie, 3Mile Camp est un des campings les plus isolés que nous ayons eu l’occasion de croiser ! Au bout de 80 km de piste de sable, on débarque sur un paradis marin intact qui à de quoi ravir les amoureux de grands espaces. D’un côté, il y a le lagon où les eaux claires renferment le secret des tortues, requins et poissons tropicaux. De l’autre, il y a les vagues qui se cassent sur le récif pour former un spot de surf des plus réputés !

Leur article: La Ningaloo Reef, paradis lointain de l’Océan Indien


Les Plages Pet Friendly:

Alexandra-Itinera Magica.JPG

Plage Est (Saintes-Maries de la Mer, France) par Alexandra de Itinera Magica:

C’est la dernière plage sauvage de Camargue, celle où on peut encore lâcher la bride et galoper dans l’écume, ou laisser son chien jouer avec les vagues. Elle s’étend sur des kilomètres, un paysage de dunes, d’herbes folles et d’horizons immenses, un espace de liberté précieux où les cavaliers côtoient les nudistes et les promeneurs en quête de solitude balnéaire. Il est permis d’y venir à cheval, et c’est un vrai bonheur – mais il est très vivement conseillé de joindre un groupe et d’être accompagné par un guide qui connaît les lieux, car le passage des marais à la plage peut être dangereux. J’ai déjà vu un cheval piégé dans les sables mouvants et dix pompiers mobilisés à son sauvetage. N’oubliez pas que la Camargue reste une terre sauvage…

Son article: Que faire en Camargue: le guide ultime!


Cindy-And so my dreams came true.JPG

Ytri Tunga (Péninsule de Snæfellsnes ,Islande) par Cindy de And So My Dreams Came True:

La plage d’Ytri Tunga, sur la péninsule de Snæfellsnes à l’Ouest de l’Islande est un véritable petit joyau de tranquillité où l’on peut observer des phoques et s’en approcher tout près, en veillant à ne pas les perturber dans leur habitat naturel. Ils sont là, paressant au soleil sur les rochers, un bien joli spectacle. Ne manquez surtout pas la plage cachée d’Ytri Tunga! Pour cela il suffit de se retourner et de traverser ce qui ne semble être qu’une étendue de pelouse. Au-delà de cette courte bande d’herbe se trouve une seconde plage encore plus belle, avec vue sur les montagnes et sur le glacier Snæfellsjökull au loin.

Son article: Islande jour 4 – Ytri Tunga et ses phoques, péninsule de Snæfellsnes


Charlotte & M.-Traces de Voyages.jpg

La Jolla Cove (Californie, USA) par Charlotte & M. de Traces de Voyages:

La Jolla Cove, c’est le contraste entre les boutiques de luxe, hôtels haut de gamme et restaurants gastronomiques avec sa côte préservée et ses plages privées, réservées aux…animaux ! Et oui, ici, la zone est interdite aux humains, seuls les phoques, otaries, pélicans, mouettes et autres bêtes à poils ou à plumes sauvages sont autorisées. Une belle réserve naturelle et un spot de premier choix pour observer la faune de très près, sans la déranger.

Notre article:  Thanksgiving à San Diego


Céline-Entre ici et là-bas.jpg

Cayo Levisa (Cuba) par Céline de Entre Ici et Là-bas:

Lorsqu’on évoque Cuba, les premières images qui nous viennent en tête donnent le tournis et aussi l’envie : Salsa, cigare et mojito, Cadillac d’un autre temps, façades coloniales, langoustes, et bien sûr plages de sable blanc et les poissons multicolores… Le Cayo Levisa, situé dans l’archipel Los Colorados, est une petite île de 3 à 4 kilomètres de long. La partie sud de l’île est entièrement recouverte de mangrove et les palétuviers donnent parfois l’impression d’avancer sur leurs racines… Et au nord de l’île, se trouve une plage interminable d’un sable blanc et fin : une impression de paradis ? Je rêve, nous sommes seuls au monde… enfin presque… Non, là je vois des autochtones: un p’tit crabe tout bronzé et de gigantesques étoiles de mer aux couleurs vives !

Son article: Ô temps! Suspends ton envol


Emily-Travel & Film.JPG

Piggyville (No Name Cay, Bahamas) par Emily de Travel And Film:

Des cochons nageurs et sauvages sur une plage c’est plutôt original ! Et bien on peut en voir aux Bahamas. Ils sont sur la plage d’un îlot nommé no-name cay dans la chaîne d’îles des Abacos. Les cochons sont sauvages mais très habitués aux touristes, vous pouvez donc les toucher en faisant attention tout de même car ils peuvent mordre. Et n’attrapez pas les petits car vous risquez de mettre en colère les gros cochons. Cette petite île n’est accessible qu’en bateau et est inhabitée. N’hésitez pas à leur amener à manger, peu importe quels sont vos restes, les cochons mangent tout. Et quand vous arriverez sur la plage, ils viendront automatiquement vous voir alors n’arrivez pas les mains vides !


Et vous, quelles sont plages préférées pour faire du sport, passer un moment en famille, faire la fête, camper et voir des animaux?…